La fille sous la glace - Robert Brindza

Notez
Notes des internautes
3
commentaires
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Compulsif, intense, le premier volet d’une série survoltée vendue à plus de deux millions d’exemplaires en Angleterre et qui marque l’entrée d’un nouveau nom sur la scène criminelle londonienne.
Le froid a figé la beauté de ses traits pour l’éternité.

La mort d’Andrea est un mystère, tout comme l’abominable secret qu’elle emporte avec elle...

Connue pour son sang-froid, son esprit de déduction imparable et son verbe tranchant, l’inspectrice Erika Foster semble être la mieux placée pour mener l’enquête. En lutte contre ses propres fantômes, la super flic s’interroge : peut-elle encore faire confiance à son instinct ? Et si le plus dangereux dans cette affaire n’était pas le tueur, mais elle-même ?

Sur la glace, aucun faux pas n’est permis.

Vos avis

  • jcjordhan@gmail.com 4 février 2018
    La fille sous la glace - Robert Brindza

    Un thriller palpitant , il faut le lire avec une fin incroyable, une bonne lecture , un régal.
    Hiver, en Angleterre, on vient de retrouver le corps d’une jeune femme sous la glace. Tout porte à croire qu’il
    s’agit de la fille d’une famille riche et influente dont on avait porté la disparition. Erika, en charge de cette affaire, ne le sait pas encore, mais s’aventure sur un terrain glissant...

  • yorel29 1er mars 2018
    La fille sous la glace - Robert Brindza

    je viens de lire ce livre, assurément l’un des meilleurs que j’ai lu depuis longtemps. On vibre, on souffre, on tremble pour Erika en charge de cette affaire. On commence ce livre et on ne le quitte plus.... super, vivement le deuxième livre de cet auteur.
    Bernard

  • Root 8 avril 2018
    La fille sous la glace - Robert Brindza

    Quand Lee Kinney a pris le chemin du boulot ce jour-là, il était loin d’imaginer ce qui l’attendait. « En raison des intempéries, vous êtes autorisé à ne pas vous rendre sur votre lieu de travail. » le SMS du Jobcenter est arrivé un peu tard, alors il a continué jusqu’au musée de Forest Hill. Où gisait le corps d’Andrea Douglas-Brown, fille d’un riche homme d’affaires et fiancée à une figure du gratin local, l’oeil mort, sous la glace des bords du lac.

    Quand les riches trinquent, ça fait couler de l’encre. Sans attendre, les journalistes s’emparent de l’affaire, ce qui n’arrange pas Erika Foster, qui voudrait pouvoir faire son boulot à l’abri des ragots. L’enquête s’annonce difficile, d’autant que la DCI Foster se heurte à Sparks, son homologue masculin, éhontément misogyne et déterminé à la tenir à l’écart des investigations. La famille d’Andrea ne l’aide pas beaucoup à avancer, les fantaisies de la jeune femme étant plutôt mal vues de Lors Douglas-Brown, qui tient à éviter les chasseurs de scoops. Et que dire de la soeur à tendance vieille fille névrotique ? le frère discret, la mère dédaigneuse ? Pas très coopératifs.

    Fragilisée par une descente qui a mal tourné au cours de laquelle elle a perdu son mari, Erika décide de se fier à son instinct (vous devrez faire de même et attendre qu’on vous explique le pourquoi du comment), envers et contre tous, et arpente le terrain plus que de raison pour tenter de gagner la confiance des moins gâtés par la vie, pour qui l’injustice demeure un crime. Mais quelqu’un semble bien décidé à faire taire tous ceux qui pourraient parler…

    Robert Bryndza a su doser ses très bons ingrédients et signe là un thriller bien mené. Les dialogues sont vifs – les échanges de piques Foster/Starks sont réjouissants -, les personnages secondaires à la hauteur, cherchant leur place dans un Londres que se disputent les mondains et les laissés-pour-compte. Erika Foster se démarque des fliquettes qu’on croise souvent. Ce n’est pas une bleue, elle a déjà quelques kilomètres au compteur et ni plus femme, ni plus flic, elle fait de son mieux pour tirer son épingle d’un jeu qui l’a mise sur la touche. Une belle représentation du paramètre humain de ce genre d’intrigue.

    Un premier roman accrocheur, dont j’attends la suite avec impatience.

    Merci aux éditions Belfond pour leur confiance renouvelée.

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?