Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Et ils oublieront la colère - Elsa Marpeau

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Été 1944. Une femme court dans la campagne icaunaise. Elle cherche à échapper à la foule qui veut la tondre.
Été 2015. Un homme a été tué près d’un lac. La gendarme chargée de l’enquête soupçonne que son meurtre est lié à une tonte, qui a eu lieu soixante-dix ans plus tôt.
Entre aujourd’hui et hier, les destins s’entremêlent mais les protagonistes ne s’en souviennent plus – ils ont oublié la colère, les jours de liesse et la cruauté des vaincus contre ceux de leur camp, lors de la Libération. L’enquête va exhumer ce passé dont plus personne ne veut se rappeler.

Vos #AvisPolar

  • Encore Un Livre 4 mars 2019
    Et ils oublieront la colère - Elsa Marpeau

    La Capitaine Garance Calderon a affaire à une enquête difficile....
    Mehdi Azem jeune professeur d’histoire au lycée est retrouvé mort la tête dans le lac du Palais des chats il est le nouveau propriétaire de l’une des 3 maisons qui compose cette propriété de la famille Marceau.
    Marianne Marceau, sa soeur Colette et son frère Paul composent à eux trois une histoire que l’on va remonter de 1942 à 1944 à l’heure où les femmes qui sont suspectées de sympathiser avec les allemands sont traquées et humiliées sur la place publique.
    C’est un roman noir rural, car un huis clos avec des secrets de famille, et des faits réels sur la thématique des tontes des femmes "Les poules à boches"
    Cette histoire m’a fait ressentir des émotions étonnantes, et beaucoup beaucoup de réflexion émanent après la lecture.
    Je suis attachée aux valeurs de Mehdi Azem, celles qu’il essaie de transmettre à des jeunes lycéens en 2015. C’est un combat de tous les jours dans cette zone rurale, à l’heure des théories du complot et du négationnisme.
    On va suivre la capitaine Garance Calderon dans une enquête qui au final ne prend pas énormément de place dans ce roman, car elle émet beaucoup d’hypothèses, fouine un peu partout et questionne beaucoup la famille Marceau.
    On est dans une intrigue historique et pas policière.
    J’ai vraiment aimé ce roman noir, il y’a tout ce que je recherche dans un roman comme celui-ci, beaucoup d’empathie, une capitaine particulière, de la documentation et de la réflexion qui bouscule nos idées, oui..c’est sûrement ce qui m’a le plus marquée, et une bonne petite claque quand même ?!!!!
    " Vous imaginez, quelle postérité de donner son nom à un lycée dont pas un foutu gosse n’a la moindre idée ni la moindre envie de savoir qui vous êtes, alors que vous vous êtes battue pour qu’ils grandissent dans un monde libre"

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.