Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Ainsi meurent les étoiles - Marie Battinger

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

6 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Prix des Lectrices Prix Femme Actuelle 2019
Un remarquable suspense psychologique où rancœurs et haine restent tenaces.
Une ancienne danseuse a assassiné sa mère sans avoir jamais expliqué son geste. Quinze ans plus tard, après avoir purgé sa peine de prison, elle est de retour dans son village natal, en Alsace. La vie de ses proches va en être profondément perturbée. Tous cherchent encore des réponses à leurs questions, certains refont l’enquête quand d’autres réclament justice.
Prix des Lectrices Prix Femme Actuelle 2019

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Clem_YCR 30 avril 2021
    Ainsi meurent les étoiles - Marie Battinger

    Ainsi meurent les étoiles est LA parution Harper Collins d’Octobre qui m’a séduite. Cette couverture, noire et troublante et ce résumé si intriguant. Le fait que le roman soit le coup de cœur des lectures Femme Actuelle 2019 n’a fait qu’accroitre mon intérêt pour ce petit pavé.

    Je ressors soufflée de ma lecture. Je n’ai pas pu le lâcher, devant impérativement connaitre le fin mot de l’histoire, ne voyant pas le moins du monde passer les presque 600 pages du roman. La plume de Marie Battinger est prenante, entêtante, elle construit des personnages complexes et insaisissables et une intrigue à perdre haleine. Seule petite déception, la fin qui semble si rapide, comme si il restait encore quelques questions en suspens ; non pas à propos du passé, mais plutôt du futur.

    Les chapitres donnent alternativement la parole à Isabelle, la sœur ainée d’Alexandra, ancienne danseuse de l’Opéra qui, à 17 ans a tué leur mère ; Héléna, la fille d’Isabelle, qui n’a jamais entendu parler de sa tante ; et David, l’ancien petit ami de la danseuse, qui ne lui a pas reparlé depuis son emprisonnement, 15 ans auparavant. Tous les trois subissent la libération anticipée d’Alexandra de plein fouet, chacun à leur manière. De la curiosité, à l’incompréhension en passant par la haine ; nous tentons de rassembler les pièces du puzzle, pour enfin comprendre ce qu’il s’est passé cette fameuse nuit d’éclipse ; cette nuit où Doris, mère adorée et détestée, a poussé son dernier soupir.

    Tandis que l’un des protagonistes sombre lentement dans la folie, poussé par son ressentiment et ses déceptions, les autres voient leur vie chamboulée et tout ce qu’ils croyaient pour acquis remis en question. Nous pénétrons l’esprit des personnages, leur quotidien, leur façon de penser… Marie Battinger leur donne corps, les nimbe de sentiments plus vrais que nature ; nous apprenons à les connaitre, à les apprécier, à les plaindre ou les comprendre.

    Pourtant, rien ne se déroule comme on pourrait s’y attendre, nous sommes sans cesse surpris par la revue du passé, l’acceptation ou l’acharnement de certains, au contraire du désir de connaitre la vérité des autres. Si nous sommes parfois gênés par le comportement d’Alexandra, plus particulièrement son mutisme, nous ne pouvons pas nous empêcher d’être également fascinés par elle. Son charisme, même après 15 ans d’enfermement, permet également de comprendre la jalousie dont elle peut faire l’objet.

    Chaque petit fil qui aurait pu sembler un peu grossier, ou réaction incohérente, se trouve, à mon sens, finalement expliqué, par l’enchaînement des faits ou la psychologie des personnages.

    Un roman qui m’a réellement séduite, au cœur duquel on découvre également des artistes, notamment Nikki de Saint Phalle, grande idole de Doris. Des personnages très réalistes, que j’aurais souhaité suivre un peu plus longtemps.

  • bonne_heure_litteraire 8 décembre 2020
    Ainsi meurent les étoiles - Marie Battinger

    Lecture terminée de cette belle brique et disons le franchement, même si ce livre à su m’embarquer dans l’histoire dès le début, la fin à été une vraie douche froide.
    .
    Un roman ou le maitre mot est le mystère. Une histoire de paricide commis 15 ans plus tôt avec une meurtrière qui rentre au bercail après avoir purgé sa peine de prison et qui ne laisse pas indifférents les gens du village, y compris sa propre famille qui a complètement coupé les ponts avec elle.
    .
    On alterne entre plusieurs personnages, on est face à de nombreux rebondissements et révélations, c’est haletant à souhait...et vient la fin...
    .
    Une fin qui casse tout ! On nous dévoile les vraies raisons de ce paricide mais ce n’était tellement pas crédible, complètement alambiqué voire grotesque. Ça m’a clairement déçu, je m’attendais à quelque chose de dingue tout comme l’a été tout le roman mais là...gros fail ! Et pour finir, un épilogue avec peu d’interêt à mon sens car on ne sait rien de plus...
    .
    Bref le livre était génial et ouffissime mais alors cette fin... ça a tout gaché...dommage

