Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Ouvre les yeux ! - Éric Chavet

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Jérémie et Clémentine sont sur le point de se marier. Peu désireux de passer les quelques jours précédant la noce en compagnie de ses futurs beaux-parents, le jeune homme offre à sa fiancée un week-end dans les calanques de Cassis, à bord d’un voilier. Au cours de la nuit, un agresseur s’en prend au couple. Le jeune homme est blessé, sa fiancée laissée pour morte, une balle en pleine tête.

Un an plus tard, la jeune femme est toujours dans le coma. Jérémie entame une thérapie comportementale et propose aux membres du groupe d’enlever la belle endormie pour l’emmener sur les lieux de leur rencontre, dans l’espoir qu’elle ouvre enfin les yeux.

Policiers, confidents et amoureux éconduits sont entraînés dans cette cavale démentielle.

Des retournements de situation saisissants, de l’humour, de l’action, du suspense, ce drôle de rapt s’annonce aussi mouvementé que surprenant.

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • bookliseuse 21 septembre 2019
    Ouvre les yeux ! - Éric Chavet

    Jérémie suit une thérapie de groupe depuis 9 mois. On y retrouve Simon, qui a des problèmes sexuels avec son épouse, Bastien, René alcoolique, Jennifer en surpoids qui a une faible estime d’elle, Eliane anorexique. Et enfin Jerémie, qui souffre depuis 1 an, depuis que sa compagne Clémentine, lors d’une ballade en bateau avec celui-ci a reçu une balle en pleine tête et a sombré depuis dans un profond coma.

    Un an après le drame qui l’a frappé, Jérémie entraîne une partie des patients de la thérapie dans une folle aventure : il kidnappe Clémentine de l’hôpital où elle se trouve afin de lui faire revivre les plus beaux moments qu’ils ont vécu ensemble.

    Tantôt, on s’attache à Jérémie, cet homme fou amoureux qui n’arrive pas à renoncer à son grand amour, tantôt, on a envie de lui dire de peser ses paroles et son comportement. Vient se mêler à ce drame Pierre–Henri, ex-petit-ami de Clémentine, transit d’amour également pour Clémentine, par contre lui on ne l’aime pas du tout, fils à papa, drogué, qui ne fait rien de sa vie !

    Et au milieu de ça, on retrouve deux flics Bressieu, flic au grand coeur et Fabienne qui en pince pour son chef.

    Un livre bourré d’humour malgré le sérieux du sujet. Bel hymne à l’amitié et à l’amour et à l’importance d’être bien entouré lors des coups durs de la vie. Mais, pas que…il ne faut pas se fier aux apparences, l’auteur joue avec nous tout au long du roman nous menant sur de fausses pistes, de faux coupables, des vrais suspects… Un excellent roman, écrit par un talentueux auteur !

  • jeanmid 17 février 2020
    Ouvre les yeux ! - Éric Chavet

    Vous aimez vous faire balader à l’insu de votre plein gré ? Alors vous allez être servi avec « Ouvre les yeux « . Eric Chavet est un sacré roublard qui sait agrémenter ses histoires de quelques piments bougrement efficaces quitte à jouer avec brio avec la candeur de son lecteur .Un conseil : méfiez-vous des apparences !
    Le roman met en scène Jérémie Lamastre , un self made man talentueux fou amoureux de sa fiancée Camille Delabrettoire . Il n’oubliera jamais le crime dont a été victime Camille un an plus tôt , alors qu’ils cabotaient tous les deux au large de Marseille sur le bateau offert par Jérémie à Clémentine et qu’il ne pouvait nommer que d’une seul nom , « Clémentine ». . Jérémie voit depuis neuf mois un psychiatre , « Le Doc » , qui essaie , à travers un groupe de parole , d’apaiser les maux psychologiques des uns ou les addictions des autres .
    Clémentine n’est pas morte ce jour-là , elle est aujourd’hui dans le coma dans un hôpital , une balle dans le crâne , mais avec quelques signes encourageants qui pourraient faire espérer un prochain réveil complet. Jérémie n’a depuis qu’une idée en tête : la sortir de là à tout prix , espérant que ce voyage pourra servir de déclic à sa léthargie . Il veut également par la même occasion revoir sa chérie , que ses parents lui empêchent d’approcher , le rendant responsable de ce qui est survenu à leur fille . Les parents Delabrettoire , des aristocrates pur jus , qui n’ont jamais vu d’un bon oeil le rapprochement de leur fille avec Jérémie et dont le péché mignon est l’art abstrait , plus spécifiquement la peinture d’un goût douteux commise par un certain Pierre-Henri Decourson , un artiste cocaïnomane qui lui aussi rêve de retrouver Camille , son grand amour de jeunesse mais à laquelle il tient toujours autant .
    Jérémie met alors son désir à exécution avec l’aide de certains des condisciples du Doc , quitte à leur taire les véritables risques qu’ils courent et à garder pour lui quelques secrets qui pourraient nuire à leur karma fragile .

    Difficile de ne pas être happé par ce récit addictif où comme les trains , une surprise peut en cacher une autre . L’auteur aime jouer avec ses lecteurs mais aussi les stupéfier . Permettez -moi de vous dire que l’objectif est parfaitement atteint - en tour cas pour moi .Rajoutez à cela un humour totalement corrosif qui n’aurait pas déplu à Michel Audiard et qui rajoute une couche supplémentaire dans l’agrément de lectures . Quelques dialogues valent en effet leur pesant de sandwichs beurrés ! Enfin et peut être surtout Eric Chevet nous pond des personnages qui valent de l’or en barre . Mention spéciale au duo Bressieu -Rossi . le commandant de police « old school » totalement vieux jeu et la capitaine d’origine corse Fabienne Rossi , sexy jeune femme qui n’a pas la langue dans sa poche . Restera-t-il insensible à ses charmes et son manque de respect envers la hiérarchie ? Les paris sont ouverts .
    De la truculence , des personnages ( premiers et second rôles ) succulents et une paire de rebondissements époustouflants font de ce roman une petite pépite immanquable .

