La Nuit de l’ogre - Patrick Bauwen

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Chris Kovak, médecin urgentiste aussi sombre que séduisant, prend en stop une jeune femme blessée qui fuit au premier feu en abandonnant son sac.

Celui-ci contient du sang et une tête humaine dans un bocal.

Dans le même temps, son ancienne compagne le lieutenant Audrey Valenti enquête sur une agression atroce.

Ils font tout pour s’éviter mais leurs chemins vont se croiser.

Vos avis

  • QuoiLire 17 mai 2018
    La Nuit de l’ogre - Patrick Bauwen

    Patrick Bauwen semble se plaire à rester en France (quoique) en place de son territoire favori les Etats-Unis. Après Le jour du chien, l’auteur poursuit sa série du Chien avec La nuit de l’ogre. Cependant dans ce second tome (est-on en droit d’en espérer au moins un autre ?), le Chien n’est pas au centre de l’aventure, mais seulement comme un élément connexe, secondaire. Ce qui n’est pas sans nous déplaire car cela donne à ce personnage une dimension supplémentaire : un être de l’ombre, qui a l’intelligence de n’intervenir que quand il l’estime nécessaire, et donc qui peut avancer ses pièces de manière cachée.

    Dans La nuit de l’ogre, on retrouve également Chris Kovac, ce médecin charmant, curieux de tout, qui pour rendre service à sa collègue de travail, part à la recherche de sa fille portée disparue. Mais cette fois-ci, sauf au démarrage de l’histoire, le lecteur ne va plonger dans les bas fond de Paris, mais dans les bas fond de la société et de son rapport avec les morts. Je ne peux en dire plus de peur de dévoiler une grosse partie de l’histoire. Mais le domaine dans lequel Patrick Bauwen entraîne son lecteur m’était inconnu, tout comme je pense pour la majeure partie de son lectorat. On sent que l’auteur s’est documenté sur le sujet pour nous en retransmettre toute la substantifique moelle.

    Lui-même étant médecin urgentiste et responsable d’un service d’urgences dans une clinique à L’Isle-Adam en région parisienne, l’auteur nous fait également bénéficier de son expérience du milieu hospitalier et des confréries estudiantines. D’ailleurs il ne manque pas de faire quelques clins d’œil à ceux-ci. On ne peut que se demander si le rythme de vie et le « régime alimentaire » de Chris Novac s’inspirent d’une connaissance professionnelle de l’auteur.

    Même si dès ses premiers romans Patrick Bauwen avait montré un sens aigu du suspense et une maîtrise du rythme donné au roman, il faut l’avouer, de roman en roman, le niveau monte. Les personnages sont solides et s’étoffent encore un peu dans ce second tome. L’écriture est parfaite, d’une grande fluidité ; les yeux glissent sur les pages et au final les 500 pages sont rapidement lues. Il est intéressant de voir l’affaire au travers des différents points de vue des personnages qui alternent au fur et à mesure des chapitres. On remarquera que pour accentuer la projection du lecteur dans le roman, l’utilisation de la première personne du singulier est toujours employé lorsqu’il s’agit de Chris Kovac.

    L’intrigue est bien ficelée mais je formulerais un petit reproche à l’auteur qui ne nous donne pas tous les éléments nécessaires pour solutionner l’énigme ; mais à près tout, le héros a les mêmes et trouve bien le coupable (certes il est un peu aidé par Patrick Bauwen). Ou encore sur la description un peu légère de la Croix de Cayeux sur Mer qui ne nous permet pas d’imaginer son aspect réel… mais cela est anecdotique.

    En conclusion, un excellent roman qui pourra vous accompagner à la plage cet été… si vous résistez à la tentation de le lire d’ici-là. Et c’est donc avec une réelle impatience que j’attends le troisième tome de la série du Chien.
    (https://quoilire.wordpress.com/2018/05/13/patrick-bauwen-la-nuit-de-logre/)

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?