Une bonne intention - Solène Bakowski

Notez
Notes des internautes
9
#AvisPolars
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Votre note
Notes des internautes

Résumé :

« Tous passeront à côté du sacrifice de l’un, de la confiance aveugle de l’autre, tourneront
le dos à cet amour dingue, car c’est de ça qu’il s’agit, cet amour inconditionnel d’un jeune homme pour une fillette qui écrivait des lettres, cet amour d’une petite fille pour le jeune homme qui savait lui inventer des histoires. »

Mati a neuf ans. Elle a perdu sa maman. Son père s’enlise dans le deuil et sa grand-mère s’efforce, à sa manière, de recoller les morceaux. Un soir, la petite ne rentre pas de l’école.
On imagine le pire, évidemment. Comment croire que tout, pourtant, partait d’une bonne intention ?

Vos #AvisPolar

  • Louison Lit 5 juillet 2017
    Une bonne intention - Solène Bakowski

    Mati vit avec son papa Nicolas inconsolable après le suicide de sa femme Karine. Sa grand-mère s’occupe d’elle et prend une place de plus en plus importante dans leur vie. Les jours passent sans que leur peine s’apaise, elle est terriblement triste et elle ne trouve du réconfort qu’en écrivant à sa maman sur les conseils de sa maîtresse des lettres qui ne lui parviendront jamais. Mais cela l’aide...

    Quel récit bouleversant, en terminant le livre de Solène Bakowski je suis encore toute remuée par les différentes émotions éprouvées par ma lecture. C’est le premier livre que je lis de cette auteure. Tout d’abord je dois préciser que j’ai eu bien du mal à entrer dans cette lecture. La première partie du livre m’a beaucoup moins emportée que la suite. J’étais aussi perturbée par le fait que le personnage narratif change constamment, le père , la grand-mère, Mati elle même et d’autres encore prennent la parole pour nous conter ce récit triste, sombre et par moment sans espoir. On retrouve tous les ingrédients composant un secret de famille qui va avoir de terribles répercutions sur la vie de cette petite fille de 9 ans. Manipulation, secret, non-dits, trahison tous les éléments d’une superbe et cruelle mascarade attendent de prendre le lecteur en otage lorsque le tempête se déclare. Mati disparaît laissant derrière elle de nombreuses interrogations. La seconde partie nous apporte des réponses et un nouveau personnage entre en jeu. J’ai adoré cette partie de l’histoire, surprenante, pleine de poésie et qui vient toucher l’enfant qui est en nous avec sensibilité et beauté à partir de là je n’ai pas pu poser ma kindle un instant. J’ai aimé que tout passe par l’écrit , la valeur des mots posés sur le papier c’est incroyable la portée qu’ils ont. Mati va pouvoir expérimenter cela et nous avec elle grâce au talent de l’auteur. Bonne lecture.

    Juste un tout petit détail j’ai eu du mal avec l’emploi du verbe confisquer, utilisé plusieurs fois d’une autre façon que celle dont j’ai l’habitude.

  • Laure Manda Marie 26 septembre 2018
    Une bonne intention - Solène Bakowski

    J’ai englouti Une bonne intention.

    Solène a une écriture addictive, un style agréable à lire. Solène sait nous mener en bateau avec brio tout au long du livre.

    Un livre rempli d’émotions : la tristesse, la douleur mais fascinant.

    Je me suis attachée aux personnages notamment à Mati et Rémi, des personnages forts que l’on a envie de les serrer dans les bras.

    Une histoire profonde pleine d’humilité face aux soucis de la vie.

  • Emilie Resse 15 décembre 2018
    Une bonne intention - Solène Bakowski

    Nous voilà face à un récit poignant, bouleversant, émouvant.

    Nous sommes confronté à des secrets inavouables, à la bêtise humaine, à la méchanceté, aux faibles, aux méchants mais aussi aux gentils.

    Les personnages sont minutieusement travaillés, criant de vérités.
    Malgré quelques longueurs en début de roman, ce livre reste atypique et une belle découverte.

    J’ai eu envie de répondre à Mati, alors voici ma lettre :

    "Mati,
    Le monde des adultes est tellement cruel ! J’aimerai pouvoir te dire que tout ira bien, que tout va s’arranger, mais ça serait te mentir (et tu n’as pas besoin de cela).
    Parfois, souvent, les adultes sont lâches, ont des secrets...et ceux sont les personnes en qui tu as le plus confiance, qui te trahissent, qui t’abandonnent.
    Toi, petite Mati, tu es spectatrice impuissante de ce que l’Homme peut être de pire...
    Non, petite Mati, la vie n’est pas toute rose. Le monde est brut, dur. Je sais qu’à 9 ans on ne devrait pas vivre tout cela...
    Ne te trompe pas ! Raccroches-toi seulement à l’amour et poses-toi les bonnes questions au bon moment. Acceptes les quelques mains tendues qui pourront réellement te venir en aide.
    Ta maman sera toujours prêt de toi, dans ton coeur, dans tes pensées, tes meilleurs souvenirs. Et peu importe les choix qu’elle a fait, sâches qu’elle t’a toujours aimé du plus profond de son être.

