Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

L’Hôtel de verre - Emily St. John Mandel

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Sur l’ïle de Vancouver, se dresse un hôtel aux murs de verre, seulement accessible par la mer. Il est fréquenté par une clientèle exclusive qui veut rompre avec "la civilisation connectée". Là, pas de wifi, pas de portable, on est au bout du monde.

Paul, aspirant compositeur, et sa soeur Vincent, vidéaste amateure, travaillent tous à l’hôtel Caiette. Un soir, alors qu’on attend l’arrivée du milliardaire new-yorkais Jonathan Alkaitis, le gérant découvre avec horreur un tag gravé sur l’une des parois transparentes : "Et si vous avaliez du verre brisé ?" Qui est l’auteur de ce graffiti menaçant ? Est-il destiné à quelqu’un ?

Dans ce havre de luxe, des gens se croisent, des destins se font et se défont. A l’hôtel Caiette, mais aussi à Vancouver et à New York, des vies vont prendre un tour imprévu et souvent dramatique. Comme un papillon au Brésil peut causer une tempête au Texas, un verre au bar de l’hôtel Caiette peut ruiner une existence...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur Cultura

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 5 avril 2021
    L’Hôtel de verre - Emily St. John Mandel

    Un roman étrange et qui semble à première vue décousu mais ce n’est qu’une apparence car en réalité tous les évènements sont à relier entre eux. La construction du roman pourrait paraître désordonnée, on passe d’une époque à une autre, d’un personnage à un autre sans qu’aucun plan ne nous soit révélé, et pourtant c’est bien là toute la force de ce récit captivant où tout finira par prendre sens. Un récit captivant où survie et faillite se conjuguent pour tous les personnages. L’auteur a choisi des paysages éloignés du commun des mortels. L’histoire débute dans un hôtel de luxe, situé à l’extrémité nord de l’île de Vancouver pour finir sur un terrain de camping pour déshérités. Entre temps on aura eu un aperçu de la vie dans une prison fédérale, ou encore à bord d’un porte container naviguant autour du monde. Tous ces lieux sont marqués par des personnages bien campés, qui cherche un sens à leur vie, entre cupidité, déshonneur et infamie. Quand ce n’est pas les sentiments qui sont bafoués, amour et faux semblant. Mais le pire reste à venir et bientôt flotte autour de certain des fantômes. L’histoire du millionnaire Jonathan Alkaitis est édifiante, je n’aurai jamais pensé que je me passionnerai pour la crise économique de 2008 ou encore l’effondrement d’une pyramide de Ponzi. Mais, tel est bien le cas et tout cela je le dois à la façon dont l’auteure à su mener sa barque, en entremêlant la vie captivante des personnages dans un récit original et singulier. J’ai aimé l’exploration de la frontière entre le bien et le mal, comment les gens s’ingénient à contourner les limites et le fait de bien souvent se mentir à soi-même. Un livre qui nous pousse à s’interroger et élève la réflexion. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.