Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La Maison hantée

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Enlivre_moi 30 avril 2021
    La Maison hantée

    Eleonor, Théodora et Luke sont invités par un docteur à passer une semaine dans une maison dans laquelle auraient lieu des phénomènes paranormaux...
    🍂
    J’attendais pas mal de ce livre et je ne sais toujours pas ce que j’en pense. Je n’ai pas détesté, je n’ai pas adoré. Mais par moment j’avais du mal à décrocher du récit.
    🍂
    C’est un roman psychologique ça c’est sûr, mais tellement saupoudré à faible dose de paranormal que ça n’en fait ni un livre d’horreur, ni un thriller.
    🍂
    En fait c’est à peine si l’ambiance y est. Et pourtant j’ai aimé les quelques phénomènes paranormaux et la maison donne quand même une atmosphère étrange. Les dialogues étaient souvent ridicules et sans queue ni tête. Donc j’ai rigolé, mais je ne sais pas si c’était le but de l’auteur. Il paraît que oui, l’auteur ayant écrit des satires.
    🍂
    Aussi autant j’ai trouvé insupportable le personnage de la femme du docteur (une sorte d’épouse castratrice obsessionnelle du contrôle) autant les piques que se lancaient les autres personnages me plaisaient.
    🍂
    Le début était trop lent, la fin était trop longue, en fait il n’y avait pas vraiment de milieu tant ça ne débute pas... mais il y avait un petit quelque chose indéfinissable de fascinant pourtant 🤷‍♀️
    🍂
    Mais peut-être que c’est ça le but de ce roman : laisser le lecteur perturbé par sa lecture... ou hanté par la maison 😏

  • Lectures noires pour nuits blanches 5 novembre 2020
    La Maison hantée

    ’ai choisi ce petit livre, un classique du roman gothique, pour ma soirée d’Halloween. J’avais envie d’une lecture un peu creepy qui me fasse frissonner.J’avais préparé bougie, plaid, "toussa toussa", j’étais bien dans l’ambiance. Et bien pour les frissons on repassera. J’ai posé mon livre après quelques pages et me suis tournée vers Netflix. J’ai tout de même repris mon livre le lendemain mais ça ne l’a pas plus fait.
    Comme je vous l’ai dit, pas un frisson, pas le moindre signe d’angoisse, pas même un poil qui se dresse, nada !

    Rien ne m’a plu dans cette lecture, ni l’histoire, ni les personnages, ni le côté terreur psychologique que j’ai eu beau cherché, hélas je n’ai pas trouvé. Il n’y a pas que les murs qui sont biscornus, toute l’histoire l’est en fait. C’est décousu, ça manque de cohérence et c’est d’un ennui... Les dialogues sont plats, les personnages, antipathiques pour la plupart, n’apportent franchement pas grand chose. Eleanor est un peu chtarbée certes, mais pas plus intéressante que ça. Les phénomènes paranormaux arrivent très tard et sincèrement, il n’y a pas de quoi avoir peur, encore moins en faire des cauchemars. Même les personnages en rigolent. Ils passent d’ailleurs leur temps à se fendre la poire en se vannant les uns les autres et en buvant du Brandy. J’aurais dû m’en envoyer deux ou trois verres moi aussi tiens.
    Arrivée à la fin je ne suis pas plus avancée, je ne sais rien de rien sur rien. Pas le moindre élément de réponse à aucune question. Tout ça pour ça !

    Je vous la fait courte parce que je n’ai pas grand chose d’autre à en dire. Je n’ai rien aimé, je me suis ennuyée du début à la fin. Je suis désolée mais je n’ai rien de positif à dire sur ce livre. Rien ne l’a fait, je suis allègrement passée à côté. C’est largement ma pire lecture de l’année.

    Pour le coup et c’est rare, j’ai préféré la série The Haunting of Hill House qui est inspirée de ce roman. Ca n’a rien à voir, une histoire totalement différente, mais si vous voulez des frissons, là vous serez servis.

