Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Du rififi à Wall Street - Vlad Eisinger

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Un soir de février, Eisinger reçoit un appel de son agente : la directrice des relations publiques du groupe Black lui propose d’écrire l’histoire de cette entreprise de télécommunications du Midwest. Vlad accepte à condition d’en faire plus qu’un ouvrage documentaire, plutôt une sorte de légende de Tar, le patron très charismatique du groupe. Quelques semaines après le début du projet, Tar stoppe tout et renvoie Vlad.
Fauché, en panne d’inspiration, Vlad accepte alors une commande sous pseudo pour une nouvelle collection de true fiction. Ce sera How America was made, un polar dans lequel un écrivain engagé par un géant de l’industrie pétrolière se trouve confronté aux pratiques douteuses de Wall Street. Le héros, Tom Capote, en faisant ses recherches, découvre les magouilles du patron du groupe, un certain Laser.
Vlad fait vivre à Tom toutes les aventures d’un héros de roman populaire : il échappe à la mort, séduit la femme du méchant, manque d’être jeté dans une cage avec des ours, fuit en jet aux Bahamas et se retrouve à écrire le récit de ses aventures pour tenter de faire éclater la vérité et sauver sa peau. Contre toute attente, How America Was Made est un succès phénoménal. Mais c’est sans compter sur la paranoïa de Tar, qui pense qu’il s’agit d’un roman à clef mettant à jour ses malversations à l’encontre de Black et destiné à le faire chanter.
Tar décide donc de supprimer Vlad, qui se retrouve ainsi dans la peau de Tom. Les deux histoires – celle de son roman et la sienne - convergeant l’une vers l’autre...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • Matbaum 1er juillet 2020
    Du rififi à Wall Street - Vlad Eisinger

    Vous ne retrouverez pas Vlad Eisinger, auteur américain de ce roman envoyé sous forme de manuscrit à l’écrivain français, et pour le coup "traducteur", Antoine Bello. Ce dernier est l’auteur, entre autres, d’une trilogie, Les Falsificateurs, absolument géniale parue chez le même éditeur. Avec Bello, la réalité est rarement celle que nous croyons et il est bien difficile de savoir qui écrit les histoires ou tire les ficelles de nos vies (de lecteurs). Pas étonnant que ce manuscrit signé "Vlad Eisinger" lui soit parvenu. Du rififi à Wall Street ? Un hommage à la série noire des grandes années ainsi qu’au cinéma noir, en même temps qu’une histoire à plusieurs entrées, et même à plusieurs romans en un, menée de main de maître. Une fois fermées les pages, interloqué par ce qu’écrire peut vouloir dire, en quête de réel, c’est Belmondo qui m’est venu à l’esprit, celui du Magnifique, ce personnage mythique de romancier populaire. Un noir qui est plus qu’un noir, tout en restant un noir, et qui ne pourra que donner envie d’aller lire (aussi) l’oeuvre du "traducteur", Antoine Bello.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.