Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Vraie Folie - Linwood Barclay

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

A priori, c’est un samedi matin comme tous les autres qui commence à Promise Falls en ce 23 mai. Chacun se réveille, prend sa douche, son café, son petit déjeuner. Mais soudain, une sirène d’ambulance, puis deux, puis trois ; des gens inanimés dans leur cuisine, sur le pas de leur porte, dans la rue, les urgences saturées...
Un dénominateur commun à ces victimes : toutes ont bu de l’eau du robinet. Il faut se rendre à l’évidence, le réseau hydraulique de la ville est contaminé. Drame sanitaire ou crime de masse ?
Pour l’inspecteur Barry Duckworth, la réponse ne fait aucun doute. L’insaisissable meurtrier fanatique du nombre 23 a encore frappé. Et il n’a certainement pas l’intention de s’arrêter là.
Comment préparer les habitants aux dangers qui les menacent ? Le policier et le privé Cal Weaver vont devoir unir leurs forces dans une mortelle course contre la montre. Mais qui sait combien de fous furieux se sont donné rendez-vous à Promise Falls ?

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 25 avril 2019
    Vraie Folie - Linwood Barclay

    Honte à moi, je n’ai pas lu les deux premiers tomes précédents celui-ci et c’est bien dommage car s’ils sont à la hauteur du dernier, je suis passé à côté de quelque chose. Cela ne m’a pas empêché d’entrer dans le monde du détective Barry Duckworth de plein pied. « Après Fausses promesses et Faux amis, l’auteur nous offre un final apocalyptique pour clore sa trilogie consacrée à la petite ville (pas si) tranquille de Promise Falls ». L’action commence dès le début par un week-end où les urgences ont été surchargées. Les habitants de Promise Falls tombent comme des mouches. Est-ce un virus ? Une contamination de l’eau ? Le détective Barry Duckworth commence l’enquête en étant obsédé par le chiffre 23 et ayant un nouveau meurtre s’ajoutant à deux autres semblables. Dans Vraie folie, le nombre de morts atteint des proportions que seul une catastrophe ou une épidémie peut engendrer. Voici un livre qui dépote, c’est un thriller brillant avec un rythme rapide où les éléments arrivent et s’emboîtent parfaitement. Quelle satisfaction lorsque toutes les pièces du puzzle trouvent leur place. Une belle écriture, fluide et une traduction de qualité donne de quoi tourner les pages s’en sans rendre compte avec le cœur qui palpite tant il y a de moments intenses à vivre. Rebondissements et actions en cascades jusqu’au final qui te laisse bouche bée. Je ne peux que vous conseiller de commencer par à les lire dans l’ordre pour prendre toute la mesure de cette trilogie, sinon vous ressentirez comme moi une certaine insatisfaction. Linwood Barclay maîtrise parfaitement les codes du thriller, il jongle avec brio avec ses personnages et les différents scénarios qu’il a prévu pour eux. Un livre parfait pour une lecture divertissante et pleine de surprise. Bonne lecture.

  • mimi85600 10 juillet 2019
    Vraie Folie - Linwood Barclay

    Après " Fausses promesses " et " Faux amis " , Linwood Barclay termine sa trilogie en apothéose avec " Vraie folie ". Le plaisir de retrouver tous les personnages emblématiques de la série se mêle au rythme effréné de ces nouveaux évènements qui viennent assombrir le ciel de Promise Falls où il s’est déjà déroulé de nombreux drames. Dans le premier tome, nous avions le point de vue de David Harwood, dans le second nous étions plutôt du côté du privé Cal Weaver. Dans ce dernier opus, nous faisons plus ample connaissance avec l’inspecteur Barry Duckworth qui est la voix principale du récit.

    On le découvre et le redécouvre avec intérêt et on apprend a s’attacher a ce personnage qui se démène pour démêler toutes ces affaires qui lui semblent liées d’une manière ou d’une autre. Mais ce qui l’attend dans ce dernier tome dépasse l’entendement. L’eau de la ville a été contaminée, les gens sont pris de vertiges liées à de grosses chutes tension, de troubles de la vision, de démangeaisons sur tout le corps et de nausées pour finir par mourir les uns après les autres. Les services de secours ne savent plus où donner de la tête et les urgences de l’hôpital sont débordés. Bien entendu, nous retrouvons également David Harwood et Cal weaver qui tente de résoudre leurs propres problèmes au milieu de ce chaos.

    Le récit est très rythmé, il n’y a pas de temps mort, tout va tambour battant et les chapitres s’enchaînent à une vitesse folle. C’est presque addictif. L’espace d’un instant, j’ai pourtant eu peur d’avoir découvert l’identité du ou des tueurs ( ;-)) dès le tome 2 mais c’était sans compter l’intelligence de Monsieur Barclay. Il a su habilement tantôt brouiller les pistes, tantôt me mener dans la mauvaise direction, pour mieux me surprendre en beauté avec son final explosif. J’ai donc refermé ce livre complètement scotchée et ravie de l’avoir dévoré. J’avoue avoir été également un peu triste de quitter Promise Falls et ses habitants auxquels je m’étais particulièrement attachée.

    Vous l’aurez donc compris, oui, j’ai adoré ce roman, tout comme les deux premiers et je conseille vivement cette trilogie qui restera un gros coup de coeur.

    Merci aux éditions Belfond pour l’envoi de ce roman.

  • Alexandra Delvalle 12 juillet 2019
    Vraie Folie - Linwood Barclay

    Retour donc à Promise Falls, donc , petite ville des Etats- Unis qui depuis quelques temps, est la proie d’événements aussi dramatiques qu’inexplicables. Après "Fausses Promesses" et "Faux amis" il est temps de retrouver Barry , Cal , David et Marla , aux prises cette fois avec un virus mortel qui semble incontrôlable. Les morts s’accumulent et l’enquête s’enlise. Et quand un deuxième meurtre , plus sanglant encore que les précédents s’ajoute aux précédents, nos héros débordés vont avoir du mal à faire façe.

    On retrouve donc dans ce troisième opus, tous les personnages qui ont fait le succès des précédents romans. Toujours ancrés dans leurs postures, il y a ceux que l’on adorent, et ceux que l’on aime détester. Toujours aussi attachants et entraînants. Mais ce qui captive dans ce dernier tome c’est le rythme. Fini les enquêtes léchées, et pleines de déductions, on se retrouve ici plongé plus dans un épisode de la série de 24H chrono, que dans New York police judiciaire. Avec élégance et fluidité, on replonge avec délectation dans le quotidien de cette petite ville où secrets , trahisons, et vengeance sont la pain quotidien.

    Avec un rythme haletant, on passe de narrateurs en narrateurs sans reprendre sa respiration. La tension monte crescendo alternant scènes d’actions, courses poursuites effrénées et moment d’émotion, jusqu’au bouquet final, qui s’avère explosif. Car comme de coutume , Linwood Barclay ne fait pas de cadeau à ses héros, et les torture jusqu’au final, qui livre enfin les réponses que ses fidèles lecteurs attendent depuis plus de 1000 pages. Une conclusion aboutie et plus que satisfaisante qui mérite bien la note maximale.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.