Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

22/11/63 : Livre audio - Stephen King

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
6 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Imaginez que vous puissiez remonter le temps, changer le cours de l’Histoire. Le 22 novembre 1963, le président Kennedy était assassiné à Dallas. À moins que... Jake Epping, professeur d’anglais à Lisbon Falls, n’a pu refuser la requête d’un ami mourant : empêcher l’assassinat de Kennedy. Une fissure dans le temps va l’entraîner dans un fascinant voyage dans le passé, en 1958, l’époque d’Elvis et de JFK, des Plymouth Fury et des Everly Brothers, d’un dégénéré solitaire nommé Lee Harvey Oswald et d’une jolie bibliothécaire qui deviendra le grand amour de Jake. Avec une extraordinaire énergie créatrice, Stephen King revisite au travers d’un suspense vertigineux l’Amérique du baby-boom, des « happy days » et du rock‘n’roll.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Et chez vos libraires en click & collect

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • nathalie gonnachon 26 septembre 2018
    22/11/63 : Livre audio - Stephen King

    17e livre de @stephenking lue que vraiment je raffole, ce récit est juste un diamant brut, me suis véritablement régaler.

    Jack EPPING, professeur de français finis l’année scolaire en offrant un verre a un de ses élèves qui l’as bouleverser Harry DUNNING par sa rédaction touchante, ce qu’il sait pas c’est qu’il va changer sa vie.

    Ils vont chez son ami al TEMPLETON, qui tient un fast food, ils passent un moment agréable, et al fait une photo souvenirs et la journée se termine.

    Le lendemain Jack corrige ses dernières dissertations, c’est la fin de l’année scolaire, et il reçoit un appel d’al qui veut le voir d’urgence.

    Il se hâte d’aller au restaurant, il est fermer, et al lui ouvre complément décharner, il est vraiment mortellement malade, alors qu’hier il allait bien, c’est incroyable, incompréhensible,

    Il lui apprends qu’il est atteints d’un cancer des poumons et qu’il va mourir très prochainement, mais il as souhait et as besoin de Jack pour le réaliser.

    Il lui demande d’ouvrir une porte comme une requête d’un homme qui va mourir, il découvre une cave bien rangée, et lui demande ses clefs son argent..etc.. et en l’informant que ça lui prendras que deux mn de son temps, Jack doit descendre les escaliers de cet endroit, et il sentis son pied s’enfoncer exactement comme on prends des escaliers, et au bout de ces marches, une cour, il se retrouve dans les années 1958, le rêve de al retourner dans le passé pour changer l’histoire, pour pas que le Président Kennedy meure .

    Est ce qu’il accepteras cette aventure de fou ? Pourquoi sauver le Président Kennedy et pourquoi pas sauver Harry son élève de son enfance traumatisante ?

    J’ai mis 12 jours a lire ce récit, ça était un très gros coup de coeur, Stephen King dépeint une amérique de ces années la, 1958, ou la ségrégation raciale est présente, et on se dit que une époque ça aurait pas du exister.

    On es dans le monde des pari aussi, c’est vrai que c’est pratique de remonter dans le temps, mais aussi une véritable chasse a l’homme, contre Lee Oswald, qui est très bien ficeler, et au milieu de cette trame, une très belle histoire d’amour, ou tout n’est pas simple, Sadie sa chérie m’as fait pleurer, la vie est dure parfois pour les gens qui s’aiment.

    J’aime beaucoup la fin qui est improbable mais tres poétique.

    Merci beaucoup de ce choix, j’ai adorer.

    Lien : https://nathlivres.webnode.f.

  • LeoLab 1er août 2019
    22/11/63 : Livre audio - Stephen King

    Un des meilleurs King que j’ai lu ! Un pave qui se lit tres vite. Des personnages attachants dans une uchronie passionnante ! 200% recommandable...

  • Ju lit les Mots 23 février 2020
    22/11/63 : Livre audio - Stephen King

    Même si ces dernières années, j’accrochais moins, grâce à mon bocal à bouquin, j’ai pu me plonger dans ce livre qui promettait un bon moment et retrouver l’auteur que j’appréciais plus jeune et c’est un régal.

    Stephen King nous plonge corps et âmes dans cet univers américain fin des années 50 et début des années 60. Et ça marche, on s’y croirais. Le soin et la précision d’écriture, les rues s’animent, l’air se rempli d’odeurs, de sons et de musique, on s’arrête dans un bar pour manger un délicieux hamburger, dont on pourrait presque goûter les saveurs uniques de l’époque, on entre totalement dans son univers.

    Il m’est également venu à l’esprit que vivre dans le passé, c’était un peu comme vivre sous l’eau et respirer avec un tuba.

    Stephen King est un véritable magicien.

    Bien souvent, les réponses les plus simples dans la vie sont celles qui ne nous viennent pas aussitôt à l’esprit.

    Un travail très soigné, on sent que la documentation sur l’époque a été poussée, le personnage principal devient attachant au fil des mois qui passent et sa vie ordinaire passionne tout autant, si ce n’est plus, que l’objectif qu’il s’est fixé.

    L’histoire peut sembler simpliste : Retour dans le passé, assassinat de JFK... Mais il n’en est rien...

    Le passé est tenace, il ne veut pas être changé.

    C’est là que va se développer la question de la destinée, de la possibilité de changer le cours des événements, de notre libres arbitre et de toutes les conséquences que cela induit... Stephen King développe une idée extrêmement intéressante sur ces question...

    Il n’est pas rare que l’auteur brouille les pistes, ce qui donne un rythme à sa narration déjà magnifique.

