Celui dont le nom n’est plus - René Manzor

Notez
Notes des internautes
3
#AvisPolars
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Londres, au petit matin. Sur une table de cuisine, gît un homme vidé de ses organes. L’assassin est une vieille dame à la vie exemplaire. Pourquoi cette femme a-t-elle sacrifié l’homme qu’elle a élevé comme un fils ?
Elle est incarcérée. Pourtant, le lendemain, un autre homme est tué de façon similaire. Par la personne qui l’aimait le plus au monde. À chaque fois, les tueurs, qui ne se connaissent pas, laissent derrière eux la même épitaphe écrite dans le sang de leur victime :
Puissent ces sacrifices apaiser l’âme de Celui dont le Nom n’est plus…
Trois destins vont se lier autour de ces meurtres incompréhensibles : ceux de McKenna, vétéran de Scotland Yard, de Dahlia Rhymes, criminologue américaine et de Nils Blake, l’avocat de ces coupables qui ressemblent tant à des victimes.
Trois destins, et trois vies détournées à jamais de leur cours.

Galerie photos

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Valérie 2 juillet 2018
    Celui dont le nom n’est plus - René Manzor

    Excellent livre !! J’adore René Manzor !! Je l’ai rencontré à Quai du Polar en 2017. C’est un mec super sympa !!! je dévore tous ses polars !!

  • Root 2 juillet 2018
    Celui dont le nom n’est plus - René Manzor

    Je le découvre avec ce roman, je suis plongée dedans en ce moment, j’adore !!

  • Sonia Boulimique des Livres 18 mars 2019
    Celui dont le nom n’est plus - René Manzor

    Le résumé m’a attirée de suite, alléchant et très prometteur. C’est donc remplie d’espoir que j’ai commencé ma nouvelle lecture.

    Quel voyage ! Dès les premières pages, le ton sanglant est donné. Il ne faut pas craindre les viscères qui pendouillent…..Perso, j’adore ! Il n’y a pas de temps morts, le rythme est vraiment bon. On plonge dans le domaine de l’hypnose, de l’égyptologie, de la greffe d’organes, ce qui nous remet en question à ce sujet grave et si important.

    Les personnages sont attachants. Le mix de l’enquêteur de Scotland Yard, bourru au passé sombre, et de la profileuse du FBI, inaccessible et au passé tout aussi sombre fonctionne à la perfection. A cela s’ajoute un avocat au caractère bien trempé. Et vous avez une équipe de choc, où chaque ligne de caractère est importante, et où tout va s’imbriquer idéalement, pour un final éblouissant.

    Le lecteur est maintenu en haleine par une enquête trépidante, aux multiples rebondissements.

    Un polar sombre, où aucun des personnages n’est épargnés, un lecteur qui étouffe d’angoisse lors de certains passages, et un écrivain brillant et audacieux.

    « L’homme peut tout apprendre (…) sauf à accepter la mort. »

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.