Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le cas de Chakkamuk - Roy Braverman

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

8 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

L’ ÉTÉ  INDIEN AUSSI EST PARFOIS MEURTRIER

Douglas Warwick, le shérif de Notchbridge, est accus  de viol. Son jeune adjoint Taylor se retrouve   devoir enquêter sur son propre chef. Inexpérimenté , il demande  à Blansky, l’ancien shérif aujourd’hui propriétaire du journal local, et à Dempsey, célèbre auteur de romans policiers, de l’aider. Mais aucun d’eux ne pouvait imaginer la terrible machination que cachent les accusations contre Warwick. Ni que tout le monde allait y laisser quelque chose de précieux :
sa fortune, son honneur, sa vie...
Sous l’or des feuillages de l’ été  indien, jamais haine et vengeance n’auront été  aussi cruelles et féroces. Et jamais la plume et le talent de Roy Braverman n’auront  été  aussi démoniaques pour créer un suspense qui vous laissera pantelant jusqu’au dernier mot.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

Vos #AvisPolar

  • angelita 15 octobre 2022
    Le cas de Chakkamuk - Roy Braverman

    Le cas Chakkamuk de Roy Braverman, présentation
    Brenda et Brian Ross sont mariés. Il a disparu. Elle est la soeur de la femme du shériff, Doug. Brian est écrivain et dispose d’une très grande fortune. Il a emporté de nombreuses affaires. Le couple ne peut pas avoir d’enfants.

    Cinq mois plus tard, Laureen demande à son mari, Doug, de coucher avec sa soeur afin que cette dernière retrouve confiance en elle.

    Avis Le cas Chakkamuk de Roy Braverman
    Un écrivain disparait et laisse sa femme inconsolable. Le shérif, Douglas Warwick, ne peut rien faire. Il est le beau-frère de cette femme et la mari de sa soeur. Cinq mois plus tard, sa femme lui demande de consoler sa soeur, d’avoir des rapports avec elle. Il s’offusque mais fait ce qu’on lui demande. Le lendemain, il est accusé de viol par sa belle-soeur et par sa femme. Il est arrêté et sa femme demande le divorce. Qui manipule qui dans cette histoire ? Roy Braverman balade son lecteur de bout en bout, notamment à chaque introduction de chapitre. Le lecteur sait qu’il y a un mort, mais qui ? Le lecteur essaie de deviner. La solution de facilité est bien pratique mais est-ce bien celle-là ?

    On retrouve, dans ce roman, deux personnages de l’opus précédent, Dempsey, écrivain, et l’ancien shérif, Blansky. Ce dernier est poursuivi par l’Arménien, le collecteur de dettes, déjà rencontré dans de précédents romans. Une très belle palette de personnages qui va tenter de démêler le faux du vrai, qui va prendre l’ascendant sur la police et notamment le FBI.

    Douglas Warwick connait toutes les ficelles d’une enquête et il n’avouera rien. Il sait qu’il peut finir en prison, mais il semble compter sur le fait qu’il n’y a aucun indice pour l’accuser. Car l’accusation devra démontrer que c’est bien lui le coupable. On est en Amérique et selon les états, un homme peut ressortir libre si les indices ne l’incriminent pas réellement.

    Un décor superbe, un été indien, de magnifiques lodges près de ce lac, une femme machiavélique. Entre haine et vengeance, les personnages montrent tous leurs travers les uns envers les autres. Une enquêtrice du FBI, qui est au bord de la rupture, va mettre également du piment dans tout ça et ses relations avec les uns et les autres ne seront pas de tout repos. Elle est la représentante type du FBI, arrogante et qui se croit tout permis.

    Un superbe roman qui m’a fait passer un très bon moment. Roy Braverman est très ironique, même envers lui-même et cela m’a fait pas mal sourire. Il tape sur ceux qui ont pu l’accuser d’être trop complaisant, notamment lors d’affaires de viol. Il sait quelle est sa place et connaît les ficelles d’un bon polar, même s’il n’a pas été policier lui-même. Il se dévoile aussi en tant qu’écrivain qui n’écrit pas de plan, qui laisse les personnages évoluer comme bon leur semble, sauf que est-ce bien réel ? Roy Braverman sait amener son lecteur là où il le souhaite.

