Moi qui croyais te connaître - Penny Hancock

Notez
Notes des internautes
2
#AvisPolars
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Qui connaissez-vous le mieux ?

Votre plus vieille amie ? Votre enfant ? Ou bien vous-même ?

Holly participe activement à la sensibilisation des jeunes sur le thème du consentement sexuel. Par principe, elle prend le parti des victimes. Avec férocité. Mais quand son fils est accusé de viol par la fille de sa meilleure amie, elle prend sa défense, persuadée qu’il n’est pas coupable. Pendant ce temps, Jules doit venir en aide à sa fille de treize ans, traumatisée et peut-être enceinte.

Tandis que les deux mères tentent de comprendre sur quoi se fonde l’accusation sans impliquer la police, d’autres secrets bien gardés refont surface. Toutes leurs certitudes s’effondrent et leur amitié menace de voler en éclats. Quand l’un des adolescents disparaît, l’histoire prend un tour plus sombre encore. À qui peuvent-elles vraiment se fier ?

Vos #AvisPolar

  • Mes évasions livresques 22 février 2019
    Moi qui croyais te connaître - Penny Hancock

    Ce thriller psychologique, je l’ai lu d’une traite quasiment... L’auteure nous entraîne dans une intrigue scabreuse où la part sombre des personnages ressort dans de terribles circonstances...

    Holly et Julia sont amies depuis des années, elles vivent dans le même village et leurs enfants, Saul et Saffie, ont toujours été ensemble durant leur enfance. Même s’ils se sont éloignés à leur adolescence, ils se côtoient via l’amitié de leurs mères.
    Un soir, alors qu’elles sortent, Saffie et Saul se retrouvent seuls dans la maison. Quelques temps après, la jeune fille accuse Saul de l’avoir violé pendant l’absence de Julia et Holly...

    A partir de ce moment là, l’univers des deux amies va voler en éclats : suspicion, trahison, mensonges, violence, secrets révélés et disparition vont devenir leur quotidien et vont creuser l’écart de leur amitié.
    Chacun va révéler une facette de sa personnalité qu’il aurait mieux valu ne pas connaître...

    Suspense et interrogation, le nouveau roman de Penny Hancock va vous questionner tout le long du récit que vous aurez du mal à lâcher.

    Une excellente évasion livresque que je vous recommande, ce roman m’a happé du début à la fin et impossible de le lâcher avant la dernière page :)

  • Encore Un Livre 28 février 2019
    Moi qui croyais te connaître - Penny Hancock

    La meilleure amie, le sujet est si vaste qu’on le retrouve dans presque tout les livres. Parti pris, en filigrane. Douleur, tristesse, déprime, rupture amoureuse, la meilleure amie est toujours là ! Mais jamais il n’a été traité à la manière de Penny Hancock. Je découvre cette auteure avec ce roman à suspens.

    Il y a des choses à dire sur ce roman, la 4ème de couverture révèle peut-être un ou deux événements qui tardent à venir dans l’histoire, mais peu importe elle n’est pas faite pour nous faire vivre de multiples rebondissements, sortis de nulle part.

    La thématique du viol est bien sûr présente, mais ce qui est aussi intéressant c’est de suivre Holly confrontée à sa meilleure amie et sa fille, les accusations portées à l’endroit de Saul sont graves.
    Surtout lorsque Holly une figure incontournable, populaire, porte parole d’un mouvement qu’elle porte avec force et conviction est remis en cause. Son fils Saul a t’il vraiment violé la fille de sa meilleure amie, celle qu’elle considère comme sa propre fille ?

    Saul est un jeune adulte renfermé, en colère et solitaire, il m’a été difficile d’y être indifférente, mais il est également difficile de renier ces accusations. Ce sera un petit coup de cœur pour ce livre et je ne m’y attendais pas, pas celui qui renverse ni bouleverse mais parce qu’un pic d’émotion s’est manifesté, la peur de connaitre la vérité, celle que je ne voulais pas entendre et que j’aurai voulu qu’elle n’arrive jamais. Et croyez-moi cela m’arrive rarement mais oui j’ai la petite boule dans la gorge qui s’est formée…

    Et c’est bien là le tour de force de Penny Hancock, sous couvert d’un roman à suspens, elle nous sert sur un plateau ce roman empreint d’introspection, un roman écrit avec délicatesse.

    Elle manie, elle jongle avec toutes ces thématiques avec sensibilité. L’amitié, la filiation, le viol, la différence, la culpabilité, l’estime de soi et la remise en question. Penny Hancock m’a surprise par ces nuances. Ni noir, ni blanc. Deux amies que tout oppose, que tout réunit et pourtant vient le jour où il faut faire un choix.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.