Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

15 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Dans une petite ville de province, un assassin prolifique terrorise les arrêts de bus et les passages piétons : plus de quarante cadavres sont à déplorer. Quatre ans que l’inspecteur Gamelle, dépressif et fraîchement largué, ainsi que le bourrin, son adjoint cul-de-jatte, pataugent dans la semoule. Quatre ans que les astres refusent de s’aligner pour leur donner une piste. Sacré Saturne !

Bien loin de laisser tomber l’affaire, Gamelle sera amené à se poser les mauvaises questions, à se méfier des bonnes personnes et à suivre les idées saugrenues d’un aveugle particulièrement intrusif…

Un trio inattendu dans un polar burlesque où Franz Bartelt nous séduit avec son style incomparable.

Franz Bartelt vit dans les Ardennes depuis presque toujours. Il est l’auteur d’une cinquantaine de livres. Son Hôtel du Grand Cerf, salué par la critique lors de sa parution en 2017, était son premier roman au Seuil. À la fois poète, nouvelliste, dramaturge et feuilletoniste, ce romancier très discret possède un style d’une rare élégance qui, allié à une imagination débordante, fait de lui un écrivain précieux.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • lydieguillaume 18 juin 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    Et voici l’histoire de deux compères l’inspecteur Gamelle policier droit et bien trop naïf et de son collègue Bourrin cul de jatte de son état porté plus que tout sur la luxure et la vulgarité langagière . Ensemble ils n’arrivent toujours pas à freiner les ardeurs d’un tueur en série très prolixe plus d’une quarantaine de meurtres aux arrêts de bus de leur ville.
    L’histoire viendra y mêler une ex haute en couleur et son nouvel ami milliardaire courtois , des témoins loufoques jusqu’à un nouvel ami aveugle qui s’incruste et pourrait mener à bien des surprises.
    Vous l’aurez compris c’est un polar burlesque qui ne colle pas littéralement à la réalité mais qui résout bien finalement son enquête au travers d’un incroyable tel est pris qui croyait prendre. Mais surtout derrière l’humour c’est une vraie comédie humaine qui s’en dégage et un vrai talent de fin psychologue.
    Un vrai moment de détende agréable.

  • Morganea 7 juin 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    C’est le roman à lire en cas de pluie et de petite fatigue ! Fantaisie et humour noir au rendez-vous , comique de situations à gogo , personnages fantasques, poésie et jeux de mots , etc … On retrouve dans Un flic bien trop honnête, les ingrédients pour sourire ! Même si à certains moments on frise le ridicule, avec l’inspecteur Gamelle et son équipe de choc, on s’amuse, on s’attache , plus aux personnages qu’à l’enquête elle même d’ailleurs …

    Il y a donc du pour et du contre dans ce roman, dans cette parodie de policier (??) car peut-on vraiment le considéré comme un polar (??) mais qui fait du bien en cas de mou, qui se lit très rapidement, et garantit de passer un bon moment sans prise de tête . L’enquête en elle-même n’est pas extraordinaire, parfois c’est même un peu plat, mais le style d’écriture de l’auteur - que je ne connaissais pas - vaut le coup d’œil. On peut dire que ça change quoi !

    Je conseille donc ce livre plus aux amateurs de burlesque et de second degrés qu’aux amateurs de polar .

    Je remercie #BePolar pour cette découverte :)

  • eva94 30 mai 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    L’inspecteur Gamelle veut savoir qui tue sur les trajets de bus, mais sa rencontre avec un aveugle va tout changer.
    Sa femme l’a quitté, rupture dont il ne s’est jamais complètement remis, puisque même incapable de noyer son chagrin dans l’alcool. Il se retrouve à apprécier l’aveugle qu’il a malmené dans un bus. Il cherche à le retrouver pour s’excuser, lui rendre ses lunettes cassées, et le voilà à e prendre d’amitié pour cette personne. Quitte à le faire participer à l’enquête, à écouter ses idées pour essayer de dénouer l’affaire.
    Seul des soucis financiers, l’oblige à prendre une année sabbatique, et accepter un emploi de chauffeur avec le nouveau mari de sa femme.
    La rencontre avec Magdeleine va l’aider à reprendre gout à l’amour, mais ne serait-ce pas cela qui va le mener à la mort ..
    En tout état de cause Magdeleine amoureuse à son tour de Gamelle, va essayer de le venger en se rapprochant de Fernand Ladouce soi disant aveugle ... cet homme qui a assassiné Gamelle.
    Tel est pris qui croyait prendre !

