Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les Enquêtes de Victor Legris, tome 1 : Mystère rue des Saint-Pères

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Comme nombre de visiteurs du monde entier, Victor Legris, libraire rue des Saints-Pères, se rend à l’Exposition universelle où la tour Eiffel, qui vient d’être achevée, trône en véritable vedette. En ce début d’été 1889, les Parisiens ont bien du mal à se frayer un chemin dans la foule qui se presse entre les kiosques multicolores, dans les allées envahies de pousse-pousse et d’âniers égyptiens... Au premier étage de la tour, Victor doit retrouver Kenji Mori, son associé, et son ami Marius Bonnet, qui vient de lancer un nouveau journal, Le Passe-partout. Mais leur rendez-vous est vite interrompu : une femme vient de s’écrouler sous le coup d’une étrange piqûre. S’ensuit une série de morts inexpliquées qui vont marquer les débuts d’enquêteur de Victor Legris...

Ces nouveaux mystères de Paris nous plongent dans la capitale des impressionnistes, ses " villages " et ses quartiers populaires.

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 13 juin 2020
    Les Enquêtes de Victor Legris, tome 1 : Mystère rue des Saint-Pères

    Claude IZNER est le nom de plume de deux soeurs , Liliane Korb et Laurence Lefèvre, bouquinistes à Paris. Leur série des enquêtes de Victor Legris compte douze titres. Cette fiction policière commence en 1889 et se termine en 1900 , d’une exposition universelle à l’autre.

    Je n’ai pas été un grand fan des enquêtes de Victor Legris : scénarii souvent confus , action lente à se mettre en place , lecture difficile du fait de l’emploi excessif de l’argot parisien. Mais il faut reconnaître et rendre hommage au formidable travail des auteurs pour reconstituer avec autant de précision le Paris d’il y a un siècle et pour le rendre vivant grâce au vocabulaire de l’époque.

    En 2013 les Editions 10 / 18 ont réédité le titre "Sang dessus dessous" , Claude Izner avait imaginé cette histoire en 1998 avec comme héro Milo Jassy , bouquiniste à Paris à la fin du 20ème siècle. C’est une histoire de libraire assassiné , d’amour des livres , d’amour tout court , dans les rues de notre capitale où le lecteur croit entendre fredonner les refrains de Cat Stevens. Quelques années plus tard , naissait une oeuvre en douze épisodes , les enquêtes de Victor Legris , libraire et détective dans le Paris de la fin du 19ème siècle.

    Et puis un nouveau héros à vu le jour en 2017 sous la plume historique de Claude Izner : Jeremy Nelson, pianiste de jazz. Paris reste au centre d’un somptueux décor comme seules ces deux dames savent magnifiquement les reconstituer. Elles racontent toujours de folles histoires, c’est normal, cette nouvelle série se passe pendant les Années folles.

    Mystère rue des Saints - Pères : été 1889 . Durant l’Exposition Universelle , un meurtre est commis au 1er étage de la Tour Eiffel . D’autres meurtres suivent ! La presse s’empare de l’affaire . Victor Legris et ses associés de la librairie de la rue des des Saints - Pères enquêtent ... un peu par hasard ... jusqu’à un dénouement décevant .
    La série des enquêtes de victor Legris , c’est un peu comme s’il y avait une multitude de héros . Tout d’abord , Paris , à la fin du 19ème siècle : les descriptions des lieux et de ses habitants sont très détaillées et particulièrement vivantes. L’emploi de l’argot local contribue à créer une atmosphère dans laquelle il est agréable ( mais difficile ) de s’immerger. Il y a aussi les nombreuses références historiques à l’époque, faits marquants mais aussi faits divers . Une postface reprend et précise ces références historiques : c’est utile et instructif .

    Bien sûr il est normal que les auteures fassent référence à leurs connaissances sur les livres anciens . Mais pourquoi y ajouter la photographie , la peinture ?

    Et puis Victor Legris n’est pas le seul et véritable détective. Les personnages importants sont ( trop ) nombreux . Certes , tous sont attachants , mais plusieurs mènent plus où moins leur enquête en solo et cela ne contribue pas à mettre en valeur un scénario pourtant habile. L’ensemble se révèle en définitive confus et de page en page la lecture devient fastidieuse . On s’y perd !

    A lire , pour connaître le contexte lié à l’ouverture au public de la Tour ( 1889 - 130 ans déjà ! ) .

    Découvrir l’Histoire en lisant

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.