  • dominique 13 octobre 2022
    Le cas de Chakkamuk - Roy Braverman

    Le scénario est compliqué.

  • jeanmid 10 octobre 2022
    Le cas de Chakkamuk - Roy Braverman

    Après « Pasakukoo » on retrouve, dans ce nouvel opus, le lac trois ans plus tard pour de nouvelles intrigues tout aussi trépidantes avec en prime l’ancien shérif Blanski devenu journaliste entreprenant ….
    Un récit qui commence par une disparition : celle d’un auteur à succès, Brian Ross, résidant avec sa charmante épouse Brenda dans une somptueuse villa sur les rives du lac, épouse dont la soeur Laureen est la compagne de Doug Warwick , le shérif actuel de Notchbridge. Un shérif qui va vite se retrouver en difficulté, Brenda l’accusant de viol.
    Son adjoint n’aura pas d’autres choix que de l’arrêter, au vu du nombre de preuves accablantes retrouvées. Mais les choses vont encore se corser avec la découverte d’un cadavre dans un congélateur installé dans un chalet appartenant à Doug Warwick. Tout semble donc l’accabler à moins que cette affaire soit plus complexe qu’elle n’y paraît au premier abord. L’arrivée dans le jeu de Blanski, acoquiné du célèbre écrivain Dempsey - qui possède une villa en face de celle du couple Ross - sans compter la présence (d)étonnante de Mardirossian, un chasseur de primes d’origine arménienne - pardon collecteur de dettes - risque singulièrement de changer la couleur de cette enquête à plusieurs bandes où le lot de surprises ne manquera pas.

    Impossible de s’ennuyer un seul temps dans ce récit sans cesse en mouvement, pas vraiment avare en rebondissements, la belle brochette de personnages n’étant non plus pas en reste dans ce mouvement permanent. Il faut dire que parmi les protagonistes il y a du gratiné : entre les garces sexy, un arménien mi sportif esthète mi Sherlock Holmes , une mamie qui tient son garage -motel de passe d’une main de fer, un auteur de romans policiers séducteur, une agente du FBI mal dans sa peau, il y a de quoi passer un bon moment de lecture savamment orchestré par un auteur jamais en mal d’inspiration - les têtes de chapitre savamment distillées par un personnage ayant trouvé mort au court du récit sont à ce titre une belle trouvaille . Au rythme échevelé du récit l’auteur n’a pas oublié d’ajouter un zeste d’humour qui apporte une dose de piment supplémentaire non négligeable.
    On en redemande !

  • La liseuse heureuse 13 septembre 2022
    Le cas de Chakkamuk - Roy Braverman

    L’originalité de ce roman tient à ce narrateur qui débute chaque chapitre par une réflexion personnelle, une anecdote ou tout autre élément sur l’enquête (... ou pas). Au début j’ai été dérouté et puis peu à peu je me suis prise au jeu cherchant les indices dans ces petits paragraphes en italique. Impossible qu’ils soient là par hasard et qui était le mystérieux auteur de ces notes ?

    Nous avons affaire à deux soeurs, Laureen et Brenda à l’esprit retors qui vont monter un scénario digne de "Basic instinct" et faire accuser le shérif Douglas Warrick de viol. À noter que le mari de Brenda, Brian Ross a mystérieusement disparu depuis plusieurs semaines, Warrick est poussé par sa femme Laureen à consoler Brenda avec... du sexe. D’entrée ça commence fort la machination est tellement énorme qu’elle en devient crédible et tout le monde tombe dans le piège. Notre cher shérif n’a qu’une seule ligne de défense "Elles mentent" oui sauf qu’il va bien falloir le prouver. Ce n’est pas son adjoint qui va s’en sortir tout seul, donc hop on fait appel à l’ancien shérif et pourquoi pas à un auteur de romans policiers (est-ce un message subliminal de l’auteur ?) pour démêler le vrai du faux dans une enquête dont le mobile échappe à tous : argent ? se débarrasser de deux maris encombrants ? Vengeance familiale ?

    .../...
    L’intrigue est ingénieuse et sa construction différente de ce que je croise habituellement, un vrai plus. Il n’y a pas de pointe d’humour, alors dans un thriller on adhère ou pas, mais ça a le mérite de faire tomber la pression.

