Leurs enfants après eux - Nicolas Mathieu

Notez
Notes des internautes
(12)
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Août 1992. Une vallée perdue quelque part à l’Est, des hauts fourneaux qui ne brûlent plus, un lac, un après-midi de canicule. Anthony a 14 ans, et avec son cousin, ils s’emmerdent comme c’est pas permis. C’est là qu’ils décident de voler un canoë pour aller voir ce qui se passe de l’autre côté, sur la fameuse plage des culs-nus. Au bout, ce sera pour Anthony le premier amour, le premier été, celui qui décide de toute la suite. Ce sera le drame de la vie qui commence. Avec ce livre, Nicolas Mathieu écrit le roman d’une vallée, d’une époque, de l’adolescence, le récit politique d’une jeunesse qui doit trouver sa voie dans un monde qui meurt, cette France de l’entre-deux, celle des villes moyennes et des zones pavillonnaires, où presque tout le monde vit et qu’on voudrait oublier.

Vos avis

  • La belette du sud 11 novembre 2018
    Leurs enfants après eux - Nicolas Mathieu

    Pour une fois, j’ai lu un Goncourt avant que cette distinction ne lui soit épinglée à la jaquette. Même si ce n’était pas mon petit favori, je me réjouis que Leurs enfants après eux soit honoré de cette distinction. Je me réjouis aussi que le Goncourt soit à nouveau un livre accessible et agréable à lire.

    Nicolas Mathieu sait y faire, il a l’envolée belle, il maîtrise son style. Son écriture est tellement fluide et naturelle qu’on finit par l’oublier au profit d’une immersion totale dans ce récit social. Impossible de vous expliquer exactement pourquoi parce que, pendant ma lecture, je me suis surprise à penser que ce livre n’avait rien de particulier . Et pourtant, il se lit presque d’une traite. Oui, les pages se tournent toute seules, le lecteur boit l’histoire jusqu’à la fin, comme par fatalité, par solidarité avec Anthony et les autres, englués dans un déterminisme régional auquel ils tentent d’échapper.

    Il y a dans ce livre la magie d’un auteur qui maîtrise son sujet, un auteur qui a été capable d’observer et de saisir tous les codes sociaux d’une époque et la détresse d’une région sinistrée. Et ça, j’en suis certaine, parce que, voyez-vous, Hayange (Heilange dans le livre) est à 50 km de chez moi à vol d’oiseau, avec un changement de pays entre les deux. Cette ‘France d’en bas’, la chute du bassin sidérurgique lorrain, l’appauvrissement de toute une région, j’en ai entendu parler toute ma jeunesse.

    Ce livre, c’est le retour à l’époque des mes parents, à celle de mon père, sidérurgiste, heureusement dans « un état providence voisin » comme le dit si bien Nicolas Mathieu. C’est le souvenir des conversations à table où mon père racontait l’usine, les copains « bicots », ceux qui venaient de la Zup. C’est l’époque des apéros au picon bière et des barbecues « des vieux » auxquels nous, ados, tentions d’échapper. C’est aussi un retour aux références musicales et cinématographiques de mon adolescence. Mais la comparaison s’arrête là. Cinquante kilomètres parfois, ça vous laisse le choix, ça vous change une vie. Enfin, quoique, si j’y réfléchis bien … Mais ça, c’est une autre histoire, c’est la mienne et ça ne ferait pas un Goncourt.

    Bon voyage en Lorraine !

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.