    Emilie"

  • Sangpages 16 décembre 2018
    Une bonne intention - Solène Bakowski

    Ca se fait de rien dire ?
    Ou plutôt de juste dire ...c’est wow !
    Ca se fait une chronique comme ça ?
    Ca se fait de vouloir le garder pour soi, tellement c’est beau... égoïstement ?

    Ouais ok j’ai compris, ça se fait pas...et surtout ce ne serait pas une chronique...
    Bon je vais vous en dire un peu plus mais pas trop parce que le tout, vous allez le découvrir vous-même !!!

    Départ en fanfare sous fond d’enterrement dont le descriptif est fabuleux. Plongée en apnée. Un évènement dramatique qui fait que tout devient possible, même le pire. Un émotionnel à fleur de peau. Une histoire qu’on n’attend pas. Un début qui laisse présager tout autre chose. Une suite logique qui ne vient pas. Qui nous surprend et qui nous bouleverse. La douleur et la détresse omniprésentes. La rencontre de deux êtres malmenés par la vie. Une rencontre tout simplement pure.
    Au milieu de tout ça une petite fille de 10 ans qui vit, qui croit, qui espère, qui déchante, qui subit, qui survit...

    Un regard saisissant, perturbant face à la mort, la famille, les sentiments, le deuil, la perte, le doute, la suspicion au travers des yeux des différents protagonistes.

    Un effet papillon, un élément déclencheur qui fait tout basculer, qui remet tout en question.

    Il y a tant de choses dans ce livres, tant de points soulevés, tant de portraits différents. Tant de regards...celui des autres. Tant de mauvaises interprétations. Tant de force, tant de peines, tant d’amour, tant de haine, tant de discours et pourtant tant de choses non dites.

    Solène, elle fait chanter les mots. Elle leur donne une intensité inégalable, une émotion hors du commun. Ses phrases courtes, percutantes, ses répétitions qui soulèvent le coeur. Tu voudrai presque relire chaque phrase, même la plus insignifiante pour l’imprimer à tout jamais au fond de ta rétine. La plume de Solène, moi, elle me tourneboule la tête 😵

    Tout simplement superbe comme une sordide douceur !

  • Sangpages 16 décembre 2018
    Une bonne intention - Solène Bakowski

    Ca se fait de rien dire ?
    Ou plutôt de juste dire ...c’est wow !
    Ca se fait une chronique comme ça ?
    Ca se fait de vouloir le garder pour soi, tellement c’est beau... égoïstement ?

    Ouais ok j’ai compris, ça se fait pas...et surtout ce ne serait pas une chronique...
    Bon je vais vous en dire un peu plus mais pas trop parce que le tout, vous allez le découvrir vous-même !!!

    Départ en fanfare sous fond d’enterrement dont le descriptif est fabuleux. Plongée en apnée. Un évènement dramatique qui fait que tout devient possible, même le pire. Un émotionnel à fleur de peau. Une histoire qu’on n’attend pas. Un début qui laisse présager tout autre chose. Une suite logique qui ne vient pas. Qui nous surprend et qui nous bouleverse. La douleur et la détresse omniprésentes. La rencontre de deux êtres malmenés par la vie. Une rencontre tout simplement pure.
    Au milieu de tout ça une petite fille de 10 ans qui vit, qui croit, qui espère, qui déchante, qui subit, qui survit...

    Un regard saisissant, perturbant face à la mort, la famille, les sentiments, le deuil, la perte, le doute, la suspicion au travers des yeux des différents protagonistes.

    Un effet papillon, un élément déclencheur qui fait tout basculer, qui remet tout en question.

    Il y a tant de choses dans ce livres, tant de points soulevés, tant de portraits différents. Tant de regards...celui des autres. Tant de mauvaises interprétations. Tant de force, tant de peines, tant d’amour, tant de haine, tant de discours et pourtant tant de choses non dites.

    Solène, elle fait chanter les mots. Elle leur donne une intensité inégalable, une émotion hors du commun. Ses phrases courtes, percutantes, ses répétitions qui soulèvent le coeur. Tu voudrai presque relire chaque phrase, même la plus insignifiante pour l’imprimer à tout jamais au fond de ta rétine. La plume de Solène, moi, elle me tourneboule la tête 😵

    Tout simplement superbe comme une sordide douceur !

