Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Ceux qui te mentent - Nuala Ellwood

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

La seule personne en qui vous avez confiance vous manipule...
Kate est reporter de guerre et souffre de stress posttraumatique. À cause, entre autres, d’un enfant qu’elle n’a pas pu sauver à Alep. Quand elle rentre à Herne Bay pour les obsèques de sa mère, Kate se souvient de cet endroit où tout allait bien jusqu’à la mort de David, son petit frère. Un accident, dira-t-on. Ensuite plus rien n’a jamais été pareil. Leur père est devenu violent. Leur mère a perdu la raison. Puis sa sœur, Sally, a sombré elle aussi, malgré l’aide de son mari, Paul.

Dès son retour dans la maison de sa mère, Kate se sent oppressée et abuse des somnifères. Elle entend un petit garçon crier la nuit chez les voisins et ne sait plus ce qui est réel ou le fruit de son imagination torturée. Alors elle prévient Paul et Sally qui ne la croient pas, la police non plus, il n’y a pas d’enfant chez la voisine qui vit seule. Pourtant elle l’a vu. Dans le jardin d’à côté. Elle sait qu’il existe...

Vos #AvisPolar

  • Au rayon des livres 6 mars 2018
    Ceux qui te mentent - Nuala Ellwood

    Reporter sur les zones de conflits, Kate Rafter de retour d’Alep, revient en Angleterre pour finaliser la vente de la maison de sa mère, récemment décédée.
    Atteinte de stress post-traumatique pour ne pas avoir pu sauver Nidal, un jeune syrien avec qui Kate s’était liée d’amitié, le retour dans la maison familiale est aussi un traumatisme pour la journaliste. C’est dans cette demeure que des années plus tôt la famille a sombré à la mort de David, le jeune frère de Kate retrouvé noyé.
    Une maison chargée d’histoires où Kate entend les cris d’un enfant, malgré sa consommation excessive de somnifères. Personne ne veut la croire et pour cause, les voisins n’ont pas d’enfant. Mais Kate persiste et va découvrir une toute autre réalité…

    Entre “thriller” psychologique et roman noir, Ceux qui te mentent raconte l’histoire d’une famille à travers la voix de deux soeurs, Kate et Sally. Elles ne se parlent plus depuis plusieurs années, n’ont rien en commun, sauf leur passé dont chacune a une vision différente.

    Une première partie qui alterne entre le retour de Kate sur les lieux de son enfance et son interrogatoire lors d’une garde à vue. A travers sa détention, on découvre Kate, les dommages sur sa vie personnelle mais aussi professionnelle avec ce métier à risques, une sorte de rédemption de son passé.
    La deuxième partie laisse la parole à Sally, sa soeur à la dérive, dont le couple n’est qu’apparence, brisé comme l’est sa propre famille.

    Tous les personnages, complexes à leur manière, apportent de la densité à ce roman.
    Un roman qui prend forme comme un puzzle et va prendre sa force au fil des pages.

    N’ayez pas d’appréhension en voyant qu’il est question de guerre, de Syrie, car finalement c’est dosé juste comme il faut pour comprendre le personnage de Kate. Les courts passages, les souvenirs de l’héroïne sur les zones de guerre sont bien documentés et permettent d’avoir une approche du métier des reporters sur ces zones à risques.

    Un très bon premier roman, percutant, touchant, surprenant et bouleversant (oui oui tout ça).

  • Leroy Delphine 4 septembre 2018
    Ceux qui te mentent - Nuala Ellwood

    Ceux qui te mentent est un thriller psychologique surprenant.
    J’ai commencé à le lire en me disant que ce n’était pas terrible, puis plus on avance, plus les choses se mettent en place, les personnalités s’étoffent, les secrets se dévoilent et les rebondissements s’accumulent.

    D’un récit où le lecteur a du mal à trouver sa place, il finit par se retrouver totalement pris dans l’intrigue et à halluciner face à ce qu’il découvre...

    Le roman de découpe en trois parties, toutes plus surprenantes les unes que les autres. La première est la moins aboutie, je trouve, bien qu’elle mette les éléments en place, on reste dans le flou avec un personnage tourmenté dont on suit le quotidien et en parallèle un interrogatoire au commissariat, se demandant constamment ce qui a pu l’amener là...

    Un thriller qui se révèle machiavélique au fur et à mesure et devient de plus en plus addictif jusqu’à un dénouement final inimaginable...

    Une belle découverte que ce premier roman de cette auteure mais qui aurait mérité une première partie plus dynamique :)

  • Lectures noires pour nuits blanches 21 mars 2019
    Ceux qui te mentent - Nuala Ellwood

    "Ce massif de rosiers me hante depuis toujours : je pense à lui en marchant dans les rues de Soho, lorsque je suis enfermée dans un hôtel sous les bombes ou que je prie pour que le sommeil vienne. Il est le symbole doux-amer de mon enfance."

    Kate, reporter de guerre, revient chez elle, dans la maison où elle a grandit, pour les obsèques de sa mère.

    Tous les souvenirs enfouis de son enfance vont resurgir. La nuit elle entend les cris d’un petit garçon et croit même l’apercevoir dans le jardin des voisins. Mais il n’y a pas d’enfant qui vit chez les voisins... Est-ce une hallucination ? Personne ne la croit, mais Kate est persuadée qu’il existe.

    En lisant le résumé de ce thriller, j’ai tout de suite été tentée et les premières pages n’ont fait que confirmer le sentiment que cette histoire allait m’emballer.

