Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Une secrétaire - Jérémy Bouquin

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

AnaCrim, un nouveau moyen de traquer les tueurs… Un logiciel capable d’ingérer n’importe quelle information, de la croiser avec d’autres données pour trouver des pistes qu’aucun enquêteur n’avait imaginées. Et si l’intelligence artificielle prenait le dessus, si le programme prenait vie, qu’adviendrait-il de nous et de notre vie privée ?

Jérémy Bouquin réinvente « Big Brother », et joue avec toutes vos peurs !

Vos #AvisPolar

  • LectureChronique2.0 26 mai 2020
    Une secrétaire - Jérémy Bouquin

    Bonjour mes Lecteurs,

    Voici la suite "d’une femme de ménage" que je viens vous chroniquer en retour de lecture : "Une secrétaire" de Jérémy Bouquin aux éditons French Pulp.

    Après Sandra, voici que nous découvrons Emilie, chômeuse précaire qui a accepté un emploi de secrétaire au service du juge Tarmon et de Josiane, sa greffière. Elle va devoir entrer énormément de données dans un logiciel hautement intelligent appelé AnaCrim.

    Ce logiciel va compiler tous les dossiers de l’enquête sur la disparition de Manon et aider le juge et sa greffière à démêler le vrai du faux dans toute cette histoire.

    Cette intelligence artificielle va apprendre d’elle-même et va surpasser toutes les attentes de ses utilisateurs. Va-t-elle résoudre l’affaire et retrouver la petite Manon avant qu’il ne soit trop tard ?

    Encore une fois, Jérémy nous entraîne hors des sentiers battus et se plaît à nous surprendre à chaque instant, autant par l’intrigue que par ses personnages uniques.

    Ce pourrait être une histoire banale d’un quotidien mais non, Jérémy va plus loin et nous montre une société dysfonctionnelle qui se fait mener par le bout du nez par une entité informatique qui va s’humaniser au contact des données qu’elle traite massivement. 

    L’affaire en question rappelle beaucoup celle de Lelandais avec la disparition de Maelys. 

    J’ai aimé ce polar au frontière d’un irréel qu semble de plus en plus réel, en tout cas on en prend dangereusement la direction. Un surprenant mélange de genre qui vous transportera une fois encore dans l’univers décalé de l’auteur. J’adore ! 

    Bonne lecture, amis Lecteurs ! D’autres avis polar sur mon blog, c’est par ici ! —> http://lecturechronique2.com

    Extrait : Emilie se concentre sur le dossier vert, celui de la fête, les témoignages des invités. Ils sont nombreux ! Exactement cent-trente-quatre, avec une liste précise, des copies de cartes d’identité, des numéros de téléphone. Elle doit tout entrer scrupuleusement, remonter les cartes et les numéros sur la base des casiers judiciaires et interroger pour chacun la base de données du tribunal. Les gendarmes, au moment de l’enquête, ont exécuté cette tâche en manuel. Elle trouve des croquis, des tableaux qui leur ont permis de se repérer. Ces outils, elle les ignore. AnaCrim s’occupe de tout.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.