    Une bonne découverte et un auteur que je n’hésiterais plus à lire à l’avenir.

    n’hesitez pas à faire un tour sur mon blog #laliseuseheureuse
    https://laliseuseheureuse.blogspot.com/2022/09/linconnu-de-chakkamuk-lake-roy-braverman.html

  • Les livres de Cédrick 15 août 2022
    Le cas de Chakkamuk - Roy Braverman

    Que diriez-vous de lire un thriller dans lequel le coupable recherché par les enquêteurs ne cesse de changer ? Les forces de l’ordre seraient-elles perdues ou manipulées ? Vous aurez la réponse à ces questions en lisant "Le cas Chakkamuk" de Roy Braverman.

    Bienvenue à Notchbridge, petit village paradisiaque. Il y a toutefois une ombre tenace au tableau puisque son chérif va être accusé du crime abject de viol de sa belle-sœur. Son jeune adjoint, aidé par l’ancien chérif devenu depuis journaliste, ainsi que par un voisin, écrivain à succès, vont mener l’enquête. Ils vont essayer en tout cas... Très vite la situation va se dégrader et le FBI va entrer en scène.

    Machination ? Stratégie ? Le doute s’immisce rapidement dans la tête du lecteur que l’auteur cherche à mener par le bout du nez. Les pistes sont nombreuses mais les impasses le sont également. Les rebondissements sont légions et l’intérêt porté à l’intrigue est maintenu de bout en bout. Les chapitres courts permettent en plus de garder un rythme de lecture soutenu.

    Les personnages sont nombreux et je me suis parfois un peu emmêlé les pinceaux avec pas moins de sept enquêteurs plus ou moins officiels, un tantinet caricaturaux et pas vraiment recommandables. Progressivement, la présence d’un fin stratège semble s’imposer, mais est-ce bien celui auquel on pense ? Tout au long du roman, vous devrez remettre en question chacune de vos certitudes...

    L’auteur, d’origine arménienne, redonne vie ici à un personnage récurrent sous les traits de Mardirossian, alias Mardiros. Ce collecteur de dettes arménien avait déjà sévi dans "Crow" ou "Freeman". Roy Braverman réutilise également des paysages empruntés à "Pasakukoo", un précédent roman. Les aficionados apprécieront sûrement ces clins d’oeil.

    Donc même si je n’ai pas eu de coup de cœur, j’ai passé de bons moments de lecture avec une intrigue robuste et de nombreux traits d’humour.

    Alors, qu’en dites-vous ?
    Bonne lecture !

  • L’atelier de Litote 18 juillet 2022
    Le cas de Chakkamuk - Roy Braverman

    J’aime me plonger dans les histoires américaines racontées par un français. Sous le pseudo Roy Braverman se cache Ian Manook alias Patrick Manoukian mais surtout un amoureux de la culture US. On retrouve les lieux et certains personnages déjà rencontrés dans Pasakukoo. Les références foisonnent et donnent une valeur ajoutée au récit. Un thriller qui ne manque pas de rythme avec son lot de victimes, de coupables et d’innocents, à nous de démêler le vrai du faux. En cela nous serons grandement aidés par le personnage de l’Arménien. Collecteur de dette ou chasseur de prime, il est devenu rapidement un incontournable qui apporte toute la dérision et l’humour d’un vieux sage. Je me demande à quel point l’auteur est proche de se personnage. Lorsque le shérif Douglas Warwick est accusé de viol, son jeune adjoint Taylor est obligé de le mettre sous écrous. Les deux plaignantes ne sont autres que la femme du shérif, Laureen et la sœur de celle-ci Brenda. Pour démêler le vrai du faux, il faudra l’aide de l’ancien shérif Blansky et celle du célèbre écrivain Dempsey en attendant que le FBI ne s’en mêle. Au commencement de chaque chapitre nous retrouvons une construction qui a fait ses preuves, un monologue intriguant en italique dont on sait cette fois-ci qu’il est écrit pas un personnage mystérieux , mort de surcroît, façon revenant omniscient, oui mais lequel ? Cette façon de faire donne vraiment un plus eu récit, cela apporte un éclairage différents sur les faits sans pour autant les expliquer. Les indices nous sont ainsi lentement et judicieusement dévoilés pour nous mettre sur la piste du ou des bons coupables. Un style toujours aussi direct avec un côté visuel très plaisant. Un thriller parfait pour l’été, pour se laisser prendre dans les retournements et les manipulations machiavéliques. Bonne lecture.

