Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Juste derrière moi - Lisa Gardner

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

11 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • Le Monde de Marie 13 février 2020
    Juste derrière moi - Lisa Gardner

    Une lecture qui nous embarque dès son prologue et où le suspense sera tenace jusqu’à la toute fin du récit. On est dans le flou et en même temps on ne peut s’empêcher d’émettre des hypothèses. Un simple mot dans une phrase ou la manière dont une chose est dite nous pousse à l’interrogation. On sent que les faits ne sont pas ceux qu’ils semblent être, que l’auteure manie son intrigue à merveille pour nous surprendre.

    Les chapitres avec une alternance des protagonistes. Chose que j’affectionne tout particulièrement pour bien suivre les différents aspects de l’intrigue. Des personnages très attachants qui se révéleront parfois bien plus fort qu’il n’y paraît.

    Des mots forts qui nous expliquent le ressenti d’enfants placés. Les difficultés d’adaptation aussi bien pour la famille d’accueil que l’enfant. Surtout pour des enfants au passif aussi difficile que Telly et Sharlah. Mais cette histoire c’est aussi l’amour et le soutient d’une famille de coeur. De nouveaux parents prêts à tout pour aider l’enfant qu’ils ont accueilli. C’est dur sur certains passages mais également très beau sur d’autres.

    Une intrigue très bien construite où le suspense est à son comble. Mais aussi, la vie même des personnages qui entraine le lecteur et lui fait ressentir une profonde empathie. On vit les faits avec eux et on a du mal à les quitter à la fin. Une excellente lecture.

  • Des Livres Mon Univers 24 février 2020
    Juste derrière moi - Lisa Gardner

    j’ ai lu mon tout premier Lisa Gardner Juste derrière moi. Un roman assez intéressant je dois dire, si tu es passionné de psychologie, cette histoire ne peux que te plaire.

    On y retrouve des sujets fort intéressant comme les tueurs fous de masse, les enfants maltraités ou encore sur le profilage. D’ ailleurs si tu as déjà lu Lisa Gardner, tu connais sûrement Rainie et Quincy. Un couple que j’ ai beaucoup aimé, même si ce n’ est pas un one shot, ça ne m’ a pas gênée du tout.

    L’ histoire tient la route, et commence très très très fort, j’ai eu des doutes jusqu’au bout, le seul petit bémol que j’ ai trouvé c’ est que certains passages sont assez longs et manque de rythme pour moi mais c’ est juste un petit détail.

    Je pense que je vais remonter le temps et revenir aux origines de l’ histoire entre Rainie et Quincy ce qui doit être intéressant !

  • Annesophiebooks (Les lectures d’Anne-Sophie) 28 février 2020
    Juste derrière moi - Lisa Gardner

    J’attends chaque année impatiemment le nouveau Lisa Gardner.

    Tous ne sont pas forcément des coups de cœur, même s’ils sont tous très bons.
    Cela dépend de l’intrigue qu’elle décide de mettre en place, des personnages dont elle se sert, du ressort psychologique de l’histoire et de ses protagonistes, et, bien entendu, de mon propre état d’esprit au moment de la lecture.

    Et il semblerait que cette année toutes ces conditions aient été parfaitement remplies puisque j’ai tout simplement adoré Juste Derrière Moi.

    Telly et Sharlah ont 9 et 4 ans lorsque Telly tue son père en voulant protéger sa petite sœur.
    Suite à cela, les services sociaux ont décidé de séparer les enfants sans leur donner la possibilité de rester en contact.
    Huit ans plus tard, deux personnes sont assassinées.
    Et tout porte à croire que le coupable est Telly.
    Mais il semblerait qu’il tente également de reprendre contact avec sa sœur.
    Pourquoi a-t-il tué ces innocents ? Et quel sort réserve t-il à Sharlah ?

    Dès le prologue, Lisa Gardner ferre le lecteur de la meilleure des façons : une scène choc qui nous place directement au cœur de l’action, remplie de suffisamment de mystères pour que l’on veuille, dès ces premières pages, connaître toutes les réponses.

    Et le restant de ce thriller est à l’avenant.

    Le rythme ne retombe à aucun moment.
    Que nous nous trouvions avec Telly, qui tente de fuir, ou auprès des équipes de recherche qui comptent m’en empêcher (et dont les parents adoptifs de Sharlah font partie), l’attention du lecteur est constamment maintenue sans jamais le lasser.

    L’alternance passé/présent est finement adaptée au récit, et ne lui donne donc ni longueur ni lourdeur.

    Quant à l’alternance des protagonistes, elle est si bien orchestrée que nous nous retrouvons aussi proches des uns que des autres.

