Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Écrit dans le sang - Edmonde Permingeat

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Tombée en panne dans la campagne tarnaise, Maya se réfugie dans un manoir dont les occupants lui accordent l’hospitalité. Mais un meurtre sordide survient dans la paisible demeure : qui a tué Maya ? Après Sans mon ombre (l’Archipel, 2019), Edmonde Permingeat revient avec un polar où jalousie et vengeance distillent un suspense angoissant.
La jeune Maya, une rousse sulfureuse, tombe en panne un soir d’été devant la grille de la Giraudière, un manoir perdu en pleine campagne tarnaise. Elle y est accueillie.

Mais, à peine installée dans cette étrange demeure où vit la famille Rascol, la " belle aux yeux de chatte " va jouer de sa séduction pour exacerber tous les conflits latents. Aucun membre de cette grande fratrie n’échappera à son emprise.

Quelques jours plus tard, elle disparaît de façon subite et inexpliquée... Avec les taches de sang laissées sur le tapis et les murs, sa chambre a tout d’une scène de crime.

Qu’est-il advenu de Maya ?

Une intrigue psychologique où jalousie et vengeance distillent un suspense angoissant.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • l’oeil de sauron 30 juin 2020
    Écrit dans le sang - Edmonde Permingeat

    C’est ma grosse grosse déception. J’ai eu beaucoup de mal à le finir, beaucoup de lecture en diagonale, tant je n’en pouvais plus. C’est rare que je sois à ce point déçue mais là, hélas, c’est le cas. Dommage car malgré tout, l’idée est excellente et m’a vraiment plu. Dans son traitement, j’ai subi sans ressentir la moindre angoisse, juste celle de me demander quand est ce que mon calvaire allait se terminer.

    Allons y point par point, on va détailler tout ça :

    L’écriture : elle ne m’a pas plu. Sans finesse ni subtilité, grossière même parfois je dirais. Je ne suis pas une vieille croulante mais j’ai du mal quand les personnages d’une vingtaine d’années parlent comme des ados boutonneux mais j’ai aussi beaucoup de mal avec la vulgarité donc là, j’ai été servie.
    Les personnages : Franchement, j’aurais bien tué Maya (bimbo, rousse et sulfureuse…) moi-même et je n’ai apprécié aucun de tous les autres. Aucun ne se démarque, tous m’ont semblé caricaturaux : le surdoué timide qui veut devenir médecin, Hugo le beau gosse qui se laisse vivre, sa jumelle perfide et jalouse avec leur relation fusionnelle, l’oncle écrivain grincheux et austère, l’avocat parvenu et imbu de lui-même, le couple débonnaire pécheur de poisson, jusqu’à la boulangère commère, rien ne nous est épargné.
    L’histoire : L’idée est vraiment bonne, mais, le moment où je me suis dit que c’était une super bonne idée n’arrive qu’à la fin, dans les dernières pages, il avait fallu que je m’avale tout le reste avant et tout le reste ne m’a pas plu. C’est difficile de ne pas spoiler maintenant que je sais mais ce que je peux vous en dire c’est que ça méritait mieux. Je n’ai pas ressenti cette angoisse, ce suspens, ce côté psychologique, je me suis surtout dit que ce n’était pas possible et que c’était n’importe quoi. Un thriller psychologique doit être, à mes yeux, raffiné, il doit s’insinuer en toi par petite dose jusqu’à te rendre carrément flippé, quand tu te dis que le style est lourd et l’écriture grossière et que les personnages sont stupides, forcément, ça rate… Je n’ai vu aucune profondeur chez les personnages, du coup, là aussi le côté psychologique rate complètement pour moi. Et vraiment, c’est dommage car au moment où tout se dénoue on pourrait se dire, WTF !! truc de fou, là je me suis dit, « ah ouais, tout ça pour ça. C’est con, c’était une bonne idée ça aurait pu le faire. »

    Est ce que je deviens difficile ces derniers temps ? Je ne sais pas, mais là, impossible d’apprécier.

    https://loeildesauron190081932.wordpress.com/2020/06/28/ecrit-dans-le-sang-dedmonde-permingeat/