  • l’oeil de sauron 14 février 2020
    La Maison hantée

    Bon, je n’ai malheureusement pas le même avis de Stephen King sur ce livre. Elle ne restera pas dans mes mémoires tout simplement parce que j’ai du mal à analyser et à comprendre ma lecture.
    Déjà, je me demande si j ai bien lu l’intégralité du livre tant il semble décousu. On passe du coq à l âne et c est très difficile de suivre les pensées de l’une et les évolutions de l’histoire, le tout en même temps !
    Ensuite, et j en suis désolée, mais expliquez moi où est le côté terreur, angoisse…. tout ça pour ça. A mon grand désespoir je n ai pas ressenti le moindre petit frisson dans cette maison hantée. Hantée par qui ? Par quoi ? Je me suis surtout perdue dans la tête d Eléonore et je me suis aussi demandée quelles substances avaient été consommées au moment de l’écriture. C’est très décousu (je me répète mais c’est vrai) ou plutôt biscornu ( comme la maison d’ailleurs) et je dois dire qu’arrivée à la fin de ma lecture, je n ai pas le moindre éléments de réponses à mes nombreuses questions.
    Je veux bien accepter le fait que ce livre ait pu être une réussite dans son domaine à son époque, d ailleurs le film Hantise m avait lui fait bien peur au moment de sa sortie mais là dans l état actuel des choses, j’ai trouvé le livre fade.

  • kateginger63 19 novembre 2019
    La Maison hantée

    Une maison hantée, porteuse de tous les fantasmes

    *
    Le thème est de saison puisqu’on approche d’Halloween, nuit où les créatures surnaturelles sortent du bois.
    Ce roman classique de l’épouvante ne comporte pourtant pas de personnages maléfiques ou d’êtres féeriques. Mais bien de phénomènes paranormaux. On pourrait presque penser au film "Poltergeist" tant l’héroine du roman semble possédée par un esprit vengeur de maison.
    *
    Qu’en est-il de l’intrigue ? Hill House est un manoir du 19e, construite par un industriel féru d’architecture gothique. Le hic est à l’intérieur. Des phénomènes terrifiants sont le lot de cette maison.
    Justement, un célèbre professeur/écrivain/spécialiste des sciences occultes la loue et propose à deux jeunes gens de participer à une recherche.
    Un quatuor hétéroclite campe donc dans cette demeure pour quelques semaines. Le professeur, Nell la timide jeune femme, Théodora la vamp ainsi que Luke le futur héritier.
    D’évènements étranges en faits inquiétants, la vie à Hill House suit son cours jusqu’à un point de non-retour.
    *
    Je l’ai lu en 3 nuits, couchée chaudement dans mon lit. Je voulais me faire peur. Le deuxieme matin était folklorique puisque j’avais la sensation bizarre de vols d’objets. J’ai bien erré plusieurs minutes dans la chambre en ayant des réminiscences d’évènements lus la veille. Comme quoi, il a fait son petit effet !
    Mais malgré la bonne réputation de ce classique, j’ai tout de même été un poil déçue. Il faut dire que j’ai visionné la série TV éponyme (parue sur Netflix récemment) racontant cette histoire. (enfin une adaptation assez libre puisque le synopsis est complètement différent.) . Pour une fois, j’ai préféré la série (effets visuels et auditifs m’effrayant bien souvent) :).
    *
    Je peux quand même vous dire que j’ai beaucoup apprécié la psychologie des deux jeunes femmes (ainsi que la thématique psychiatrique sous-jacente). On observe un malaise grandissant jusqu’à ce fameux point de non-retour. Il est clair que cette maison est carrément horrifique. Le riche vocabulaire permet de bien s’immerger (et je pense que la version originale est encore plus jouissive).
    *
    Je recommande aux aficionados des fans de Lovecraft , mais pas aux amateurs d’hémoglobine ou zombies.
    J’ai entamé de suite ses nouvelles (la Loterie et contes noirs) pour me remettre dans l’ambiance creepy.

  • LeoLab 1er août 2019
    La Maison hantée

    Une histoire un peu fade, tous comme ses personnages d’ailleurs. Il manquait de tout, d’actions, de frissons, de psychologie. Même l’histoire de la maison m’a paru moyenne. Un livre vite terminé, vite oublié...

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.