  • universpolars 27 mars 2020
    Ouvre les yeux ! - Éric Chavet

    Une écriture facétieuse semble être l’un des moteurs de cette trame ! Mais attention, un humour qui se noie dans une intrigue épineuse ! L’amour fera aussi partie de l’équation, plus exactement une passion auréolée d’ombres.

    L’entrée en matière donne un bel exemple de ce que j’avance à propos de l’humour. La présentation houleuse des personnages, lors d’une thérapie de groupe, est digne d’un bon vaudeville ! C’est prometteur, mais pas uniquement d’un point de vue humoristique. Stylistiquement parlant, c’est carrément bon !

    Une agression est perpétrée sur de futurs mariés qui se prélassent sur leur voilier dans les calanques de Cassis. Bilan de l’escapade : une balle dans la tête pour la future mariée, coma. Lui, s’en tire sans trop de gravité.

    Une année après les faits, un acte illégale scellé par un pacte d’amitié va certainement surprendre les lecteurs que vous êtes ! Cette femme, toujours dans un état végétatif, va être kidnappée et emmenée loin de l’hôpital, dans le but d’être stimulée.

    Les personnages, hauts en couleur, pigmentent chaque parcelle de ce récit. Le flic qui mène l’enquête - et me fait franchement penser au capitaine Mehrlicht, des polars de Nicolas Lebel ! - est un protagoniste atypique que vous suivrez avec délectation. Cette grosse tête de lard, vous allez soit l’adorer, soit la détester. Ce qui est sûr, par contre, c’est que cet homme acariâtre va vous faire marrer !

    Nous allons traiter ici de psychologie – limite psychiatrie ! -, de discordances sociales ou encore - surtout ! - d’actes de pure folie. Cette trame est finalement à l’image du flic que je viens de citer : très anticonformiste. Nous oscillons entre le polar et le thriller et j’adhère assez à cette bipolarité.

    Au niveau de l’intrigue et du rythme, à mon sens, ce n’est pas « hors norme », même si l’auteur arrive à nous titiller habilement avec bien quelques points surprenants. Par contre, on ne s’ennuie pas ! Le style d’écriture, les interactions, les personnages ou encore l’ambiance donnent un sacré coup de fouet ou de frais au récit !

    Un égoïsme, pur et dur, ainsi qu’une passion excessive vont s’avérer être les éléments principaux constituant le moteur de cette trame. Plutôt abjecte !

    L’auteur ne va pas manquer - et c’est le grand petit plus de cette intrigue ! - de nous offrir un dénouement que je qualifierais « à double impacts », à savoir : ce que l’on croit être et ce qui est vraiment. Bien vu !

    Bonne lecture.

  • alexandra 12 avril 2020
    Ouvre les yeux ! - Éric Chavet

    J’ai lu ce livre d’une traite et quel régal ! Je me doutais que tout ne serait pas aussi simple que ça en avait l’air, qu’il y avait anguille sous roche. Mais j’étais loin de la vérité ! J’ai adoré me faire balader et manipuler par l’auteur. la scène d’ouverture, dans le cabinet du psy entouré de six "cassos" plante bien le décor. entre un dépressif qui compare son sexe au manteau de fourrure de sa femme, l’anorexique, l’alcoolique... Mais où l’auteur nous emmène-t-il ? sur un voilier du côté de Cassis où deux futurs mariés Jérémie et Clémentine vont avoir le malheur de croiser un criminel. Jérémie s’en sort avec une balle dans l’épaule, Clémentine dans un état végétatif. Alors ce soir-là, dans le cabinet du psy, Jérémie l’alcoolique va proposer un pacte aux autres naufragés de son groupe. Enlever Clémentine le temps de quelques jours pour lui offrir une belle escapade et pourquoi pas la faire enfin se réveiller. Mais il n’avait juste pas prévu que l’ex de Clémentine et des flics se mettraient à leur poursuite.
    ça c’est ce que l’auteur nous vend. On y croit à fond. le beau fiancé meurtri, les flics qui ont des morts sur les bras et qui essayent de les coller sur le dos de Jérémie. et petit à petit une autre vérité se dessine, l’enquête révèle l’envers du décors. des petits indices semés ça et là. on se fait balader mais par qui ? et pour quoi ? Jérémie a une personnalité hors norme, imbu de lui même, arrogant, égoïste, ne s’attachant aux autres que s’ils ont un intérêt pour sa cause. Et pourtant le lecteur l’aime car il veut réveiller sa belle aux bois dormants, il est lui aussi une victime. les autres personnages sont d’abord insignifiants, paumés. ils sont là pour aider Jérémie mais plus contraints par leur conscience que véritablement consentants. Mais ils sont là, ils ont signé le pacte alors ils le suivent pour le meilleur et pour le pire.
    c’est très habile de la part de l’auteur, les rôles sont distribués au début, les méchants et les gentils mais petit à petit les rôles vont s’inverser. l’écriture est fluide,vivante avec des pointes d’humour bienvenues et quelques punchlines bien senties. Rien n’est écrit au hasard, aucun temps mort. On veut savoir si la belle va se réveiller, on veut savoir si son pari fou va se réaliser. Une fois qu’on a terminé l’histoire, on comprend certains passages, on voit les personnages avec un autre regard. ça reste un polar avec meurtres, suspects, enquêtes, flics bien campés mais J’ai beaucoup aimé le "pas que" qui promet un petit truc en plus et on est pas déçu.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.