    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2022/07/13/39531731.html

  • loeilnoir 11 juillet 2022
    Le cas de Chakkamuk - Roy Braverman

    Doug Warwick, shérif de Notchbridge, est accusé du viol par sa belle-soeur Brenda. Laureen sa femme l’accuse également après l’avoir poussé dans le lit de sa propre soeur pour soi-disant l’aider à reprendre confiance en elle après la disparition de son mari. Le jeune adjoint de Warwick, Taylor se trouve alors obligé d’enquêter sur son propre chef, avec l’aide de Blansky, l’ancien shérif propriétaire du journal local et de Dempsey, un auteur de roman policier. Un chasseur de prime arménien aussi drôle que redoutable nommé Mardirossian, s’invite dans l’affaire, ainsi qu’un agente du FBI particulièrement retors…

    Les personnages que dépeint Roy Braverman sont spectaculaires, mais où va t-il chercher tout cela ! Bien évidemment l’histoire s’avère sombre mais on lit ce roman le sourire aux lèvres tant les protagonistes sont jubilatoires ! Le début de roman est saisissant : alors que l’on commence à plaindre sérieusement le pauvre Doug se s’être fait savamment manipulé par son épouse et la sœur de celle-ci, on s’aperçoit vite que haine et vengeance vont bien au-delà de cette petite machination surprenante. Bienvenue dans la famille (de fous) Warwick ! Je dois avouer que la situation de départ est particulièrement cocasse ! La plume de Roy Braveman est surprenante, notamment dans les tournures que prennent certains dialogues. Toutefois je trouve que ceux-ci sont trop nombreux au détriment du récit lui-même. J’ai eu du mal à m’habituer aux monologues d’un narrateur mystérieux qui apparait à chaque début de chapitres, je dois dire que cela m’a un perturbée, car je me demandais si je ratais quelque chose à ne pas toujours saisir le sens de ses propos. Heureusement, la présence du chasseur de dette et de son humour désopilant m’a permis de maintenir mon intérêt pour ce roman étonnant.

    En bref, un bon moment de lecture, distrayant pour lequel je remercie Babelio !

  • bookliseuse 10 juillet 2022
    Le cas de Chakkamuk - Roy Braverman

    Douglas Warwick Shérif de Notchbridge est accusé du viol de sa belle-sœur Brenda, mais aussi de celui de sa femme Laureen.

    La pauvre Brenda est déjà tellement affectée par la disparition mystérieuse de son mari Brian Ross, riche écrivain. Disparition volontaire ou non ? Personne ne sait celui-ci n’ayant laissé aucun message. Rien n’est très clair dans cette histoire.

    L’adjoint du shérif, Taylor, éprit secrètement de Brenda, essai de dénouer le vrai du faux.

    De son côté Blansky ancien shérif devenu propriétaire du journal local et Dempsey un autre célèbre écrivain décident de mener l’enquête. Ils seront aidés par Mardirossian collecteur de dettes (et pas chasseur de primes s’il vous plaît). Personnage très attachant et étrange qui parle de lui à la 3ème personne.

    J’ai adoré cette histoire. L’auteur se moque de tout et tout le monde tout un maintenant une écriture bien noire avec des personnages pervers, narcissiques, ou le Gril Power est hyper présent, dixit l’exécrable Mme agente du FBI. Bien entendu, il y a des meurtres de sang-froid s’il vous plaît ! La galerie de personnages est impressionnante, mais tellement bien décrite qu’on ne peut, que tous les adorés eux et leur défaut.

    Je me suis éclatée avec cette lecture, je n’ai pas d’autre mot pour décrire celle-ci. Un roman qui ne ressemble à aucun autre. J’adore cet auteur qui arrive à me surprendre à chacun de ses romans (avec son pseudo ou sans d’ailleurs).

    Les petits épilogues au début de chacun des chapitres sont un plus et l’auteur ne dévoile l’identité de ce narrateur que dans les derniers chapitres.

    Chapeau Monsieur Roy Braverman pour réussir à me surprendre à chaque fois avec vos romans si noirs et si drôle à la fois. Encore une fois une belle réussite !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.