Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le festin du serpent - Ghislain Gilberti

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Cécile Sanchez a beau être jeune, sa réputation au sein de la police judiciaire n’a rien à envier aux plus grands. Ses talents de " mentaliste " lui permettent d’avoir toujours un coup d’avance sur les criminels qu’elle traque. Enfin, presque toujours. Sa nouvelle cible, un tueur qui éventre ses victimes, est difficile à analyser : trop barbare pour un simple criminel, trop rationnel pour un vulgaire psychopathe.
Ange-Marie Barthélemy est membre d’élite de l’antiterrorisme. Il pourchasse depuis des années un commando islamiste ultra violent semant la peur dans toute l’Europe. Ce groupe, An-Naziate – les anges arracheurs d’âmes –, échappe pour l’enquêteur à toute grille classique de lecture.
Deux affaires délicates et apparemment sans rapport qui vont pourtant s’entrecroiser. Et si chacun des deux enquêteurs posssédait, sans le savoir, un morceau de la clef de cette énigme sanglante ?


" Avec une mécanique infaillible, l’auteur développe à travers cette double enquête un suspense qui, en se dénouant, laisse le lecteur absolument pantois. Un bijou d’intelligence. " Frédérick Rapilly – Télé 7 Jours

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • Angie - Blog Culturez-moi 23 septembre 2019
    Le festin du serpent - Ghislain Gilberti

    Je connaissais déjà Cécile Sanchez, alias « La Torquemada » puisqu’elle est présente dans la seconde trilogie de Gilberti : La trilogie des ombres. Mais quel bonheur de la retrouver des années plus tôt avec cette première trilogie. Cécile est un personnage complètement fascinant : psychologue criminelle, mentaliste et commissaire de police à l’OCRVP, elle multiplie les casquettes avec talent.

    Les enquêtes parallèles ce n’est pas rare dans l’univers du polar. Ce qui l’est moins, c’est de suivre de front une enquête de meurtres en série et une enquête de terrorisme international. Tandis que Cécile va traquer un tueur éventreur, Ange-Marie Barthélemy, L’Archange pour les intimes, va lui enquêter sur An-Naziate : un groupuscule islamiste radical qui multiplie les actions terroristes à travers l’Europe. Bien évidemment tout ce joli petit monde est amené à se croiser 😊

    Gilberti a un sens de la description des scènes d’action qui m’étonnera toujours. J’ai vraiment l’impression d’y être. La maîtrise du sujet est totale. Des différentes corps de la police et de la justice, en passant par la balistique ou encore la médecine légale, tout est maîtrisé au détail près. le travail de recherche est juste considérable. Bref, pour moi, c’est du kiff à l’état pur.

    ⭐️ En bref ⭐️
    « le festin du serpent » est le premier roman de Ghislain Gilberti à avoir été publié par une maison d’édition. C’était chez Anne Carrière en 2013. le moins que l’on puisse dire c’est que la maîtrise du récit et le talent étaient déjà là. « L’empreinte Gilberti » l’auteur l’a apposé dès le début. Une maîtrise de l’action et du détail qui vous enserre la gorge, vous visse le regard sur les lignes et vous empêche de refermer le bouquin. Pour moi lire un Gilberti c’est comme se prendre une bonne grosse dose d’adrénaline par procuration. Alors forcément on s’y accoutume et on en redemande. Vous risquez donc de voir très vite « le baptême des ténèbres » et « le bal des ardentes » par ici 😊.

    https://culturez-moi.com/le-festin-du-serpent/

  • LeoLab 10 octobre 2019
    Le festin du serpent - Ghislain Gilberti

    Une histoire dense et intense mêlée de terrorisme et de sériel. J’ai été en totale immersion tout au long de ma lecture. Quelques passages peuvent paraître un peu lourd, mais nécessaire. Cécile Sanchez est une protagoniste qu’il me hâte de retrouver dans le prochain tome. Une femme extraordinaire, commissaire et mentaliste à la limite de la super-héroïne. Je recommande fortement.