    Car parmi tous les grands atouts de ce roman, le plus important est justement celui-là : les personnages.
    Et principalement Sharlah et Telly.
    On aimerait être avec eux, les aider, les sauver, et par-dessus tout les comprendre.

    Une intrigue forte, un rythme soutenu, des protagonistes qui nous font vibrer, bref, Juste Derrière Moi a tout ce qu’il faut à un excellent thriller !

    À lire sans hésitation.

  • Amandine Bouquine 4 mars 2020
    Juste derrière moi - Lisa Gardner

    Le dernier roman de Lisa Gardner " A même la peau " avait été un tantinet décevant. C’est donc avec une petite appréhension que j’ai entamé celui-ci..Et ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais…
    .
    .
    .
    En effet, l’auteure nous livre une histoire bien plus complexe qu’il n’y paraît. Une simple chasse à l’homme ou en l’occurrence ici, à un ado de 17 ans, peut soulever bien des choses. J’ai été complètement surprise par le récit et vous savez quoi ? Les surprises, j’adore ça 😊

    Lisa Gardner nous à donc concocter un excellent thriller, avec beaucoup de rebondissements, pas mal de moment de tensions, le rythme est là même si j’ai trouvé quelques petites longueurs, au début surtout. Et une fois n’est pas coutume, c’est très addictif.

    J’ai apprécié de découvrir le métier de pisteur avec le personnage de Cal Nonnann. Honnêtement je ne connaissais pas et j’ai trouvé cet aspect de l’enquête passionnant.

    Au delà du côté enquête policière, qui est très réussi, l’auteure a décidé une fois de plus de mettre l’accent sur les relations familiales. Sujet récurrent chez elle, qui lui va si bien et qui fait ( en partie ) que je l’aime tant.

    Ici, elle nous montre à quel point il peut être difficile d’être un enfant adopté mais aussi d’être un parent adoptif avec Quincy, Rainie et Sharlah. A quel point les doutes et les interrogations prennent une place importante.
    Leur relation est extrêmement bien travaillé, plutôt réaliste et vraiment très touchante. On découvre un nouveau visage chez le duo Quincy/ Rainie qui est très plaisant.

    On a également la relation frère/soeur avec Telly et Sharlah qui est très forte. Sur ces deux personnages, j’ai trouvé la psychologie absolument parfaite. On sent que l’auteure c’est beaucoup documenté sur les traumatismes que peuvent avoir les enfants issus de familles maltraitante, ainsi que sur ceux placés en foyer ou famille d’accueil.

    Et puis, l’auteure a mis l’accent sur un autre genre de relation : Celle que l’on a avec son animal. Pensez vous donc qu’en tant que " gaga " des chiens j’ai été RA-VIE de la complicité entre Sharlah et son Berger Allemand, Luka. Elle nous démontre ( s’il le fallait encore ) à quel point l’animal peut être un soutien, une aide précieuse pour un enfant traumatisé ou un adulte d’ailleurs.

    En bref, ce roman ravira les fans de l’auteure et plaira certainement à ceux qui souhaiteraient la découvrir, je vous le conseil donc 😊

  • livrement-ka 4 mars 2020
    Juste derrière moi - Lisa Gardner

    Dès le prologue on se trouve aux prises avec le machiavélisme de deux parents qui survivent entre alcool, drogue et violence. Et au milieu de tout cela, essaient de s’en sortir deux enfants de 9 et 5 ans, Telly et Sharlah. 

    Puis un jour c’est l’horreur et leur mobil home devient la scène d’une horrible scène de crimes.

    Les deux enfants sont séparés et placés dans des familles d’accueil qui vont se succéder. Plus aucun lien entre les deux enfants pourtant très proches et détenant un lourd secret qu’ils ont préférés enfouir au fond e leur mémoire ;

    Quand quelques années plus tard, alors que Sharlah retrouve la paix au sein d’une famille d’accueil assez particulière, plusieurs assassinats ont lieu et tout semble accuser Telly.

    Une course poursuite sanglante après Telly qui va faire de son mieux pour arriver à ses fins.

    Chacun de personnages est vraiment bien travaillé, et malgré quelques lenteurs au milieu de l’histoire, le rythme reprend assez rapidement et on se retrouve plongé dans une filature harassante. 

    L’intrigue est construite de telle manière qu’on va de surprise en surprise et qu’on découvre des indices qui partent dans tous les sens.

    Le narrateur est soit Telly, soit Sharlah, et on essaie de s’identifier à l’enquêtrice qui essaie de faire de son mieux pour mener les investigations et surtout mettre à jour le meurtrier.

    La traque de cet adolescent est également très bien détaillée et nous montre le caractère courageux mais déterminé de Telly.

    Le dénouement est quant à lui assez inattendu.