    Un livre à lire légèrement

  • Leslecturesdemila 25 mai 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    Je viens vous donner mon avis plus que positif sur ce policier . J’ai tout simplement adoré . Avec sa touche poétique l’auteur a réussi à me transporter dans sa folie et qui plus est avec des références très intéressantes . on en apprend plus sur le protagoniste que sur l’enquête elle même mais ça ne m’a pas déranger . C’est un récit très réaliste avec des passages déjantés qui m’ont beaucoup fait sourire . Et le dénouement original et tord boyaux . C’est un roman qui est essentiellement basé sur la psychologie des personnages . Un auteur avec une plume atypique et un imagination débordante . c’est avec plaisir que je retenterai l’expérience

  • lireencore93420 22 mai 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    Un assassin tue auprès des arrêts de bus et les passages piétons - Plus de quarante victimes - L’inspecteur Gamelle et son adjoint cul-de-jatte s’occupe de l’affaire depuis quatre ans - Est ce qu’ils vont enfin découvrir le coupable ?

    J’aime plutôt les personnages atypiques et l’humour dans le polar, de ce côté j’étais servi, avec un inspecteur dépressif et un adjoint handicapé, on est vraiment dans l’absurde, surtout pour mettre 4 ans pour résoudre l’enquête.

    Le début m’a bien plu, cet inspecteur qui malgré sa peine, continue de chercher le coupable, en mettant en place des procédés hors du commun, faut bien le reconnaître, j’ai bien aimé également la relation qui lie Gamelle à l’aveugle, cela commençait très bien.

    Mais la deuxième partie qui commence page 94 sur 192 prends une autre direction et franchement on a perdu le rythme que j’ai ai appréciait, ce n’était pas inintéressant mais il a manqué quelque chose.

    Quant à la fin malgré qu’elle soit inattendue, je l’ai trouvé qu’elle n’allait pas avec le reste du récit, il manquait quelque chose. Peut-être il aurait fallu poursuivre encore un peu plus ?

    Malgré cela, j’ai passé un beau moment de lecture, des chapitres courts, une écriture efficace et un humour certain.

    Ce n’est en aucun cas une déception, mais je n’ai pas tout aimé, c’est une autre sorte de polar a l’humour noir, acerbe, cela ne m’a pas plus déranger que cela

    Cela me donne envie de lire plus ce genre de livres, cela change de mes précédentes lectures, et pour moi c’est toujours positif.

    Je remercie BE POLAR et les éditions Seuil de m’avoir permis de lire ce livre.

  • anne-lineC 17 mai 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    L’inspecteur Gamelle et son adjoint Bourrin s’enlisent dans une enquête ou il est question d’un tueur sévissant depuis 4 ans sur la même ligne d’autobus. Sans profil de victime particulier, il frappe toujours par derrière d’un coup de couteau dans le cœur .

    Au-delà de l’intrigue, le style de Franz Bartelt vaut le détour à lui seul, ambiance Lautner et vocabulaire à la Audiard, pour les amateurs du genre .
    Les situations burlesques n’empêchent pas les coups de théâtre et une fin surprenante.

  • Nico Blondeau 16 mai 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    Franz Bartelt nous fait découvrir des personnages hauts en couleur à travers l’enquête de l’inspecteur Gamelle qui échoue depuis plusieurs mois à mettre la main sur un tueur en série qui sévis dans une petite ville de province et a déjà à son compteur plus de quarantes victimes !!
    Mais ce postulat quelque peu "sordide" cache en fait une histoire pleine d’humanité et surtout d’humour (son adjoint est un cul-de-jatte riche héritier qui ne se déplace qu’en chaise à porteurs...), ajoutez à cela l’apparition d’un aveugle rusé qui les aidera peut-être à percer le mystère de ce tueur inarretable...

    Pour conclure, ce livre est très plaisant, avec certains passages hilarants, se lit très rapidement, et garantit de passer un bon moment.

  • Sonia Boulimique des Livres 13 mai 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    Même si j’affectionne les thrillers, j’aime varier les genres, et le polar burlesque m’attire toujours, malheureusement, j’y trouve rarement mon bonheur. Ce type de récit doit mêler judicieusement intrigue policière et situations loufoques. Si ces dernières sont bien au rendez-vous dans « Un flic bien trop honnête », pour l’intrigue policière, on repassera…

    Dans cette histoire, l’auteur nous propose de suivre Wilfried Gamelle, inspecteur de son état. Le pauvre bougre traque un tueur en série qui a fait 42 victimes en quatre ans, série en cours. Pour mener à bien son enquête, il est aidé d’un adjoint dont nous ignorons le nom. Il est surnommé « Le Bourrin », et …c’est un cul de jatte obèse et barbu se déplaçant dans une chaise à porteur. Ajoutés à cela un civil aveugle, Fernand Laduce, passionné de criminologie, souhaitant apporter son aide à Wilfried. Voilà un trio singulier et complètement barjot !

