Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les Âmes rivales - René Manzor

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Quand les frontières entre la vie et la mort s’abattent devant la force de l’amour.

Louisiane, 1973. Dans la pénombre de l’église, une fillette de douze ans supplie le prêtre de l’aider : un hommeétrange qui se dit son ami la suit partout, maiselle est la seule à le voir, personne ne la croit ! Elle s’appelle Cassandre, elle est terrifiée, et le prêtre ne trouve pas les mots... la fillette s’enfuit.
Dix ans après, à New York, quand Cassandre tombe follement amoureuse, la peur revient : le fantôme qui la hantedepuis son enfance n’acceptera jamais de rival...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Les Lectures de Maud 28 mars 2021
    Les Âmes rivales - René Manzor

    Livre découvert lors de la Lecture Commune organisée par Delphine du blog Mes Evasions Livresques.

    Une histoire mélangeant très habilement croyances, destinées, amour et rivalités. Cassandre, jeune fille qui va découvrir que toutes les personnes qui s’approchent d’elle courent un péril, un danger où l’issue est très souvent la mort.

    Elle partage sa vie avec une pensée qui se matérialise… qui la guide… qui la possède… De questionnements en interrogations. Comment peut-elle se construire une vie et sortir à tout jamais de cette emprise ?

    Sa rencontre avec Thomas va bouleverser sa vie, lui donner l’espoir qu’elle peut contrôler son destin et s’échapper des griffes de Jahal.

    Ce dernier, je ne vous le présenterai pas afin que vous ayez la totale surprise lors de la lecture.

    Après un début de lecture un peu chaotique, je suis totalement rentrée dans cette histoire. Le lecteur est tenu en haleine, le suspense veille sur nos pages. Un excellent dosage d’intrigues, de révélations, nous embarquent dans cette longue quête que mène ces trois personnages. Deux hommes se battant pour une femme, nous sommes d’accord ce n’est pas une nouveauté, un fait qui peut remonter à l’antiquité. Mais quand ces rivalités remplacent les personnages en changeant le contexte, c’est à ce moment que la magie de l’auteur opère.

    A la fois captivée par les données, étonnée par les rebondissements, entraînée par le trépidant récit. Rien n’est épargné au lecteur qui passe de la joie, à la colère, à la haine, à l’espoir. La dimension mystique donne une dimension très forte à ce récit et ancre les sentiments des personnages. Ce dernier aspect a fini de me conquérir.

    L’écriture de l’auteur ainsi que le choix des mots hypnotisent le lecteur, qui ne peut que se laisser bercer et entraîner au fil des pages. L’habilité de l’auteur s’exerce aussi dans la dynamique rendue lors des scènes d’action.

    Des personnages méticuleusement bien travaillés. Chacun a sa place (ou pas), mais prend corps totalement au milieu des différents événements. Les décors peuvent se transformer, les protagonistes, évoluer, une seule chose ne peut changer c’est l’Amour. Un des thèmes centraux du livre, jusqu’où est-on prêt à aller par amour ? La détermination, l’attraction et l’aveuglement peuvent guider les âmes, l’une vers l’autre. Est-on réellement maître de son destin ?

  • Mes évasions livresques 2 février 2021
    Les Âmes rivales - René Manzor

    Pour la lecture commune de janvier, j’avais choisi ce René Manzor que je n’avais pas lu. Son premier roman. Je connaissais l’auteur pour son métier de réalisateur-scénariste, notamment sur 3615 Code Père Noël et Dédales que j’avais beaucoup appréciés.

    Depuis, j’ai lu deux de ses romans : Celui dont le nom n’est plus que j’avais beaucoup aimé et Apocryphe qui fut un de mes coups de cœur 2019. Il me reste à lire Dans les brumes du mal et le prochain qui sort le 17 mars.

    Si Les âmes rivales n’est pas un coup de cœur, pour quelques écueils inhérents à un premier roman, j’ai su, dès le prologue, que j’allais aimer ce roman pour le rendu de l’ambiance et l’écriture cinématographique.

    L’intrigue n’est pas en reste, avec ce sempiternel triangle amoureux, vu sous un angle fantastique et original.

    Jahal est né au 17e siècle en Louisiane, jeune amérindien qui a choisi en totem la jeune fille blanche, l’Onienta, mais elle lui préférera un lieutenant, ce qui lui brisera le cœur et il n’aura de cesse de la pourchasser au travers des siècles, elle qu’il considère comme son âme sœur et de se débarrasser de celle de son Onienta, qui est son âme rivale.

    J’ai trouvé ce roman très original dans son intrigue et haletant dans son traitement, je ne me suis pas ennuyée une seconde et lisais ce roman comme je suivrai un film, je revenais sans cesse dessus. Je me suis beaucoup attachée aux personnages et l’auteur a eu l’intelligence de ne pas faire de happy-end tout en laissant une fin assez ouverte pour que le lecteur arrange le dénouement à son goût.

    Pour le reste, je vais rester assez vague, voire même muette de peur de trop vous en révéler mais sachez qu’il y a une part de fantastique dans ce thriller et même si elle n’est pas omniprésente, elle fait partie du récit.