    Ne jamais regarder en arrière. Combien de fois se donne-t-on ce genre d’injonction après avoir vécu une expérience exceptionnellement bonne (ou exceptionnellement mauvaise) ? Souvent j’imagine. Et l’injonction reste généralement lettre morte. Les êtres humains sont ainsi faits qu’ils regardent en arrière, c’est même pour cela que nous avons cette articulation pivotante dans le cou.

    De tous les romans de Stephen King que j’ai lu jusqu’à ce jour, celui-ci emporte clairement ma préférence.

    J’ai été transportée pendant des heures dans une puissante ambiance pleine de réalisme et une intrigue brillamment et palpitante.

    Vous savez : l’amour, c’est de la magie de poche unique en son genre. Je ne crois pas qu’il soit régi par les étoiles, mais ce que je crois, c’est que le sang appelle le sang, que l’esprit, appelle l’esprit et le cœur un autre cœur.

    N’hésitez pas, vous allez vous régaler.

  • Mes évasions livresques 30 avril 2020
    22/11/63 : Livre audio - Stephen King

    Voilà un livre que j’avais laissé traîner longtemps dans ma PAL, le plus ancien, craignant le volume du livre (près de 1000 pages) et trop d’aspects historiques et géopolitiques.

    Mais Stephen King demeure le King et que ce soit une œuvre mineure ou une œuvre majeure, il arrive toujours à insuffler dans ses romans un intérêt sans faille pour ses lecteurs.

    22/11/63 ne déroge pas à la règle et bien que le livre soit un gros pavé, on se laisse vite entraîner dans l’histoire de Jake, qui découvre une faille temporelle, dans le cagibis du resto d’un ami et se voit investi d’une mission : retourner dans le passé pour empêcher l’assassinat du Président John Fitzgerald Kennedy, le 22.11.63 à Dallas.

    Une fois franchi le portail temporel, Jake atterrit en septembre 1958 où il doit se créer une nouvelle vie et mener sa propre enquête pour savoir si Lee Harvey Oswald était bien le seul tireur, notamment grâce aux notes de son ami Al, qui avait déjà essayé plusieurs fois de se rendre dans le passé mais était trop vieux et trop souffrant.

    Jake n’aura pas la tâche aisée car le passé est tenace et il devra faire face à de nombreux aléas, ébranlant sa foi en sa mission.

    Du fantastique, de l’historique, de la romance, de la géopolitique, ainsi que de nombreux clins d’œil à des œuvres passées comme Ça, Le Fléau, Shining, Jessie, Christine, ...(j’apprécie ces passages anecdotiques que certains auteurs font à leurs lecteurs les plus assidus dans que ce soit incompréhensible pour les autres lecteurs), 22/11/63 vous donnera aussi quelques frissons au fil des pages avec un suspense haletant.

    La thématique de l’effet papillon est ici bien développée avec la crainte que chaque action anodine ait des conséquences catastrophiques dans le présent et le futur. Une thématique passionnante et terrifiante à la fois avec laquelle Stephen King va s’amuser aux dépens des personnages et des lecteurs.

    Le travail d’ambiance des années 50-60 est superbement retranscrit dans ce roman et le fait que le héros arrive en 1958 dans le passé pour un dénouement en 1963 laisse le temps à l’auteur et le lecteur de bien s’imprégner dans cette époque.

    Des longueurs ? Oui, sur 1000 pages, il y en a eu, surtout, en ce qui me concerne les nombreux passages sur l’histoire américaine et les passages géopolitiques que j’ignorais et ne maîtrisais pas, notamment parce que ce n’est pas ma culture. Les nombreux auteurs, chanteurs ou groupes de l’époque qui ne font pas partie de mon patrimoine, même si certains noms ont bien sûr traversé l’Atlantique.

    22/11/63 est un livre riche et compact qui vous donnera le tournis par ses divers rebondissements et moments de courses contre la montre.

    Ce livre est, pour beaucoup de lecteurs, un coup de cœur. Pas pour moi, pour les raisons évoquées plus haut.
    Cependant, c’est un très bon livre pour moi et un des meilleurs de l’auteur et qui a l’avantage de pouvoir être lu par le plus grand nombre (l’horreur ne faisant pas partie des genres abordés par le roman).

    Ce livre a fait l’objet de la lecture commune du mois d’avril du blog Mes évasions livresques et a séduit les participants.

  • Livresovore 15 novembre 2020
    22/11/63 : Livre audio - Stephen King

    Je suis assez mitigée sur cet ouvrage de Stephen King.
    J’ai beaucoup aimé le principe de l’histoire et la première partie. Je comprends la "longueur" du texte parce que l’auteur doit installer la scène en 1958 alors qu’on part des années 2000 mais certains passages auraient mérité d’être raccourcis après.
    J’ai apprécié la première partie du texte mais dès que Sadie est entrée en jeu... j’ai été un peu saoulée. Ce n’est pas le Stephen King que je connais.
    La fin du livre est intéressante, j’aime le parti pris sur le voyage dans le temps mais pareil, on en revient encore à Sadie... (Sans déconner si j’avais su que ce livre serait en grande partie une romance, je ne me serais pas précipitée !)
    Tout ceci étant dit, le travail historique de l’auteur pour retracer les quelques années, avant l’assassinat, de Lee Oswald est vraiment bien mené et hyper intéressant. On y voit dans sa complexité le personnage dont tout le monde connaît le nom.
    C’est une lecture sympathique mais qui ne mérite pas autant de pages et que j’aurais peut-être plus appréciée avec un auteur inconnu. Là c’est loin de ce à quoi j’ai été habituée et je suis déçue.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.