Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Pâle copycat -Yves Hughes

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Elvis agresse John Wayne lors d’un concours de sosies. Un directeur de télé est kidnappé par des baltringues. Donc Yann Gray enquête, au milieu d’une ratatouille de grosses légumes factices, tandis que la PJ quitte son légendaire quai des Orfèvres. Bien entouré par son amoureuse Valentine et son fils Robin, qui vivent de l’autre côté de la trappe. Sans oublier Mamounette et sa dernière lubie ­origamiste. Autant dire que cette histoire n’a rien de banal, et qu’il ne sera pas facile de démêler le vrai du faux, ­l’authentique de la posture… Yves Hughes entraîne son lecteur dans une histoire diable­ment rythmée, peuplée de personnages aussi attachants qu’originaux, et le tient en haleine jusqu’au dénouement final.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • jeanmid 28 novembre 2020
    Pâle copycat -Yves Hughes

    Un roman empreint de surréalisme. Des personnages qui sortent des cadres et qui ont bien l’intention d’y rester .
    En premier lieu Yann Gray , un flic qui vit avec une balle dans le crâne ce qui semble décupler ses capacités olfactives, un amateur de jazz qui entretient les buis de sa terrasse avec une certaine obsession. Sa compagne Valentine , qui vit l’appartement du dessous avec son fils Robin et qui , pour lui rendre visite , passe par une trappe pour le rejoindre alors que sa mère vit dans une yourte en plein Paris . Un spectacle de sosies qui tournent au vinaigre et qui voit un faux Elvis s’en prendre à un John Wayne ressuscité. L’équipe de la PJ, fraîchement installée dans ses nouveaux locaux des Batignolles va ainsi voir débarquer toute une palanquée d’artistes , de sportifs , de célébrités de pacotille , pour la plupart décédées , afin de tirer au clair cette rixe entre deux intermittents du spectacle qui vivent leur moment de gloire par procuration . Une deuxième affaire vient compléter le tableau : le kidnapping d’une des pointures de la télé , un directeur des programmes, dont l’une des émissions phares , « La bourse et l’esprit », cartonne en access prime time de la chaîne Plein Écran mais peut être plus pour longtemps ... On n’imaginerait sans doute pas qu’une équipe à l’amateurisme d’un niveau aussi élevé soit derrière cet enlèvement. Qui sait , la bourse ou la vie ?

    Un récit sacrément barré , sans faute de rythme . Un ton acide mais sous couvert d’un humour finement ciselé qui se déverse sur ces quelques échantillons d’une société , pour qui la futilité rime avec vacuité .
    Comme ces jeux télé , pour un public au temps de cerveau disponible, ou pour oublier l’implacable ennui qui s’insinue partout et particulièrement dans les maisons de retraite , cet audimat fantôme , qui ne représente sans doute pas le cœur de cible pour les publicitaires dans ce créneau horaire-là.
    Mais comme la vie n’est pas faite que de divertissements , de bouffonneries en décors de carton-pâte, l’auteur parvient à instiller un zeste de sensibilité comme celle que Yann offre à sa mère , dont la mémoire volatile se fragilise un peu plus chaque jour , ou lorsqu’il prépare un bon petit plat pour sa bien-aimée .
    Pas de faute de goût pour ce roman en forme d’ ovni littéraire que vous dégusterez d’un seul tenant .

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.