  • Musemania 12 juillet 2020
    Écrit dans le sang - Edmonde Permingeat

    J’avais découvert la plume d’Edmonde Permingeat, il y a plus ou moins un an, par son précédent thriller « Sans mon ombre ». Si vous relisez ma chronique de l’époque, vous pourrez constater qu’il fut l’un de mes coups de coeur du printemps 2019 (piqûre de rappel : https://www.musemaniasbooks.be/2019/04/10/sans-mon-ombre-dedmonde-permingeat-thriller/). Lorsque j’ai appris par le catalogue de la maison d’édition de L’Archipel que le nouveau thriller de cette auteure paraissait cette année, je n’avais qu’une envie : le lire.

    Suite à la crise du coronavirus, sa parution a été quelque peu reportée. Devant normalement paraître en avril 2020, il est finalement sorti le 9 juillet. En définitive, ce n’est pas une mauvaise chose car il est le livre parfait pour les vacances des amateurs de littérature noire. En plus, le décor est lui même planté en période estivale.

    Maya est une rousse plantureuse dont la voiture tombe en panne à quelques pas de la demeure familiale des Rascol où se rejoignent les différents membres de la famille pour y passer quelques jours de vacances. Cette riche famille se compose de trois frères : Stéphane (l’écrivain célèbre), Frédéric (l’as du barreau) et Clément (employé des pompes funèbres). Ces trois frères vont passer leurs vacances avec épouses et enfants. Mais quand Maya va s’introduire dans ce microcosme, les secrets enfouis vont petit à petit se révéler. Alors que la famille vivait une vie somme toute normale, tout risque de s’effondrer par la présence de cette jeune fille remplie de mystères.

    Encore une fois, j’ai passé un excellent moment grâce aux mots d’Edmonde Permingeat. Elle a réussi à me faire voyager dans le Tarn parmi cette famille aux multiples recoins obscurs. Même si leurs apparences sont bien lisses, les dédales dans leur histoire personnelles et familiales sont nombreux et au fil des pages, la lumière est faite.

    Digne d’un grand jeu de Cluedo en huit-clos, l’auteure s’amuse à distiller des petites révélations au compte-goutte. Je dois bien avouer que j’ai – en partie – trouvé la solution de l’énigme très rapidement, mais contrairement à d’autres livres, cela n’a pas bousculé négativement ma lecture. La façon dont l’auteure construit son intrigue est faite de manière intelligente et divertissante. Une fois que vous avez bien en tête les différents protagonistes (bien travaillés), car chacun est important, vous ne pourrez que savourer encore plus le récit.

    J’avais lu dans la biographie de l’auteure qu’elle s’intéressait beaucoup à la gémellité. Dans son précédent « Sans mon ombre » l’accent y était mis mais il n’est pas en reste dans « Ecrit dans le sang ».

    Je vous conseille donc ce livre pour cet été car il est le thriller parfait à déposer dans sa valise et à ensuite savourer au bord de la piscine ou sur la plage.

    Je remercie les éditions de L’Archipel (et en particulier, Mylène) pour leur confiance accordée et de m’avoir permis de découvrir ce livre en avant-première.

  • Happy Manda Passions 15 juillet 2020
    Écrit dans le sang - Edmonde Permingeat

    Cette fois encore Edmonde Permingeat m’emporte dans un très bon thriller cumulant les bons points. Un dix petits nègres revisité auquel elle ajoute une malédiction... écrite dans le sang...
    On tourne les pages frénétiquement, elle ménage le suspense et nous comble de rebondissements. toujours la présence de jumeaux dans ses thrillers, une donnée insolite et rare dans les romans.

    La famille Rascol est imprégnée de secrets frissonnants, le grand père lui meme etait un pilleur de tombe. Les trois fils vivent de sa réussite mais chacun à leur manière ne sont pas de belles personnes. Quand les cadavres se mettent à pleuvoir suite à la disparition de Maya, le mystère s’épaissit sans qu’une fin heureuse ne semble se profiler. Est ce une malédiction de l’au delà ou quelqu’un se joue t’il de cette famille ?

