Trois bonnes raisons de lire Deux hommes en guerre.

Le 15 septembre dernier est arrivé en librairie le premier tome de Deux hommes en guerre de Stephen Desberg et Jef que l’on a particulièrement apprécié.

1- D’abord pour l’ambiance...
Entre Beyrouth et Paris, nous voici pris dans une intrigue où les coups de force se mélangent aux intérêts politiques et aux affaires pas très claires, même si elles sont maquillées en opérations "diplomatiques officiells". Dès les premières pages, on est sous les balles avec un député exfiltré d’une zone de combat par un agent de la DGSE. Vous l’avez compris, ces deux là sont les hommes en guerre du titre et même s’ils ne s’aiment pas, ils vont se retrouver quelques années plus tard pour travailler ensemble alors que le premier est devenu indépendant et que le second brigue la présidence de la république...

2- Ensuite pour deux hommes plus complexes qu’au premier abord.
Un ancien de la DGSE, un politicien pas toujours très clean mais prêt à tout pour le pouvoir... au petit jeu des personnages caricaturaux, nous avions deux candidats en puissance. Pour autant, nos auteurs ont été bien plus malins. L’ancien espion n’est pas qu’une brute de guerre, c’est aussi un homme qui a su faire prospérer sa société et qui a quelques déboires sentimentaux. Quant au politicien, on aperçoit l’homme derrière son ambition au détour de sa vie de famille. Tout cela sur fond de maladie orpheline...

3- Parce que l’on a follement envie de lire la suite.
Ce premier tome n’est qu’une première pierre dans une histoire qui ne demande qu’à prendre de l’ampleur et à se complexifier. On ressort accroché de cette bande dessinée une fois qu’on a tourné la dernière page. De nombreuses questions sont en suspens et on veut des réponses. Signe que les auteurs ont réussi leur coup...

Galerie photos

spip-bandeau
spip-slider

Votre commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?