    J’ai été happée par l’histoire de Kate. Cette femme qui souffre de syndrome de stress post-traumatique se voit tout à coup submergée par les souvenirs du passé qui affluent dans sa tête à peine arrivée dans la maison de sa mère. C’est une femme brisée mais qui essaie malgré tout de faire preuve de courage et de surmonter les épreuves. Elle est forte et volontaire et prête à se battre pour être entendue. C’est un personnage très fort qui m’a beaucoup touchée.

    En dehors de l’histoire proprement dite, ce livre touche à plusieurs thèmes difficiles et durs, qui nous font passer par plein d’émotions.

    La perte d’un enfant et les dégâts que cela peut faire dans une famille.

    La violence conjugale, l’alcoolisme.

    La haine entre deux sœurs, comment deux fillettes qui on grandi ensemble et s’aimaient peuvent arriver à se détester plus tard.

    C’était super intéressant d’avoir le point de vue des deux sœurs. De voir comment chacune d’elle à surmonté les traumatismes de leur enfance.

    Et en toile de fond, la guerre de Syrie et toutes les atrocités que l’on imagine mais que d’autres vivent au quotidien. Comment se remettre après avoir été témoin de telles horreurs ? Le thème du SSPT de Kate est très bien traité, on ressent sa souffrance et son mal être. A chaque souvenir, on s’attache davantage au personnage.

    Une histoire bien construite. Le récit alterne entre la garde à vue de Kate, où elle est évaluée par une psy, et sa vie lors de son retour à Herne Bay.

    Le suspens monte crescendo et on se prend quelques twist dans la figure qu’on n’a pas vu venir. L’auteur nous manipule aisément. Je suis restée scotchée plusieurs fois.

    C’est aussi très addictif. Il y a bien longtemps que je n’avais pas dévoré un livre en une journée.

    Ceux qui te mentent est un thriller psychologique, avec son suspens, ses rebondissements, mais aussi une histoire poignante et émouvante qui m’a fait verser ma petite larme par moments. Ca fait réfléchir et ça vous secoue pas mal.

  • lecturesdudimanche 6 avril 2019
    Ceux qui te mentent - Nuala Ellwood

    Comme vous le savez, certains blogs sont réellement prescripteurs de bonne, très bonne came littéraire… C’est souvent le cas d’Yvan, qui a une nouvelle fois piqué ma curiosité avec cette chronique pour un livre qui avait déjà bonne presse chez d’autres blogueurs que je suis (Sonia, Nisa). Parallèlement, je venais de sauter le pas et de m’inscrire sur NetGalley, avec un brin de timidité (rapport à mes statistiques qui ne sont pas forcément époustouflantes) ! Du coup, quelle ne fut pas ma surprise quand, moins de 24 heures après ma demande, les éditions Michel Lafon ont mis à ma disposition sur la plateforme ce fameux titre : Ceux qui te mentent ! Pour leur confiance, je commence bien sûr par les remercier !

    Venons-en au sujet qui nous occupe : Dans ce thriller psychologique, on suit les traces de Kate, écorchée vive parce qu’elle traîne un sacré paquet de casseroles : Grand reporter dans les pires zones de guerre (Gaza, Alep), elle a vu trop d’horreur, elle qui, déjà enfant, a connu l’enfer sous les coups de son père alcoolique. Tout juste de retour pour quelques temps dans le petit village de son enfance où sa mère vient de mourir, elle essaie de gérer de front les cris qui se sont installés dans sa tête depuis sa dernière mission en Syrie , sa relation conflictuelle avec sa sœur et son récent deuil… On vit les tourments de Kate avec elle, car son esprit nous ramène souvent sous le ciel Syrien où la pluie prend la forme de bombes… Dans son enfer mental, Kate a parfois tendance à abuser de l’alcool ou des somnifères, parce qu’elle n’a pas encore trouvé d’autre moyen d’échapper à ses fantômes… Alors, lorsqu’elle aperçoit dans le jardin de ses voisins un enfant qui semble en danger, il n’y a personne pour la croire, et pour cause ! Sa voisine vit seule et n’a pas d’enfant…

    Cadencée en deux temps, cette plongée dans le double enfer de Kate nous emmène en apnée à travers son passé et son présent et son combat pour sauver un enfant qui semble n’exister que pour elle ! Si j’ai parfois quelques problèmes avec les thrillers psychologiques qui induisent en général une certaine longueur, celui-ci m’a happée. L’enfer de la Syrie, le quotidien de ces hommes et ces femmes, et pire, de ces enfants, me bouleverse à chaque nouvelle lecture qui l’aborde. J’ai beaucoup aimé la description de ces quidams qui sacrifient leur tranquillité d’esprit pour nous retranscrire le quotidien de ces pays meurtris. Ça a vraiment donné une dimension particulière à ce récit. Les rebondissements sont nombreux, même si, rompue à l’exercice, j’ai immédiatement décelé le Mal lorsque le personnage est entré en scène. Pour autant, cela n’a pas gâché mon plaisir de lecture ! Un thriller psychologique qui se dévore, à mettre entre les mains de tous les amateurs du genre !

  • Le Monde de Marie 9 mai 2019
    Ceux qui te mentent - Nuala Ellwood

    Plus qu’un simple thriller psychologique, c’est une intrigue rondement bien menée qui tourne autour du stress posttraumatique et de la famille. Des liens familiaux qui ont été détruits par un drame et l’alcool. Un homme qui aura su profiter de toute cette détresse pour nourrir sa folie jusqu’à commettre l’irréparable. Captivant !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.