    Si le début était prometteur, je me suis bien vite embourbée dans un récit prévisible, plat et sans réelle saveur.

    C’est plaisant à lire, je ne dis pas le contraire, c’est loufoque, mais il m’a manqué un petit quelque chose. J’ai bien adhéré aux personnages, ils étaient truculents, très bien caricaturés, les situations comiques m’ont bien fait rire. Mais niveau enquête, cela a laissé à désirer. Quant aux personnages de Justine, l’ex-compagne de Wilfried, et son milliardaire, je me suis demandé à maintes reprises ce qu’ils faisaient là.

    La plume de l’auteur est agréable, soignée, le jeu verbal est juste parfait, l’humour caustique y est bien présent.

    La fin m’a vraiment déçue par contre.Trop simple, trop incohérente, et même pas drôle.

    Après voilà, on ne lit pas ce roman pour son intrigue policière. On le lit pour les personnages, pour le côté absurde et burlesque.

    Un roman à découvrir pour son style, à prendre au second degré, histoire de passer un moment sympa. Ce fut le cas pour moi, même si je n’en garderai pas un souvenir impérissable.

    « Un tueur qui contente de tuer se comporte comme un employé des abattoirs municipaux. Ce n’est qu’un vague technicien de surface, il efface une vie comme un laveur de carreaux enlève une tache sur une vitre. »

    Je remercie les Éditions du Seuil et BePolar pour cette lecture.

    #unflicbientrophonnête #FranzBartelt #Seuil

  • manonlitaussi 13 mai 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    L’inspecteur Gamelle est un homme vertueux et honnête, en tant que fonctionnaire de police, il se doit d’être irréprochable. Ce caractère sans vice lui a valu de perdre sa femme Justine. Mais son obsession à vouloir réparer ses erreurs l’amène aussi à retrouver un aveugle à qui il a cassé les lunettes dans un bus. Cet aveugle va lui proposer ses conseils pour retrouver un tueur en série qui a tué plus de 40 personnes sans que la police puisse établir un lien entre ses victimes ou une motivation.
    Cet aveugle c’est Monsieur Ladouce qui va avoir un raisonnement assez utile. A l’image de son nom, il s’avère être un homme d’une finesse inouïe, contrairement à l’adjoint de Gamelle appelé le bourrin.
    C’est là un polar jubilatoire. Les personnages sont finement dessinés mais, l’histoire prend une tournure improbable. Les dialogues sont déjantés. Mais attention, ici on est pas dans la caricature ou le lourd. Tout est maitrisé pour un humour délicat grâce à des réflexions et à des tournures subtiles. Le polar en devient addictif par ses situations hilarantes

  • labibliodeclo 12 mai 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    Mais quel régal ! Moi qui adooore les polars, j’ai vraiment aimé découvrir celui-ci, complétement caricatural ! Tout ici est tourné en dérision, et c’est à mourir de rire...

    L’enquête n’a ni queue ni tête, c’est grotesque ! Quelqu’un qui assassine comme ça, n’importe qui, n’importe où. Les policiers ont leur méthodes bien à eux, et pas forcément la plus logique... (réunir tous les hommes dans une salle pour relever leur taille, mais ??) On comprend très vite qui est le coupable, et c’est justement ce que j’ai aimé (et ce qui est vraimmment très drôle) !

    J’ai vraiment eu l’impression de retrouver le style de l’écume des jours, de Boris Vian par exemple. Ce côté complétement grotesque, décalé ! Un prêtre qui devient sculpteur dans un sexshop, qui l’eut cru ?

    Sans rire (ou avec), ce livre est incroyable, c’est frais, ça change, c’est drôle. Lisez-le !

  • alexandra 11 mai 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    Livre lu grâce à l’opération VIP et premier que je lis de cet auteur.

    Alors ce livre m’a laissé une impression mitigée. Je peux pas dire que j’ai pas aimé mais j’ai parfois eu du mal à entrer dans l’humour de l’auteur. Soyons clairs, si vous aimez les polars carrés avec une enquête structurée et où les flics ne sont pas vus comme des simplets à l’humour grivois façon Pigalle, passez votre chemin. Mais si le mot "inspecteur" ne vous provoque pas de fracture de la rétine, vous pouvez lire ce polar burlesque.
    Wilfried Gamelle est donc "inspecteur" et depuis 4 ans cherche à attraper un tueur en série qui sème des cadavres près des abribus. Il sera aidé par son adjoint, Le Bourrin, cul-de-jatte dont le seul talent est d’aimer la gaudriole et de tracer des lignes sur des feuilles.
    Jusqu’au jour où il croise la route de Fernand Ladouce, aveugle et amateur de peinture. Largué par sa concubine Justine qui se met avec un milliardaire, Gamelle n’arrive pas à être triste et décide de mettre en pratique les idées farfelues de l’aveugle pour résoudre son enquête tandis son chef, le commissaire Valentin, pense que les enquêtes se résolvent grâce à l’astrologie et que c’est mieux pour les finances d’arrêter 40 criminels que 1 seul qui commet 40 crimes.

