Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les Ravagé(e)s - Louise Mey

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Andréa est une silhouette chancelante après un énième samedi soir alcoolisé. Ses amies ont prolongé la fête, les taxis ont déserté la place, le vide a empli l’espace et on a qu’une envie, ici et maintenant : faire passer le temps plus vite. Mais pas le choix. Il s’agit d’être pragmatique : mettre un pied devant l’autre, entendre le bruit de ses pas en triple exemplaire et trouver ça normal, fixer la lumière, un point de civilisation. Ne pas tomber.

Pourtant, cette nuit-là ne ressemble pas aux autres. La tête collée au bitume, dans l’urine et la poussière, Andréa a mal.

Alex est flic et mère célibataire. Elle officie aux crimes et délits sexuels d’un commissariat du nord de Paris. Chaque jour, elle voit défiler les plaintes pour viol, harcèlement, atteinte à la pudeur. L’ambiance est à l’anesthésie générale et il faut parfois lutter pour continuer à compatir. Ses parades pour éviter de sombrer : la bière, sa fille et les statistiques.

Sauf quand deux affaires viennent perturber la donne.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur Cultura

Vos #AvisPolar

  • lireencore93420 7 avril 2021
    Les Ravagé(e)s - Louise Mey

    A la brigade des crimes et délits sexuels, pas évident pour Alex Duesco, flic et mère célibataire, quand soudain cette jeune femme fan de statistiques se rends compte que les données se mettent à dérailler, une succession d’agression d’un nouveau genre qui confirme un prédateur d’un nouveau genre.

    C’est un livre qui parle franchement et sans tabous des violences et délits sexuels, donc c’est parfois difficile à lire, il y a des passages assez cru, dur, c’est aussi la réalité qui veut ça.

    J’ai vraiment aimé l’angle que l’autrice as choisis pour parler de ce sujet, qui prends totalement à contrepied le duo de l’inspectrice et son partenaire, sur ces agressions qui sortent de l’ordinaire, contrairement à leur quotidien.

    J’apprécie de suivre ce service qui est aussi au moment de l’action un journaliste est accueilli qui essaye de faire des portraits des policières féminines et il installe un climat de suspicion ou des fuites de l’enquête interviennent.

    Un tel service n’existe pas, Louise Mey l’as inventée pour le déroulement de l’histoire, mais cela nous permet de nous mettre le temps d’une lecture, à la place de ces officiers de polices qui reçoivent, conseille les victimes d’abus et crimes sexuelles, un métier très difficile d’entendre constamment la souffrance qui émanent de ces personnes.

    Les personnages d’Alex et son partenaire sont très intéressants, et le deuxième tome risque d’être encore plus percutant. J’ai affectionné leur complicité, a se soutenir pour résoudre cette enquête, même si pendant un certain temps ils avancent pas, j’ai ressentis également la solidarité de cette équipe pour les accompagner et les aider au mieux, cela m’as fait beaucoup penser au film Police.

    J’ai aussi beaucoup aimé comprendre comment un tel métier avec une investigation qui leur faire perdre un peu leurs repères, comment ça se répercutes dans leur vie privée ? Comment Alex se comporte avec sa fille ? Et on découvre ses failles et ses choix.

    C’est un livre qui rentre totalement dans le défi #marsaufeminin, absolument féministe, et qui se lit facilement, hyper addictif, par contre très difficile, dans un autre contexte j’aurais choisi après une lecture légère, mais étant au mois de mars, le mois de la journée de la lutte pour les droits de la femme, je vais lire des ouvrages écrits par des femmes fortes qui font avancer le combat. Cette autrice par ses écrits nous ramène à cette réalité qui se trouve être très douloureuse pour toutes ces victimes.

    Rien n’est rose pour nous les femmes, mais c’est encore pire pour toutes ces victimes, et ce livre nous montre une autre facette de ce thème, et le côté choquant de la situation. Et elle met en lumières ces fonctionnaires qui sont leurs derniers espoirs pour que le coupable soit arrêté.

    Malgré le sujet difficile, j’ai adoré l’écriture et le sujet que Louise Mey as traitée avec beaucoup de brio et d’intelligence et surtout elle as créé des personnages forts et attachants qu’on as très envie de suivre par chance, j’ai ces deux autres livres, et je vais pas attendre très longtemps pour les lire.

  • Isa Naturaltales 5 septembre 2020
    Les Ravagé(e)s - Louise Mey

    Les ravagées" est un petit bijou aux multiples facettes. Il démontre encore une fois que dans un roman policier, on peut parler de beaucoup de choses, même de féminisme.
    🌿
    La brigade que l’on suit dans le récit s’intéresse aux agressions et crimes sexuels au sein de la ville de Paris. En plus de son enquête principale, l’autrice a pris le temps de s’intéresser aux victimes d’agressions sexuelles, souvent accusées silencieusement -ou pas- de provocation (merci la culture du viol !).
    Grâce aux différents développements de son intrigue, elle établit un dialogue, retourne la situation (je vous laisse découvrir comment), et prend bien le temps de poser et faire poser des questions essentielles autour de la cause féministe
    🌿.
    Je sais que certains pourraient trouver le roman longuet, on peut chipoter à cause d’une révélation ultra prévisible, mais honnêtement j’ai tellement aimé ce que l’autrice nous a proposé que je plongerai dans ses autres titres les yeux fermés !

  • elisa 3 juillet 2019
    Les Ravagé(e)s - Louise Mey

    Un résumé qui m’a beaucoup attiré mais qui a agrandi ma déception à la fin de cette lecture.
    Louise Mey écrit avec un style d’écriture qui ne m’a pas touché, même s’il faut l’avouer j’ai parfois ri à certains passages. Des phrases parfois trop longues avec beaucoup de virgules, des tournures de phrases qui m’ont paru compliquées à comprendre à la première lecture et un rythme un peu lent. On voit aussi très rapidement que presque tous les hommes ont des "blagues" un peu trop lourdes vis-à-vis de leurs collègues, les mêmes hommes qui côtoient des personnes victimes de viols et d’agressions sexuelles.
    Le plus décevant pour moi reste l’histoire. Le résumé m’attirait mais après quelques chapitres les deux enquêteurs Alex et Marco, avec l’aide de nombreux collègues, n’arrivent pas à faire avancer l’histoire. Et on en reste là, en tant que lecteurs : l’histoire principale, l’enquête, n’avance pas. On a rarement le droit à une piste, des moments de la vie d’Alex mais l’enquête pour laquelle j’ai ouvert ce livre connait un rebondissement seulement vers la fin du livre.
    Une fin qui m’a laissé avec beaucoup trop de questions car trop rapide sur les dernières pages. Il se passe plusieurs choses dans la vie d’Alex, l’histoire avance d’un coup mais on apprends pas grand chose en soit et le thriller se termine sans que je sache si j’ai apprécié ou non.

  • Les Lectures de Maud 18 juillet 2018
    Les Ravagé(e)s - Louise Mey

    Alex et Marco sont des personnages sympathiques, plongés au cœur d’une enquête d’agressions sexuelles où les victimes sont des hommes.
    Thème peu abordé par les auteurs de thrillers, intrigue bien ficelée même si parfois elle parait creuse, une fin prévisible. Ce que je regrette surtout : un rythme qui manque de dynamisme, voir mou. Je suis un peu déçue par cette lecture car je me suis ennuyée.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.