Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les Suicidées - Val McDermid

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
3 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Une série de suicides attire l’attention du profiler Toni Hill : les défuntes sont toutes des femmes ayant revendiqué leur engagement féministe sur Internet, et elles ont toutes été victimes de cyber harcèlement. Mais ces suicides en sont-ils vraiment ? Quel genre de tueur en série chercherait à camoufler ainsi ses crimes ? Et que signifient les livres de Sylvia Plath et de Virginia Woolf retrouvés à leurs côtés ?

L’enquête s’avère vertigineuse et Toni Hill est amené à refaire équipe avec Carol Jordan, encore fragilisée par ses propres démons. Avec l’aide d’une hackeuse de génie, ils se lancent à la poursuite d’un tueur obsessionnel qui n’a plus rien à perdre.

Vos #AvisPolar

  • fflo 3 juin 2017
    Les Suicidées - Val McDermid

    Ici on retrouve le tandem Carol Jordan/ Tony Hill . La première est une ex-commandant de police et le second un profiler de génie.
    Des femmes à fort caractère se suicident après avoir subit des attaques immondes et bien sûr anonymes sur Internet pour avoir osé affirmer haut et fort leurs convictions féministes. Bien cachés derrière leurs ordinateurs des misogynes primaires déversent chaque jour leur haine. le sujet du cyber harcèlement est original et bien contemporain.
    Carol Jordan constitue une nouvelle équipe dont les différents protagonistes ont de la profondeur et sont attachants. Et comme nous l’a fait remarquer Val McDermid lors de son intervention chez Flammarion ses héros travaillent toujours en équipe ce qui nous change des héros solitaires américains.
    Bien que Val McDermid s’en défende je trouve ce roman très féministe et engagé. Il nous fait réfléchir. Malheureusement je ne pense pas que les machos planqués derrière leur écran lisent ce roman.
    Seul bémol j’ai trouvé le dénouement un peu bâclé, trop rapide. Je serai bien resté un peu plus longtemps avec Carol et les autres.

  • Oryane 7 juillet 2020
    Les Suicidées - Val McDermid

    Les suicidées de Val McDermid, Flammarion

    Résumé : Carol Jordan, ex-commandante de police à la retraite plus ou moins volontaire, déguise son ennui dans les travaux de rénovation de la grange de son frère décédé, et se noie dans les verres de vodka beaucoup trop nombreux . Tony Hill, tout aussi seul, pense à Carol sans se l’avouer ouvertement, jusqu’à ce qu’il reçoive un coup de téléphone inattendu d’elle. Voilà qu’un incident désagréable facilite les retrouvailles de ces deux personnages. Au même moment, plusieurs suicides de femmes fortes, actives sur la scène publique réelle ou virtuelle, interpellent la curiosité de Tony Hill. Faisant confiance à son intuition, il s’en ouvre à Carol qui a besoin d’un ami et d’une activité stimulante, ce qu’elle peine à admettre.
    Le décor est planté. Et nous suivons au fil des pages la constitution - ou plutôt la reconstitution - des trajectoires, celles des victimes, mais aussi de la fine équipe d’enquêteurs (hackeuse, inspecteur, chef d’interrogatoire) hétéroclite et colorée menée par l’imposante Carol Jordan et Tony Hill. Une importance sur les mises en scène, car avant tout, les suicides de toutes ces femmes intriguent. De quoi sont-elles victimes ? Pourquoi sont-elles mortes ? Parce qu’elles parlent ? Pour ce qu’elles disent ? Ont-elles succombé par faiblesse, sous les insultes proférées à leur endroit sur la Toile ?Les personnages sont bien campés, l’enquête va vite. Le lecteur est immédiatement mis dans la confidence. Il ne s’agit pas de suicides, mais de très habiles mises en scène, évidemment. La question n’est donc pas « si » mais « quand » et « comment » les intuitions et les suspicions de Tony Hill et des autres vont se préciser et se transformer en certitudes ; et finir par une arrestation, ou pas…Des feuilles volantes, sur lesquelles sont écrits des poèmes, ainsi que des livres bien particuliers sont retrouvés sur les lieux de ces morts violentes et suspectes. L’équipe finit par établir le lien qui les unit. Les références littéraires riches et judicieusement choisies émaillent tout le roman. Le harcèlement a une véritable place dans ce livre :Les vraies interrogations sont ici, a travers le
    personnage d’un déséquilibré, écorché vif par une enfance difficile, pleine de plaies mal soignées, l’auteure nous amène à réfléchir sur la place des femmes dans la société. Celle qu’elles veulent prendre, vivre, et celle qui leur est possible. On peut élargir cette réflexion à la possibilité d’être différent, de vivre autrement et de s’exprimer. Est-ce que ces « femmes-suicidées » défendent les causes féministes ou bien tout simplement disent-elles tout haut, et dans l’espace public, ce qu’elles pensent ? Qu’est-ce qui est le plus gênant ? La forme ou le fond ? Tout à la fois ? La même chose dite par untel ou untel ou unetelle n’aurait donc pas la même résonance dans la société, la même valeur ? Qu’y a-t-il de si insupportable dans la différence ?
    Un autre sujet est, lui aussi, évoqué avec justesse. Celui de l’usage d’Internet et des réseaux sociaux en tant que défouloir d’opinions de toutes sortes, et comme un instrument de harcèlement. L’anonymat et l’idée d’impunité font voler en éclats toute raison et conduite sociale.
    ….
    Avis : Je découvre cette auteure avec ce titre , alors même que cet opus n’est pas le premier de son équipe cela ne gêne en rien la compréhension.Cette enquête tourne autour de plusieurs thèmes tels que le cyber harcèlement , le harcèlement , l’alcoolisme , la dévalorisation de la femme …Val McDermid est réellement actrice de son intrigue , on ressent bien son passé de militante dans les mouvements de gauche et La Défense des droits des femmes … On ressent également l’ampleur que prennent les réseaux sociaux et internet dans l’organisation criminelle du pays … ce qui est , je l’avoue, carrément flippant … Ce fut mon premier mais sûrement pas le dernier de cette auteure qui a su me tenir en haleine tout au long du roman , en décrivant en profondeur la psychologie de chaque personnage. On est plongé dans un monde qui aujourd’hui est de plus en plus propice aux harcèlements sur internet.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.