    L’intégralité des participants à cette lecture commune a énormément apprécié le roman et certains ont même commencé à relire cet auteur... La plupart ne le connaissant pas.

    Quant à moi, je vais essayer de lire le livre Dans les brumes du mal d’ici la sortie du prochain histoire d’être à jour dans la bibliographie de cet auteur que j’apprécie vraiment de plus en plus...

  • eTemporel 4 mai 2020
    Les Âmes rivales - René Manzor

    On se retrouve aujourd’hui avec Les âmes rivales, de René Manzor. J’ai découvert cet auteur en 2014 avec Celui dont le nom n’est plus, un thriller mené tambour battant que j’avais beaucoup aimé et qui m’avait donné envie de découvrir d’autres livres de Manzor. C’est à cette époque que Les âmes rivales a rejoint ma PAL, où il s’est blotti pendant quelques années. Il en sort aujourd’hui à l’occasion d’une lecture commune avec ma complice du week-end, Stellade.

    Tout débute avec Cassandre, dont on fait connaissance au début de l’adolescence alors qu’elle vient se confesser auprès du Père Arthur. Elle se dit sous l’emprise d’un homme que personne d’autre qu’elle ne voit et elle est de toute évidence terrifiée. Désarçonné, le prêtre ne sait pas très bien comment l’aider alors il ne fait rien. Quelques années plus tard, on retrouve Cassandre sur le point de se suicider. Thomas, professeur de philosophie et lui-même père d’une adolescente de treize ans, l’en empêche in extremis. C’est le début d’une dramatique histoire d’amour…

    Cependant, ne vous attendez pas à de la romance, même s’il y en a un peu dans Les âmes rivales ! Non, il y sera plus question d’un shaman amérindien, de réincarnation ou encore de possession... Une histoire assez ambitieuse qui se déroule à toute vitesse, sûrement un peu trop vite d’ailleurs. Si j’ai beaucoup aimé l’intrigue et ses nombreux rebondissements, certains événements avaient une fâcheuse tendance à sortir de nulle part : Thomas qui tombe amoureux fou d’un claquement de doigts ; Cassandre, muette depuis six mois, qui confie soudain son histoire abracadabrante à un total étranger, etc. …

    Le genre de choses qui facilitent le travail de l’auteur, mais qui font aussi tiquer le lecteur. Sans gâcher tout à fait la lecture, disons que cela enlève une part de crédibilité à l’ensemble et c’est un peu dommage. Malgré tout, j’ai bien aimé le personnage de Thomas, soumis au surnaturel et dont les croyances évoluent dans le temps, son amour pour sa fille, sa détermination. J’ai également apprécié que l’auteur nous révèle l’histoire de Jahal ce qui, faute de nous le rendre sympathique, nous rend néanmoins son attitude intelligible. Et puis René Manzor va au bout des choses dans le dénouement et j’ai aimé ce courage sans manichéisme.

    En bref, un premier roman avec beaucoup de potentiel mais aussi tous les défauts que l’on peut attendre d’une première fois. Une intrigue mystérieuse, un rythme très soutenu entrecoupé de retournements de situation et des personnages plutôt attachants, mais aussi quelques facilités qui font perdre en crédibilité et donnent l’impression que tout ça est un peu tiré par les cheveux. Cela se lit très facilement, mais j’ai bien peur d’oublier cette histoire très vite !

  • l’oeil de sauron 14 février 2020
    Les Âmes rivales - René Manzor

    Quatrième roman de l’auteur que je lis et à nouveau une belle surprise. Après les thrillers, le roman noir historique, nous voici plongé au coeur d’un roman d’amour sur fond de fantastique, mais, il ne faut pas s’arrêter à ça, croyez-moi, c’est très bien dosé.

    Croyez-vous à la réincarnation ? Personnellement, j’aime à croire qu’il existe quelque chose, que notre âme passe dans dans un nouveau corps. Vu le livre, ça tombe plutôt bien ! Nous sommes confrontés ici, à 3 âmes, deux qui s’aiment et une qui souffre de ne pas être aimée en retour. On pourrait penser qu’on va détester l’âme qui torture mais finalement, on éprouve de l’empathie pour chacune d’entre elle, de la peine et de la compréhension, pour Cassandre, Thomas et Jahal.

    Si, comme toujours, j’ai adoré l’écriture de l’auteur, belle, imagée et juste, je regrette un peu la simplicité avec laquelle l’histoire évolue et se termine. On a plus l’impression d’une fin de série, il manque de la profondeur. Profondeur qui existe dans la première partie , en 1983 ( excellente année soit dit en passant) mais arrivé en 2010, on est plus dans l’image, le spectacle, ça manque un peu de cohérence et c’est dommage, on survole un peu tout ce qui se passe alors qu’il y avait matière à faire quelque chose de plus poussé. Oui, j’aurais voulu des pages en plus.

    Ça reste un très bon roman que je conseille vraiment et il ferait vraiment un très bon film.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.