    Une fois embarqué dans ce roman vous ne pourrez plus le lacher, alors un conseil filez à votre librairie et entrez dans la famille Rascol pour déterrer ses secrets.

    n hésitez pas à faire un tour sur le blog pour decouvrir ma chronique https://happymandapassions.blogspot.com/2020/07/ecrit-dans-le-sang-edmonde-permingeat.html

  • Emysbook 22 juillet 2020
    Écrit dans le sang - Edmonde Permingeat

    PAGE TURNER

    Un roman que j’ai adoré découvrir. Encore un, qui m’a fait apprécier les thrillers.
    Ce que j’ai beaucoup aimé avec celui-ci c’est que dès le début du roman, non se lance dans des personnages et dans un intrigue fascinante.
    Les différents protagonistes sont très bien détaillés. Leurs personnalités est d’ailleurs franchement bien exploités. On s’attache facilement à certains tandis qu’avec d’autre c’est une certaine réticence qui est véhiculée.
    Le suspense est présent du à la fin c’est implacable. L’auteure maîtrise avec beaucoup de précision la fin des chapitres qui donne toujours envie d’en savoir plus.
    Pas un seul instant je me suis lassée de ce récit bien au contraire. Au fil des pages ; écrit dans le sang prends tout son sens et c’est avec une grande machination que les enjeux d’une famille complète vole en éclats ! C’est ce que j’ai aussi énormément apprécié. Ce côté jardin secret, passé indomptable, égoïsme et pure méchanceté fraternel. Ce qui m’a le plus happé dans ce jeu de passe-passe entre les différents personnages c’est la façon dont sout tournés et écrits les évènements.
    Tout semble fluide et s’enchaîner comme si tout été normal et que c’était en quelque sorte la suite logique dans tout ça.
    La clé final qui découle sur une leçon de morale plus que véridique : Quand il y a un meurtre c’est chacun pour soi.

    Petit bonus : C’est un roman très agréable à lire en été, il fait un peu thriller du soleil mais attention à ne pas se brûler.

  • bookliseuse 29 août 2020
    Écrit dans le sang - Edmonde Permingeat

    La flamboyante et splendide Maya tombe en panne devant le manoir de la Giraudière. Hugo Rascol, le fils de l’un des propriétaires, lui propose de l’héberger le temps de la réparation de sa voiture.

    Très vite, elle fait la connaissance des habitants venues passer l’été dans le manoir familial, les frères Rascol et leur famille.

    Stéphane, écrivain qui a connu un franc succès avec son premier roman, depuis n’a rien écrit qui ait pu susciter l’intérêt des lecteurs. Il vit très mal cette situation.

    Frédéric, riche ténor du barreau, marié à la frivole Valérie, qu’il supporte tout juste et de ses 2 enfants, des jumeaux, Hugo, le tombeur qui se cherche, Marion qui n’a d’yeux que pour son frère, allant jusqu’à être jalouse de ses conquêtes.

    Et enfin, Clément, croque-mort marié à la douce Agnès, et son fils Mathieu, brillant étudiant en médecine.

    Le décor est planté pour un faire un bon roman bien noir. Petit à petit, la mystérieuse Maya va réussir insidieusement à semer son poison, révélant de terribles secrets, mais surtout la vraie personnalité de chacun d’eux !

    Un suspens jusqu’aux dernières pages. Un roman écrit avec les mots justes, ainsi, les chapitres s’enchaînent à la perfection, on ne voit pas les pages défilées, on est happé par cette histoire.

    Même les familles les plus parfaites en surface, ont de terribles secrets et des âmes loin d’être pures. Seul compte la réputation , l’argent et le pouvoir. Les états-d’âmes n’ont pas leur place dans ce roman.

    On frôle tout au long du roman avec la folie de certains des protagonistes.

    Et si au fond nous n’avions pas tous une part d’ombre dans nos âmes ?

    Lisez ce roman vous ne serez pas déçu, et vous en verrez plus jamais votre famille de la même façon !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.