  • calyenol 27 octobre 2020
    Ainsi meurent les étoiles - Marie Battinger

    Bonjour !
    .
    .
    Je viens vous parler de 𝔸𝕚𝕟𝕤𝕚 𝕞𝕖𝕦𝕣𝕖𝕟𝕥 𝕝𝕖𝕤 𝕖́𝕥𝕠𝕚𝕝𝕖𝕤
    .
    .
    Alexandra a 18 ans quand elle est accusée du meurtre de sa mère.
    Elle ne dit jamais pourquoi elle l’a tué,juste "parce qu’elle le méritait".
    Libérée 15 ans plus tard,elle revient dans son village natal.
    David,son petit ami de l’époque a refait sa vie... Isabelle,sa soeur,ne lui a jamais pardonné la mort de leur mère...
    Héléna,sa nièce,ignorait son existence...
    Sa réapparition ne sera pas sans conséquence.
    Qu’attend t’elle de son retour ?
    .
    .
    𝔸𝕚𝕟𝕤𝕚 𝕞𝕖𝕦𝕣𝕖𝕟𝕥 𝕝𝕖𝕤 𝕖́𝕥𝕠𝕚𝕝𝕖𝕤 fut une lecture assez intriguante.
    Dès le départ on se pose beaucoup de questions sur certains personnages.
    On remet en doute la culpabilité d’Alexandra,on voit Isabelle perdre pied,on voit Hélèna qui ne sait plus qui et quoi croire,on se demande quel choix David va faire,et surtout,on sait qu’un secret cache la raison du meurtre de Doris et ce secret va titiller notre curiosité jusqu’à la fin.
    Je peux dire que l’auteure a su me mener en bâteau,oh oui !
    Je m’en suis faite des noeuds à la tête en essayant de démêler les non-dits,le vrai,le faux...
    Et j’ai été plus que surprise par la fin qui m’a été donnée.
    Alors je ne vous dirai pas que cette fin m’a plu ou déplu... juste que j’attendais autre chose,quelque chose dans la continuité de l’intrigue qui était dingue et m’a fait avaler les pages les unes après les autres.
    Bon,à par la fin que j’ai moyennement aimé,je peux vous dire qu’ 𝔸𝕚𝕟𝕤𝕚 𝕞𝕖𝕦𝕣𝕖𝕟𝕥 𝕝𝕖𝕤 𝕖́𝕥𝕠𝕚𝕝𝕖𝕤 est un très bon livre avec lequel on ne s’ennuie pas.
    Tout y est,secret de famille, suspense...
    J’ai beaucoup aimé la plume fluide de l’auteure qui donne envie de garder le livre ouvert et de continuer à lire.
    J’ai aimé la psychologie des personnages toute en retenue parfois et plus dingue à d’autre.
    Une jolie découverte d’auteure,une très bonne lecture.

  • alexandra 7 mars 2020
    Ainsi meurent les étoiles - Marie Battinger

    J’ai eu la chance de l’évaluer pour le comité de lecture des Nouveaux auteurs et ce fut un gros coup de coeur pour ce thriller psychologique.
    Alexandra est de retour dans son village natal après 15 ans d’absence. 15 ans qu’elle a passé en prison pour le meurtre de sa mère alors qu’elle n’avait que 19 ans, mettant un terme à sa carrière de danseuse étoile. Mais elle va vite découvrir qu’en 15 ans les rancœurs et la haine même de sa propre famille restent tenaces.
    Ce thriller est basé sur la psychologie des personnages et les non-dits, comme un huis-clos. Rien de sordide pas d’effusion de sang mais on ressent malgré tout un malaise tout au long de ce livre. Face au silence d’Alexandra qui n’a jamais avoué les raisons de son geste, même lors de son procès, la seule personne qui va chercher à comprendre c’est sa nièce Elena. L’ambiance est pesante, triste, tous les personnages vivent avec le poids de ce meurtre sur les épaules, la famille se déchire, les rancœurs refont surface... mais Elena continue envers et contre tout, aidée d’une amie et d’un journaliste.
    Si vous aimez les thrillers psychologiques, les huis-clos, vous pouvez ajouter ce livre à votre pal.

