Le diable rebat les cartes - Ian Rankin

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Il y a des affaires qu’on ne peut pas oublier. Quarante ans après, John Rebus est toujours hanté par la mort de la belle et volage Maria Turquand, étranglée dans sa chambre d’hôtel alors qu’une fête donnée par une rock star et son équipe résonnait dans la chambre d’à côté. Le tueur n’a jamais été retrouvé. Pendant ce temps, le coeur noir d’Edimbourg est toujours à prendre. Un jeune prétendant, Darryl Christie, semble en bonne position, mais subit une violente agression qui le rend vulnérable, d’autant plus qu’une enquête sur une affaire de blanchiment d’argent menace sa place de caïd. Quant à Big Ger Cafferty, est-il vraiment hors course ou attendait-il le bon moment pour reprendre le contrôle de l’envers de la ville ? Jeux de pouvoirs, corruption profonde et rivalités amères se mêlent dans cette nouvelle enquête brûlante où Rankin et Rebus sont au meilleur de leur forme.

Vos avis

  • Polars urbains 26 février 2018
    Le diable rebat les cartes - Ian Rankin

    John Rebus est vraiment à la retraite mais n’a pas oublié une vieille histoire des années 70, le meurtre non résolu d’une jeune femme de la bonne société. L’époque était à la libération aux excès en tous genre – drugs, sex and rock n’ roll – mais le monde d’aujourd’hui connait d’autres outrages, financiers, et l’Ecosse n’est pas à l’abri. Voici donc un 21ème roman mêlant enquête criminelle, guerre des gangs sur fond de rivalité anciens-modernes et Edimbourg-Glashow, magouilles financières, etc. Rebus décide de mettre son nez dans tout cela, histoire de s’occuper et aussi de tenter de compenser son sevrage de cigarettes, sous le contrôle de sa nouvelle compagne, médecin légiste de son état, qui a décidé pour une fois de s’occuper des vivants… On retrouve dans Le diable rebat les cartes (Rather be the devil) les protagonistes habituels, Siobhan Clarke et Malcolm Fox, qui prend décidément de plus en plus d’importance ! Tout cela est un peu compliqué mais fonctionne comme d’habitude très bien. Un livre que l’on ne lâche pas.(Repris de ma critique sur Babelio)

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.