Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Casanova et la femme sans visage - Olivier Barde-Cabusson

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Après avoir sauvé Louis XV de la mort lors de l’attentat de Damiens, et malgré son peu de goût pour la monarchie, le jeune Volnay obtient du roi la charge de "commissaire aux morts étranges" dans la police parisienne. Aidé d’un moine aussi savant qu’hérétique et d’une pie qui parle, Volnay apparaît comme le précurseur de la police scientifique, appelé à élucider les meurtres les plus horribles ou les plus inexpliqués de son époque. Epris de justice, c’est aussi un homme au passé chargé de mystère, en révolte contre la société et son monarque qu’il hait profondément. Lorsque, en 1759, le cadavre d’une femme sans visage est retrouvé dans Paris, Volnay doit conduire une enquête sur le fil du rasoir avant que le meurtrier ne frappe de nouveau. Mais entre des alliés aussi incertains que le libertin Casanova et des adversaires redoutables, à qui le commissaire aux morts étranges peut-il se fier ?

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 4 mai 2019
    Casanova et la femme sans visage - Olivier Barde-Cabusson

    Casanova et la femme sans visage : printemps 1759, le cadavre mutilé d’une jeune femme est retrouvé dans une rue sombre de Paris. Toute la peau de son visage lui a été arrachée. Le corps a été découvert par le chevalier de Seingalt, Giacomo Girolamo Casanova, Casanova le séducteur ! Rapidement un personnage singulier a rejoint la scène de crime. Il s’agit du chevalier de Volnay. Sa réputation n’est plus à faire. Il est commissaire aux morts étranges. Il n’a de comptes à rendre qu’au roi Louis XV qui a créé spécialement cette charge pour le remercier de l’avoir sauvé lors de l’attentat de Damiens en 1757. Solitaire, Volnay a peu d’amis. Il vit seul avec une pie apprivoisée dans une modeste demeure remplie de livres. Son intelligence s’épanouit dans la résolution d’intrigues. Il a un assistant, un moine excommunié car soupçonné d’avoir travaillé à la transformation de l’acier en or et à l’interprétation des rêves. Ce moine rédige des fiches sur les meurtres des années passées.

    A la suite de Volnay, le lecteur découvre le milieu du 18ème siècle et le règne de Louis XV. Le portrait du Roi n’est pas flatteur, incapable sur le plan politique et économique, terrorisé par la mort et le diable, attiré par la chair des plus jeunes filles. Tout son entourage semble comploter à l’image de l’ambitieux Sartine qui vient d’être nommé Lieutenant général de police. L’opposition au Roi ourdit de sombres cabales, le parti dévot est prêt à tout pour un retour à un catholicisme strict garant des bonnes moeurs. La Confrérie du Serpent aux idéaux républicains est hostile à la monarchie. Jeanne-Antoinnette Poisson, marquise de Pompadour, alliée des artistes et des philosophes, est haïe par la noblesse et les dévots. D’étranges idées circulent, des idées aussi étranges que le comte de saint-Germain est riche si bien qu’il est soupçonné de fabriquer des pierres précieuses.

    Un trio d’enquêteur s’est formé. Volnay, Casanova et la belle et énigmatique Chiara d’Ancilla. Un groupe où les deux hommes entreprennent une concurrence féroce pour conquérir le coeur de la belle italienne. Si Volnay recherche la vérité, quels intérêts motivent ses deux compères dans l’enquête ?

    Que reste-t-il de la lecture du récit de la première enquête du chevalier de Volnay ? Un bon moment de lecture sans contestation possible, un scénario habilement inséré dans un contexte historique bien décrit et de l’action à la fin du roman. Que manque-t-il ? Une enquête solide avec des rebondissements, des fausses pistes, de minuscules indices intelligemment exploités. J’ai vraiment hâte de voir Volnay à l’oeuvre, de le voir mériter son titre de commissaire aux morts étranges. Ce titre est le premier d’une série qui promet, donc patience ...

    Bibliographie d’Olivier BARDE-CABUÇON ici

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.