Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le gang des rêves - Luca Di Fulvio

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

New York ! En ces tumultueuses années 1920, pour des milliers d’Européens, la ville est synonyme de « rêve américain ». C’est le cas pour Cetta Luminata, une Italienne qui, du haut de son jeune âge, compte bien se tailler une place au soleil avec Christmas, son fils.
Dans une cité en plein essor où la radio débute à peine et le cinéma se met à parler, Christmas grandit entre gangs adverses, violence et pauvreté, avec ses rêves et sa gouaille comme planche de salut. L’espoir d’une nouvelle existence s’esquisse lorsqu’il rencontre la belle et riche Ruth. Et si, à ses côtés, Christmas trouvait la liberté, et dans ses bras, l’amour ?

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • valmyvoyou lit 2 février 2019
    Le gang des rêves - Luca Di Fulvio

    Mon plus gros coup de cœur 2017

    Je me suis décidée à lire cette dernière page que je ne voulais pas lire, afin faire durer ce chef-d’œuvre.

    Le gang des rêves, je l’ai vécu. Il n’y a pas une scène que je ne voyais pas dans mes yeux, que je n’entendais pas dans mes oreilles, que je ne ressentais pas dans ma peau. Je voyais défiler toutes les pages, sans exception, devant moi. Chaque détail était représenté dans mon esprit.

    Tout débute en Italie. On découvre Cetta, une adolescente que sa mère veut protéger du propriétaire terrien, elle a peur que celui-ci viole sa fille. Finalement, ce sera un autre homme qui commettra cet acte horrible. Cetta est enceinte, décide de garder l’enfant et de partir aux Etats-Unis en bateau. Elle se prostitue afin de survivre. C’est une femme très attachante et très tendre, qui veut donner une bonne éducation à son fils Christmas, ainsi que toutes les cartes pour qu’il ait une bonne vie. Celui-ci est un bon "gamin" qui veut se sentir exister. Mais nous sommes dans le New-York des années 1920, avec ses gangs... Dans des circonstances dramatiques, il rencontrera Ruth, une jeune fille juive de la haute société... Ruth a eu le malheur de connaître Bill...

    Mes sentiments étaient exacerbés. J’ai aimé passionnément Christmas, Ruth, Cetta et les autres. J’ai ressenti une haine indescriptible pour Bill. Je me suis attachée à des personnages secondaires.

    C’est ce livre que j’emmènerais sur une île déserte. Il comporte tant d’histoires, parle de tant de sujets, que j’aurais l’impression d’emmener plusieurs romans. Cette phrase, page 814, représente bien cette histoire, dans laquelle chaque mot est juste : "Il y a de la vie, du drame, de la chair. Pas de bavardages."

    Plus qu’ un coup de cœur, un énorme coup au cœur.

  • kateginger63 12 mars 2019
    Le gang des rêves - Luca Di Fulvio

    *
    Un roman choc ! Une saga époustouflante !
    *
    Voilà les mots qui me viennent à la fermeture de ce livre.
    Je l’ai choisi avec les commentaires élogieux sur les RS.
    Bien m’en a pris !
    C’est une histoire qui débute bien tristement, en Italie dans les années 20, avec Cetta une jeune fille pauvre, assez maltraitée et surtout violée. Elle a un fils.
    Elle décide dans l’élan de sa jeunesse, de partir émigrer à New-York.
    L’on suit cette jeune fille dans le quartier pauvre.
    puis en parallèle, on suit Christmas (le fils de Cetta), survivre dans ces quartiers difficiles, mal famés, autour de gang.
    Et puis il y a Ruth, la jeune fille riche.
    De New-York à Hollywood, un voyage sublime avec les differents protagonistes. Une histoire d’amour en filigrane.
    *
    Une plume toute en légèreté, qui se lit avec délices.
    C’est un gros pavé mais l’on ne sent pas ce poids.
    Un coup de coeur pour moi, vraiment ! (merci à Gérard Collard pour son conseil !)

  • Lectures noires pour nuits blanches 11 septembre 2019
    Le gang des rêves - Luca Di Fulvio

    Effrayée par le nombre de pages, j’avais décidé de lire ce livre un petit peu chaque jour comme je le fais parfois avec certains pavés. Je l’ai commencé un matin avec mon café et cent pages plus loin j’ai réalisé qu’il me serait impossible de m’arrêter. Quand je le posais, les personnages me manquaient et je n’avais qu’une hâte, y retourner.