    L’auteure réussit via cette histoire à démontrer que les séquelles dues à un traumatisme laissent des traces indélébiles, des séquelles avec lesquelles il sera difficile de se construire une vie.

    **************************

    Mon ressenti : Encore une réussite pour Lisa Gardner, pour qui le thriller est un maître mot.

    Le petit plus : La relation particulière entre les deux enfants/adolescents.

  • Sabrina LECLERC 7 mars 2020
    Juste derrière moi - Lisa Gardner

    Aussi époustouflant que les précédents romans de l’auteure, on fait la connaissance ici de Sharlah, 13 ans, qui a échappé à la mort huit ans auparavant lorsque son frère Telly a tué leurs parents à coups de batte de baseball.

Ils vivent séparément depuis et ne se son jamais revus. Jusqu’à ce que la jeune fille reconnaisse son frère sur des images de vidéosurveillance suite à un carnage dans une station-service. Et que des photos récentes de celle-ci soient retrouvées sur le portable du jeune homme...

    Un thriller addictif, qui permet notamment de découvrir le métier de pisteur alors que désormais la plupart des enquêtes font appel aux nouvelles technologies.
    
J’ai adoré l’enquêtrice en herbe qu’est Sharlah, désormais élevée par Rainie et Quincie, deux profileurs et héros récurrents de l’auteure.

    
L’intrigue est des plus aboutie, même si je dois bien reconnaître que ma petite idée de départ s’et en fait révélée.... être la bonne ! L’enquête est superbement construite, les rebondissements toujours opportuns, les personnages tous attachants et le dénouement surprenant ! Bref un excellent moment de lecture signé Lisa Gardner.

  • Mes Carnets Litteraires 28 mars 2020
    Juste derrière moi - Lisa Gardner

    J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman même si l’ensemble était assez classique et sans grande surprise.
    C’est typiquement le genre de thriller qui est plaisant à lire mais qui sera vite oublié.
    Malgré tout, l’ensemble est réussi avec une intrigue bien construite et des personnages au passé trouble et aux multiples secrets.
    J’ai l’habitude de lire cette autrice et j’ai eu davantage de frissons avec certains de ses autres romans.
    Ici, j’ai trouvé que le style était assez young adult. Il a manqué un peu de noirceur et de suspense. Le tout aurait pu être davantage addictif.
    ➡️ Un thriller réussi mais assez conventionnel !

  • Emysbook 15 avril 2020
    Juste derrière moi - Lisa Gardner

    Encore un roman de Gardner qui ne me laisse pas indifférente. Un thriller dicté par un lien mortel et assez contraire. Une lecture évasive.

    Les personnages principaux du récit sont importants et marquent un atout pour ce roman de circonstance. Telly et Sharlah nous emporte dans une relation que tout oppose mais qui se relie tout de même. Une relation lambda sous le signe de la fratrie et de la protection.

    Qui est vraiment Telly ? Qui est vraiment Sharlah ?

    Des enfants marquaient par un passé singulier qui semble les suivre et les accompagner tout au long de leur vie. Un suspense qui apporte la pierre à l’édifice.
    Facilement on s’attache et on imagine. J’ai étais également prise d’empathie pour l’animal de compagnie, et oui un animal a aussi sa place dans un roman non ?
    Lisa Gardner nous balade au travers d’une enquête liant la famille d’accueil de Sharlah, Rainie et Quincy.
    Si à eux tous ils ont su capter mon attention certains me semblaient banales et sans intérêt. Je n’ai pas vraiment compris leurs sens.

    On avance et même si l’on se doute un peu de la structure et de la suite des évènements, l’auteure ne manque pas de ressource et de réflexion pour apporter des éléments concrets et époustouflant.

    Encore un livre publié au Edition Albin Michel que je recommande.

  • lafilleaux1001lectures 26 mai 2020
    Juste derrière moi - Lisa Gardner

    Première rencontre avec Lisa Gardner, auteure dont j’ai entendu beaucoup de bien et qu’il me pressait de découvrir…

    Dans « Juste derrière moi », Lisa Gardner entre directement dans le vif du sujet. Elle nous parachute dans une caravane où vivent Telly et Sharlah, deux jeunes enfants, et leurs deux parents, deux adultes toxicomanes et alcooliques. La violence rythme leur quotidien. Mais cette famille vole rapidement en éclat le jour où le père poignarde la mère et que, lui-même, se fait tuer par son propre fils à coups de batte sous les yeux de la petite Sharlah…

    A la suite de cet événement tragique, les deux enfants sont séparés par les services sociaux.
    Ils errent de famille d’accueil en famille d’accueil.
    Heureusement, Telly finit par se stabiliser dans l’une d’entre elle, la famille Duvall, qui va l’aider à se préparer pour son passage à la vie d’adulte.
    Sharlah, quant à elle, trouve refuge chez un couple d’anciens policiers attentionnés, qui envisage même de l’adopter.