    Bref... il vaut mieux lire ce polar avec un oeil câblé sur le 2nd degré. J’étais parfois en PLS en lisant certains passages, j’ai regretté que certains personnages soient caricaturés à l’excès comme par exemple LeBourrin dont on ne connaitra jamais le vrai nom.
    Mais c’est un livre au final à la construction savamment étudiée, aux clins d’oeil parfois bien trouvés, aux connections qui montrent que l’auteur n’a rien laissé au hasard et retombe sur ses pattes.

  • marysoad 10 mai 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    Franz Bartelt me fait sortir de ma zone de confort, avec ce polar humoristique. Je me suis dit : "Allez on y va, en un week-end c’est lu, je vais passer un bon moment."

    Effectivement, le livre se lit d’une traite, l’écriture est fluide, l’histoire se déroule d’une traite.

    Mais, il y a un grand mais en ce qui me concerne, je n’ai pas du tout apprécié l’humour des personnages. J’ai trouvé que leur humour était bien bourrin, axé sur la "femme objet", ce qui a rendu ma lecture désagréable par moment. (Peut-être est ce seulement mon côté féministe qui ressort ?).

    Quant à l’intrigue, les amateurs de polar trouveront facilement l’identité du tueur en série rapidement, ce qui peut être un peu frustrant.

    Les adorateurs des polars burlesques trouveront certainement un grand plaisir à lire ce livre, ce qui n’a pas été mon cas.

  • Les lectures du lac 10 mai 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    Ce polar burlesque fait du bien !

    C’est une petite enquête remplie d’humour qui amène un vent de fraîcheur 🍃

    Le style d’écriture est incomparable ! Il faut se lancer dans ce livre avec second degré.

    L’inspecteur Gamelle est original et m’a bien fait rire même s’il est très naïf et tombe dans tous les pièges qu’il croise. Mais cela fait son charme.

    Petit bémol : certains personnages sont trop caricaturés comme l’adjoint dit le cul de jatte. Le seul élément qui m’a énormement manqué à été le suspens. J’ai direct compris la résolution de l’enquête ... c’est dommage.

    Si vous avez envie de vous laisser porter par une petite enquête sympa et pas prise de tête avec beaucoup d’humour ce livre est pour vous !

    #franzbartelt #unflicbientrophonnete #bepolar

  • ju_se_livre 10 mai 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    ▪️Je suis déçue. Je suis fan de ces polars comiques, un peu loufoque, burlesque, qui part dans tous les sens avec un humour décalé. Et habituellement, Franz Bartelt arrive à combler mes attentes. J’ai beaucoup aimé ces 2 précédents livres. Mais son petit dernier, je suis totalement passée à côté.

    ▪️Quatre ans que l’inspecteur Gamelle court après un tueur en série qui a fait des abribus et des passages piétons sont terrain de chasse. Bon là, on est dans un truc complètement barré qui me botte bien. Et pourtant, j’ai trouvé l’histoire plate, prévisible. J’aime quand c’est décalé mais par moment, ça frôle limite le ridicule.

    ▪️En bref, je vais pas m’éterniser mais cette fois je n’ai pas adhéré à cet humour qui habituellement me plaît tant. A peine 200 pages, et j’ai été difficilement au bout.

  • l’oeil de sauron 9 mai 2021
    Un flic bien trop honnête -Franz Bartelt

    Bon, malheureusement, je n’ai pas accroché à l’histoire. C’est toujours décalé à souhait et ça, j’adore mais là, j’ai trouvé ça assez plat finalement. Je n’ai pas été embarquée me doutant dès le départ de bien des choses et du coup, ça n’a pas été une surprise du tout, bien au contraire.

    Peut être que, pour moi, il y a eu une limite de franchie dans le décalé qui ma fait que plutôt que de voir du burlesque et du comique de situation, j’y ai vu du ridicule poussé trop loin. Entre un tueur en série qui sévit depuis 4 ans, un flic cul de jatte et l’aveugle sans parler de Justine, c’était too much et je n’ai pas adhéré.

    je me raccroche aux branches, il est très bien écrit, dans un style bien à lui mais ça ne fait pas tout et voilà, je passe à côté et encore, je ne vous parle de la fin que j’ai du relire deux fois pour être sûre de comprendre… Vivement le prochain…

    https://loeildesauron190081932.wordpress.com/2021/05/09/un-flic-bien-trop-honnete-de-franz-bartelt/

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.