Un silence de mort - Paul Mendelson

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Il y a sept ans, au Cap, trois écoliers ont été enlevés en plein jour à quelques heures d’intervalle. On ne les a jamais revus. Pour le colonel Vaughn de Vries, c’est un échec personnel qui continue de le hanter depuis toutes ces années, et qui lui a aussi coûté son mariage.
Lorsque les cadavres de deux adolescents sont retrouvés, le mystère de ces disparitions semble pouvoir s’éclaircir. Mais aujourd’hui, le colonel de Vries fait lui-même l’objet d’une investigation et l’avenir de son service est tout sauf certain. Tout en luttant dans le bourbier des tensions sociales au sein du système sud-africain, de Vries cherche à faire surgir la vérité. Le colonel n’aura pas d’autre choix que de plonger dans une histoire terrifiante d’abus et de violence pour briser, enfin, le silence du passé.

Vos avis

  • Mes évasions livresques 17 octobre 2018
    Un silence de mort - Paul Mendelson

    Premier roman de Paul Mendelson, ce livre est le premier d’une trilogie consacrée au colonel De Vries au Cap en Afrique du Sud. Ce roman est sorti en 2014 en Angleterre sous le titre original "The first rule of Survival".

    L’histoire se déroule en 2014, lorsqu’on découvre les corps de deux adolescents. Très vite, les corps sont identifiés comme les corps de deux garçons enlevés sept ans plus tôt. Le troisième garçon enlevé devient la priorité absolue du colonel De Vries qui espère le retrouver vivant, un besoin vital pour lui qui n’a jamais réussi à oublier cette affaire qu’il considère comme un véritable échec et le ronge de l’intérieur.
    La première partie du roman voyage entre 2007, moment de l’enlèvement et de la première enquête et 2014 à la découverte des corps et la seconde enquête.

    Le roman se divise en quatre grandes parties, pas de chapitrage. Le roman est très addictif, on suit les aventures du colonel De Vries et de l’adjudant February face à un mystère très compliqué... De fausses pistes à des indices minimes, l’enquête est rondement ficelée. Les personnages secondaires sont excellents, notamment ceux des femmes, qui ne sont pas très présentes mais ont toutes des personnalités très fortes et intègres.

    Ce roman est une très agréable surprise et pas loin du coup de cœur. L’enquête est alambiquée mais très réaliste. On navigue entre les pouvoirs restreints des forces de l’ordre face à leur hiérarchie carriériste et les politiciens qui ne veulent pas faire de vague. Le personnage de De Vries est torturé à souhait et surfe aux limites de la légalité dans certaines de ses méthodes aidé dans l’ombre par un ami obscur qui semble avoir le bras long mais dont on aimerait en savoir un peu plus, peut-être dans les autres tomes.

    Ce polar qui se passe en Afrique du Sud est passionnant, glaçant et rondement ficelé. Il se suffit à lui-même mais je lirai avec plaisir le deuxième tome des aventures du colonel De Vries.

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.