    "Hissez le torchon ! Bonsoir, New York !"

    Ce livre est une épopée familiale romanesque avec des personnages forts, puissants, inoubliables.
    Nous allons suivre Cetta, une jeune italienne qui fuit son pays avec son fils pour vivre à New York le rêve américain.
    Il y a Christmas, son fils, qui grandit dans la rue au milieu des gangs bien décidé à se faire sa place. Graine de caîd, débrouillard et beau parleur, il se sortira de bien plus d’une situation grâce à son arme favorite, son imagination.
    Et puis il y a Ruth, une jeune fille riche dont Christmas va tomber amoureux.
    Autour d’eux vont graviter tout un panel de personnages, forts, bons ou mauvais, fascinants, dangereux ou tendres et quelques uns qui vous seront familiers.

    Ce livre c’est le New York des années 20, un New York d’ombres et de lumières. Le début du cinéma parlant, de la radio et un côté plus sombre et moins glamour, la prohibition, la pauvreté, la violence, la prostitution, le racisme, les gangsters, la maffia.

    Il y a tout dans ce roman, de la violence, de la tendresse, de l’amitié, de l’amour, de l’humour, des larmes, beaucoup de rêves et toute une panoplie d’émotions. C’est une magnifique fresque, dense, captivante, fascinante.
    Une plume très cinématographique, un talent de conteur incontestable, ce livre ne se lit pas, il se vit !

    Christmas Luminita va rejoindre le cercle de mes personnages inoubliables et Luca Di Fulvio celui des auteurs que j’ai hâte de lire à nouveau.

    Une lecture qui fut un pur bonheur, un gros coup de coeur.

  • L’atelier de Litote 18 septembre 2019
    Le gang des rêves - Luca Di Fulvio

    Je vous présente ici mon coup de cœur du mois. C’est une épopée extravagante et bouleversante, faite de violence et de preuve d’amour que nous livre Luca Di Fulvio. Nous allons suivre le parcours de Cetta Luminata de son Italie natal aux berges d’Elis Island aux Etats Unis. Elle y débarque à 16 ans avec son bébé rebaptisé Christmas puisqu’il est né le jour de Noël. Le rêve américain semble à portée de main et pourtant que peut espérer une gamine de 16 ans avec un bébé, ne parlant que l’italien sans amis... Le début du livre nous parle de l’enfance débrouillarde que vit de Christmas auprès de sa mère dans un quartier pauvre de New-York. Très rapidement entre en scène le personnage de Sal, le souteneur au grand cœur qui s’avérera être un soutien indéfectible et une figure paternelle pour le jeune Christmas. On découvre aussi une autre famille, riche celle-là et juive qui laisse m’a laissé le sentiment d’être en fin de lignée représentée par le dernier maillon qu’est la jeune Ruth. Ruth va vivre un drame affreux qui provoquera sa rencontre avec Christmas. Cette première fois marquera leurs âmes et apparaît à la lectrice que je suis comme le signe du destin, une sorte de fatalité que nul ne peut changer. L’amitié et la confiance se construisant petit à petit glissant vers les prémisses d’un grand amour reste très émouvant à lire. Cependant leurs différences sociales et religieuses viendront se mettre en travers de tout rapprochement possible.

    L’auteur nous parle aussi d’un autre personnage, bien moins reluisant celui-là. C’est un véritable sadique, pervers, meurtrier, violeur j’arrête là mais vous l’aurez compris ce personnage est là pour nous montrer la face noire de ce rêve américain. On y verra aussi le racisme, le communautarisme et l’antisémitisme porté par des mondes différents des gangsters, aux lumières d’Hollywood, il n’y a qu’un pas. La psychologie des personnages est remarquable, ainsi que tout le côté description de la ville de New-York et de Los Angeles au début du siècle et je me suis laissée emportée dans cette ambiance. C’est tellement bien raconté que cela pourrait facilement être adapté au cinéma et ce n’est pas sans raison, puisque l’auteur écrit aussi des pièces de théâtre. Le gang des rêves fait partie d’une trilogie et j’ai hâte que les tomes suivants soient disponibles en français. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.