  • AnnieLecture 21 juillet 2020
    Le festin du serpent - Ghislain Gilberti

    Pour commencer, Ghislain est un auteur cher à mon cœur. Lorsque l’on connaît son passé, je ne peux qu’être fière de son parcourt et d’être son amie ! Il fait partie pour moi des GRANDS AUTEURS.

    Son livre…
    D’un côté nous avons une chasse au terrorisme, et d’un autre, une chasse à un serial killer.

    Les personnages sont fort bien travaillés, avec un sacré caractère ! Mais dans leur domaine, ce sont les meilleurs. J’ai eu une lecture très réaliste, et très visuelle.

    Ça va à toute allure, sans temps morts ; c’est stressant et le suspense monte crescendo jusqu’à la fin du livre.
    Son écriture est incisive, intrusive parfois… Le tout avec une parfaite maîtrise de son sujet. C’est un véritable régal.

    Je n’ai pas commencé par ses premiers livres pour le découvrir, et franchement, je suis bluffée par celui-ci !!! Je vais me dépêcher de lire les suivants !
    Ghislain est exceptionnel, un vrai Maître du thriller français… Un auteur à suivre, absolument !!!

  • eTemporel 1er août 2020
    Le festin du serpent - Ghislain Gilberti

    On se retrouve aujourd’hui avec un nouveau thriller et un auteur que j’ai découvert à l’occasion de cette lecture, Ghislain Gilberti. Le festin du serpent est son premier roman. Premier tome d’une trilogie, il est paru en 2013 aux éditions Anne Carrière et j’ai été littéralement bluffée par cette intrigue si maîtrisée. Un vrai page-turner !

    Ma lecture précédente, Un(e)secte de Maxime Chattam, mettait déjà en scène deux enquêteurs, sauf que ça n’a rien à voir. Ceux de Gilberti sont d’une tout autre trempe. Cécile Sanchez, pour commencer. Elle est commissaire de police à l’OCRVP (Office Centrale pour la Répression des Violences aux Personnes) et elle enquête sur un tueur en série qui éviscère ses victimes avant de les abandonner, exsangues, dans des baignoires d’hôtels. Psychologue criminelle, elle nous entraîne dans la tête du tueur mais aussi de ses victimes, à tel point que c’en est effrayant. Un personnage que j’ai beaucoup aimé.

    En face d’elle, il y a Ange-Marie Barthélemy, commissaire à l’antiterrorisme, sur les traces d’un groupe islamiste ultra-violent dont trois cellules viennent de s’installer à Paris et d’y faire un carnage. C’est un personnage d’abord assez froid qui ne s’est jamais remis du décès de sa femme, que j’aurais aimé voir un peu plus développé d’ailleurs. Les chapitres alternent entre leurs deux points de vue et leurs enquêtes. Deux traques hyper rythmées et aussi intéressantes l’une que l’autre, qui finiront par se rejoindre au gré d’une intrigue commune et grâce à un dénominateur commun que je n’avais pas vu venir.

    Tueur en série, terroristes et trafiquants de drogue… Cela aurait pu faire trop, le genre d’intrigue dans la surenchère auxquelles on a souvent du mal à croire. Sauf que pas du tout, car tout est maîtrisé à la perfection dans ce bouquin, avec un soucis de réalisme rare. Le travail de recherche est impressionnant et les multiples facettes de ces deux enquêteurs nous rivent aux pages qui se tournent presque toutes seules et à toute vitesse. On a bien du mal à le lâcher, d’autant que l’auteur se paie le luxe de délivrer un beau message de tolérance envers l’islam.

    Ainsi, Gilberti évite tous les pièges et pour un premier roman, chapeau bas ! J’ai beaucoup aimé et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite, ainsi que sa progression en tant qu’auteur, dans cette trilogie mais aussi dans la suivante ! Un auteur que vous devriez retrouver très vite sur eTemporel.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.