  • Sangpages 12 novembre 2019
    Ainsi meurent les étoiles - Marie Battinger

    J’ai eu le plaisir de rencontrer Marie lors du dernier "Festival Sans Nom" de Mulhouse. Gagnante du Prix "Alsace premier roman" de ce même festival, je n’ai pu que me précipiter sur son ouvrage.
    Quand après 15 ans de prison tu reviens, quand ta vie s’est arrêtée et que celles des autres a continué. Que la haine et l’amertume les accompagnent encore et toujours et que tu n’as pas d’autre place que de revenir chez toi, tout peut devenir très vite compliqué....Pour toi, comme pour les autres d’ailleurs...
    On s’attend, généralement, à ce qu’une sortie de prison soit la fin. Un procès, des aveux, une peine et c’est terminé. Marie Battinger t’emporte dans une histoire qui est exactement l’inverse. Un film qui se déroule dans l’autre sens et c’est fort bien fait.
    L’auteure aborde, dans ce récit, le sujet des secrets de famille avec une grande sensibilité et soulève de nombreuses questions. Doit-on cacher des choses importantes à ses enfants ? Ne risque-t-on pas leur rancune éternelle ?
    Un psy m’a dit un jour "Un enfant peut se faire à tout pour autant que ce soit bien expliqué. Le pire pour lui est de rester dans le flou et d’y aller de ses propres idées…" Personnellement, je crois que c’est vrai et cette histoire va clairement dans ce sens.
    Tout tourne autour de pourquoi Alexandra a tué sa mère il y a 15 ans et que ses seules paroles lors du procès ont été : "Elle le méritait" sans aucune autre explication.
    Marie te fera languir de connaître cette vérité. Elle tourne autour du pot sans pourtant que je n’aie eu de sensation de longueurs. A chaque fois tu penses avoir touché au but mais par une sorte de tour de passe-passe, elle change de sujet en te laissant perplexe. La vérité n’est peut-être pas celle que tout le monde croit, pas plus que toi d’ailleurs...
    Un récit où s’entremêlent tous les liens de parenté dans un véritable éventail de sentiments. On dit, d’ailleurs, qu’on choisit ses amis mais pas sa famille. C’est sans doute vrai surtout pour cette famille-là.
    "Ainsi meurent les étoiles" est une grande saga noire, un drame familial. Ne t’attends pas à un truc qui dépote. (Je le comparerais plutôt à un Bussi). C’est, à l’inverse, une histoire qui s’installe, prend ses marques, place ses personnages, leur vie, leur donne corps et substance tranquillement pour t’y attacher solidement, pour te faire douter plus encore. Tu n’y trouveras pas de sang, ce qui en fait clairement un livre tout public.
    La plume est savoureuse et la fin est surprenante. Tu n’y penseras sans doute pas et elle soulèvera beaucoup de questions. Ça a été le cas pour moi.
    Les liens peuvent-ils résister à un meurtre ? Est-il possible de tout oublier après une peine de prison ? Tu le découvriras en te plongeant dans ce récit que je ne peux que te recommander de découvrir 🙂

  • L’atelier de Litote 6 septembre 2019
    Ainsi meurent les étoiles - Marie Battinger

    Un coup de cœur pour ce roman psychologique intense intra familial mais pas que. Alexandra sort de prison après quinze années de détention pour avoir tué sa mère. Elle retrouve la maison familiale où elle habite seule désormais. Son retour va provoquer de multiples réactions aussi bien dans sa famille que dans le village. Même s’il y a eu condamnation, rien n’a pu être expliqué ni le geste ni le mobile après toutes ces années, on va suivre le parcours de cette jeune fille. Elle avait dix-sept ans au moment des faits et sa carrière de danseuse professionnelle a été brisée dans l’œuf. J’ai adoré remonter la piste de l’enquête au travers des différents personnages que l’on rencontre. Les liens avec ses deux sœurs Audrey et Isabelle ou encore avec Helena sa nièce sont tellement brisés qu’arriver à une connexion semble perdu d’avance. Un gros secret de famille se forme autour du personnage de la mère que qui on sait peu de chose mis à part qu’elle était d’une fabuleuse beauté. L’auteure a parfaitement réussi à distiller ses informations au compte goutte et on avance avec parcimonie dans un méli-mélo de sentiments, de regrets, de remords qui donnent une vision déformante de la réalité. C’est bien écrit, bien amené, intelligent et fort réussi. Le personnage d’Isabelle prend presque toute la place à certain moment de l’histoire et nous embarque dans un suspense grandissant. J’ai aussi apprécié les différences générationnelles et la façon d’aborder les choses d’Helena et de ses amis qui forment une superbe équipe d’enquêteurs « du dimanche ». Impossible de lâcher ce livre malgré son épaisseur, il se dévore avec délectation jusqu’à la dernière page. Une intrigue qui vous prend aux tripes et ne vous lâchera pas avant le dénouement. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.