    Mais cette sorte de « routine » prend fin quand, un matin, Telly est filmé par une caméra de vidéo-surveillance dans une station-service, arme à la main, deux cadavres à ses pieds.
    Mais qu’est-ce qui a bien pu faire basculer Telly dans cette folie meurtrière ?
    La réponse à cette question est bien évidemment plus complexe qu’il n’y paraît.

    Bien, bien, bien… Alors, je suis obligée de vous avouer que c’est une lecture en demi-teinte.

    Toute la première partie m’a donné une impression de relire indéfiniment la description de la tuerie de la station-service. J’ai trouvé cela redondant.

    Heureusement, le roman gagne en consistance dans sa seconde moitié. La tension monte. L’intrigue s’accélère. L’enquête progresse et libère (enfin) ses indices…

    Je sais que j’ai lu beaucoup d’avis positifs à propos de ce livre. Peut-être ai-je lu trop de polars/thrillers dernièrement et n’ai pas réussi à apprécier celui-ci à sa juste valeur…

  • Ophé Lit 8 juin 2020
    Juste derrière moi - Lisa Gardner

    Vous cherchez un thriller « sans prise de tête » pour lire durant vos vacances d’été ? Alors Juste derrière moi est fait pour vous.

    Un prologue qui fait monter l’adrénaline en flèche et que j’ai adoré du premier au dernier mot. De la tension, de l’émotion… Puis plouf. Le rythme se perd d’un coup jusqu’à l’élément déclencheur de l’histoire qui m’a fait penser : « comme par hasard, c’est un peu facile ça Lisa ». Sur l’instant, j’ai cru que ma lecture serait décevante et… Et bien non. Le rythme reprend, la valse des personnages fait son entrée dans une danse savamment étudié par l’auteur.

    Une intrigue efficace, une chasse à l’homme menée du main de maître mais aussi divers thèmes dans l’air du temps : qu’est-ce-que la famille ? Comment se tissent (ou non) les liens entre les enfants adoptés et leurs familles ? La famille de sang est-elle plus forte que la famille de cœur ?
    Lisa Gardner développe également de sujets psychologiques très intéressants, le traumatisme et ses conséquences chez l’enfant, les troubles de l’opposition, les tueurs fous.

    Côté style, ça reste du grand public. C’est accessible à tous, pas d’envolée lyrique ou de recherche particulière. Lisa Gardner reste dans le simple, l’efficace et ça fonctionne parfaitement.

    Juste derrière moi est une valeur sûre dans le genre. Un roman qui vous fera passer un bon moment de lecture.

  • Lectures noires pour nuits blanches 10 juin 2020
    Juste derrière moi - Lisa Gardner

    Lisa Gardner nous revient avec un roman qui met en scène les personnages de ses débuts, Quincy, le profileur et son épouse Rainie, la policière. J’ai eu beaucoup de plaisir à les retrouver dans leur rôle de parents.

    Un prologue qui nous plonge tout de suite dans l’action, ça envoie du lourd. La première partie reste intense avec une intrigue bien ficelée. Toute l’histoire se passe en une journée, ça va vite. Une chasse à l’homme, une traque captivante, on est pris dans le récit. Puis l’intensité baisse d’un cran, ça traîne avec quelques longueurs et répétitions inutiles. Et vers la fin tout s’enchaîne, les révélations nous sont toutes lâchées à la hâte dans les dernières pages comme s’il fallait vite en finir. Ce rythme discordant a quelque peu émoussé mon intérêt pour cette histoire. J’ai poursuivi malgré tout ma lecture, je voulais savoir si mes doutes étaient avérés.

    L’auteure mise beaucoup sur la psychologie des personnages. C’est l’atout majeur du roman. J’ai beaucoup appréciée Sharlah et Telly. Des enfants qui, malgré leur jeune âge, ont déjà subi tellement de violence. J’ai aimé leur attachement malgré la séparation pendant toutes ces années et j’aurais voulu que leur rencontre soit plus marquante. Ce passage m’a laissé un goût de trop peu.
    Elle va également beaucoup nous parler de la famille. Les relations entre le frère et la soeur et entre les enfants et leur famille d’accueil. Une thématique très intéressante et bien traitée. Chaque protagoniste donne son sentiment, on a les différents points de vue.

    Une histoire qui tient la route, ça se lit bien, c’est cohérent. J’ai apprécié certains passages très intéressants mais j’ai trouvé l’enquête très longue et répétitive. Une lecture sympa mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. Pour moi, ce n’est pas le meilleur livre de l’auteure.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.