Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les polars préférés de vos auteurs et autrices #6

On a posé la question à Sébastien Verne lors de son interview pour Des Vies débutantes. Et lui conseille d’abord Jim Harrison...
Jim Harrison me parle et ce depuis toujours. Récemment, j’ai lu « Dans la forêt » de Jane Hegland, un roman sensuel et fondateur de deux vies. Dans la même veine, « Absolute Darling » de Gabriel Tallent et« Indian Creek » de Pete Fromm sont des romans qui abordent la notion d’une vie que les protagonistes cherchent à inventer ou réinventer. Ils s’intéressent également tous trois à une nature grandiose et puissante qui a la capacité façonner les vies . Voilà des thèmes qui me touchent.

Nathalie Sauvagnac vient de signer les Yeux Fumés
Heu… La honte un peu : je ne suis pas une grande lectrice de polar, d’ailleurs mon roman Les yeux fumés est plutôt un roman noir qu’un polar. Mes références sont très old school point du vue polar, j’ai aimé des Patricia Highsmith, des Stephen King, Ira Levin, du Hitchcock… Bon, c’est pas très glorieux, désolée. Je ne sais pas ce qui est appelé polar maintenant, mais pour moi Virginie Despentes que j’aime passionnément, écrit des polars : Vernon Subutex ou Apocalypse Bébé. Leila Slimani pour Chanson douce écrit un polar… Et puis au cinéma, j’ai vu quasi tous les films d’horreur, d’angoisse, de suspens, beaucoup de films très noirs : j’adore tout ce qui est noir.

L’autrice de Dans la peau, Armèle Malavallon cite elle Fred Vargas quand on lui pose la question...
J’aime les polars qui font la part belle aux personnages et à l’aspect psychologique de l’intrigue. Le côté sanglant à tout prix, la surenchère dans l’horreur et les morceaux de cadavres atrocement mutilés me lassent un peu. J’avoue préférer aussi ces dernières années lire des polars dont l’intrigue se déroule en France, ça me parle plus que les histoires de serial killers américains ou de flics nordiques. Fred Vargas reste pour moi la référence dans ce domaine.

Dominique Forma vient lui de publier Coup de Vieux, dans lequel ses héros ont quelques rides...
Hubert Selby Last Exit to Brooklyn. Violent, visuel, moderne, réaliste. Selby a mis 8 ans à l’écrire tout en continuant à travailler dur. Le film tiré du livre est raté, quel dommage.
Paperboy de Pete Dexter. Le livre que je voudrais être capable d’écrire. Le film est lui aussi raté.
Je m’inspire plus de cinéastes que de romans en réalité. JP Melville, Sam Pekinpah, F Fellini, M. Scorsese.

Galerie photos

Votre #AvisPolar

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.