Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Bad - Chloé Esposito

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Alvie est une catastrophe ambulante sans avenir, virée de son boulot et même de son appartement par ses colocataires. Tout le contraire de sa sœur jumelle, Beth, qui réside dans une somptueuse villa de Taormine en Sicile avec son mari, un superbe Italien, et son adorable petit garçon. De quoi lui donner des envies de meurtre ! Alors, quand Alvie reçoit un appel de sa sœur qui lui propose un vol en première classe pour la rejoindre, elle ne saute pas immédiatement de joie... avant de céder à l’appel du luxe et du soleil. Mais la gentillesse n’est pas gratuite : Beth lui demande de se faire passer pour elle le temps d’un après-midi.
Cet échange d’identité va se révéler la première étape d’un tourbillon diabolique et irrésistible ! Entre faux-semblants et rebondissements, Alvie se découvre de nouvelles passions peu ordinaires et apprendra que la vie de rêve peut parfois avoir un goût de... sang.

Vos #AvisPolar

  • Saveur Littéraire 16 septembre 2019
    Bad - Chloé Esposito

    A l’heure où j’ai entamé Bad, ça faisait un an tout rond que j’avais découvert la plume de Chloé Esposito avec le premier de sa trilogie, vous vous souvenez peut-être de Mad ? Cette fois encore, je récidive en me jetant sur le deuxième opus des aventures de la jumelle maléfique, Alvie.

    Comme pour le premier tome, quel succulent délice que de lire la narration tout en finesse (c’est-à-dire quasi inexistante) d’Alvie, ponctué par son humour particulier qui rythme les pages, et sa vulgarité que l’on ne présente plus ! Grâce au premier chapitre intitulé Avertissement, l’auteure resitue l’histoire dans son contexte pour les lecteurs qui découvrent Alvie, tout en y mettant déjà le ton. D’ailleurs, même si Bad est le second d’une trilogie, cet avertissement qui sert de départ permet au lecteur de lire le roman comme un standalone.

    Déjantée comme tout, rancunière et déterminée comme jamais à retrouver Nino après les derniers événements au Ritz. C’est dans un état piteux et franchement pas joli à voir que l’on retrouve la jumelle ratée dans son parcours pour mettre la main sur son amant. Comme une marque de fabrique chez Alvie, les scènes de sexe ou de débauche s’enchaînent. Je vous le dis, si ça avait été un autre livre, j’aurais refermé le tout sans m’attarder, mais ce que j’aime chez cette trilogie, c’est ce côté parodique de certains autres romans dont on ne cite jamais le nom. On y retrouve des références à certains romans érotiques, et tourné de cette manière, les très (trop ?) nombreuses scènes de sexe ne m’irritent finalement pas.

    Peu de personnages par ici, ou peu de personnages avec qui l’on va s’entendre longtemps, puisque la plupart n’est qu’un passage de deux ou trois chapitres. On aura quand même la désagréable occasion de recroiser la marâtre des jumelles Alvie et Beth, que l’on déteste encore plus ou pas, selon le point de vue. La mégère nous offre quand même des moments de rire, on lui doit bien un merci !

    Dans ces presque 400 pages, je vous dirais qu’il y a au final peu d’action, qu’Alvie elle-même tourne en rond, ce qui parfois se ressentir dans les chapitres. C’est à ce moment que l’humour et la narration façon Alvie ravive toujours la flamme qui donne envie de poursuivre.

    Si Alvie réussit enfin à mettre la main sur son amant fugueur de Nino, comment vous dire, ce n’est pas pour autant que les choses vont bien se passer. Sans compter que tout au long de sa route, la jumelle déjantée aura été un Ange de la Mort très efficace… et c’est loin d’être fini. Avec un personnage aussi peu empathique mais dont le passé suffit à comprendre, peu à peu, son cheminement et pourquoi elle est arrivée à ce stade misérable, la lecture n’en est que plus intéressante.

    Certes ce thriller glamour est d’un goût douteux ; la plupart des lecteurs vont se trouver dégoûtés ou atterrés par la présence de nombreuses scènes de sexe, pour la plupart gratuites et peu nécessaires. Cela dit, plutôt que de m’en offusquer, j’ai préféré voir en cette trilogie audacieuse un ton parodique, qui ne se prend pas au sérieux et l’assume parfaitement. C’est pour ça que Mad m’avait terriblement plu, il sortait des sentiers battus et apportait une fraîcheur dans le paysage, et c’est pour ça que j’attends avec impatience le dernier tome de la trilogie, car Bad m’a convaincu de suivre Alvie jusqu’au bout !

    Et pour clore le débat : alors, c’était la lampe ou le pistolet ?!

    (https://saveurlitteraire.wordpress.com/2019/09/09/88-bad-chloe-esposito/)

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.