  • Booksnpics 18 février 2019
    Une bonne intention - Solène Bakowski

    A peine ma lecture d’ « Un sac » terminée, je me suis plongée dans la lecture du deuxième roman de Solène Bakowski, « Une bonne intention ». Que dire si ce n’est que j’ai découvert à travers ces deux romans une autrice très habile, sachant faire passer énormément de sentiments malgré la noirceur de ses romans.
    Mais revenons-en à ce deuxième opus… Mati est une petite fille en souffrance. Âgée d’à peine 9 ans, elle a perdu sa maman et vit avec un père plongé dans le deuil. Bien sûr, sa grand-mère s’occupe d’eux mais elle ne peut combler le vide laissé par l’absence. Un vide immense.
    Quand, un soir, Mati ne rentre pas de l’école, on imagine tout de suite l’horreur.
    Solène Bakowski nous offre un roman où se mêlent des personnages à la personnalité complexe. Entre souffrance et non-dits, innocence et différence, « Une bonne intention » est un roman noir parfaitement mis en scène, maîtrisant la psychologie des personnages afin de les rendre le plus réaliste possible.
    « Une bonne intention » confirme le talent de l’autrice dont j’ai hâte de découvrir les prochains romans.
    Une lecture à recommander à tous les amateurs de romans noirs !

  • AUFILDESPAGES 28 février 2019
    Une bonne intention - Solène Bakowski

    Voici encore un livre percutant de l’auteure. Le moins que l’on puisse dire c’est que nos sentiments sont mis encore à l’épreuve.
    Mati 9 ans une petite fille que la vie n’a pas épargnée (elle vient de perdre sa mère et son père n’arrive pas à faire le deuil) qui un jour rencontre Rémi un jeune autiste ... et leurs vie se percutent !!!!
    Mati subit la peine et le deuil de son père qui est au bord du gouffre.
    Sa maturité est forte et nous emporte avec elle ;)
    Ce livre fait ressortir en nous tellement d’émotions .. dur dur de ne pas se mettre à la place de ces 2 personnages si forts !

  • AUFILDESPAGES 28 février 2019
    Une bonne intention - Solène Bakowski

    Voici encore un livre percutant de l’auteure. Le moins que l’on puisse dire c’est que nos sentiments sont mis encore à l’épreuve.
    Mati 9 ans une petite fille que la vie n’a pas épargnée (elle vient de perdre sa mère et son père n’arrive pas à faire le deuil) qui un jour rencontre Rémi un jeune autiste ... et leurs vie se percutent !!!!
    Mati subit la peine et le deuil de son père qui est au bord du gouffre.
    Sa maturité est forte et nous emporte avec elle ;)

    Ce livre fait ressortir en nous tellement d’émotions .. dur dur de ne pas se mettre à la place de ces 2 personnages si forts !

  • Encore Un Livre 28 février 2019
    Une bonne intention - Solène Bakowski

    Cette histoire vient de supplanter toutes celles que j’avais lues dans le genre, et ce n’est pas peu dire.. Je ne vais pas avoir les mots pour donner un ressenti assez personnel (et peut-être trop) mais ce roman est un grand huit émotionnel. Je ne sais pas quoi dire d’autre, je suis très étonnée de ce qu’a été ma lecture et pétrie de remords de ne pas l’avoir lu avant. J’aurais pu rater l’embarquement, j’aurais pu en faire une mauvaise interprétation dès la première partie, mais le talent est indéniable je suis soufflée par ce roman, soufflée de la simplicité par laquelle l’auteure a réussi à m’embarquer..

    Solène Bakowski ne possède pas qu’une plume, aussi remarquable et sublime soit-elle d’ailleurs, c’est aussi une voix.

    À force de devoir mettre tout le monde dans des cases et dans des genres je suis certaine que certains lecteurs n’ont pas encore osé franchir le cap de la littérature noire, je les encourage fortement à lire Une bonne intention.

    Un titre qui prend toute son ampleur…car cet ouvrage possède de multiples thématiques universelles. Pour les âmes sensibles concernant les enfants, rien ne doit faire peur à lire Une bonne intention ici c’est tout autre chose. Vous allez être bousculés par les émotions et les situations décrites avec délicatesse mais pas pour de sordides détails. Avec ce deuxième degré de lecture, la disparition de Mati n’est qu’un prétexte aux messages qu’a voulu véhiculer Solène..

    L’auteure aurait pu proposer différentes fins, de la plus insensée à la plus convenue, je m’en fichais. Ma lecture, la découverte de tous les personnages principaux brillamment développés, l’intention et le ton portés à cette histoire ont balayé toutes les appréhensions que je ressens habituellement quand vient la fin.
    Ceux qui me connaissent un petit peu, savent qu’il m’en faut pour être impressionnée et bouleversée, ce n’est pas mon but ultime quand j’ouvre un roman. Les rares fois où ç’est arrivé, je n’ai rien vu venir et sincèrement ce roman rejoint mon top 5.

    Je ne sais pas quoi dire d’autre, lisez-le, sortez-le, achetez-le…
    Ce n’est pas dans mes habitudes, mais je vais remercier l’auteure pour ce roman, pour ces messages sublimés par sa plume mais surtout pour sa manière de les transmettre, pour ces personnages qu’elle a crées et combien si réels…

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.