Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Dernier meurtre avant la fin du monde - Ben. H WINTERS

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Concord, New Hamsphire. Hank Palace est ce qu’on appelle un flic obstiné. Confronté à une banale affaire de suicide, il refuse de s’en tenir à l’évidence et, certain qu’il a affaire à un meurtre, poursuit inlassablement son enquête. Hank sait pourtant qu’elle n’a pas grand intérêt puisque, dans six mois il sera mort. Comme tous les habitants de Concord. Et comme tout le monde aux États-Unis et sur Terre. Dans six mois en effet, notre planète aura cessé d’exister, percutée de plein fouet par 2011GV1, un astéroïde de six kilomètres de long qui la réduira en cendres. Aussi chacun, désormais, se prépare-t-il au pire à sa façon. Dans cette ambiance pré-apocalyptique, où les marchés financiers se sont écroulés, où la plupart des employés ont abandonné leur travail, où des dizaines de personnes se livrent à tous les excès possibles alors que d’autres mettent fin à leurs jours, Hank, envers et contre tous, s’accroche. Il a un boulot à terminer. Et rien, même l’apocalypse, ne pourra l’empêcher de résoudre son affaire.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • niny7 26 octobre 2020
    Dernier meurtre avant la fin du monde - Ben. H WINTERS

    Tout débute avec un cadavre retrouvé dans les toilettes d’un fast-food, vraisemblablement un suicide. Mais Hank est certain que quelque chose cloche. Selon lui, les indices ne collent pas. Alors on a envie de le croire, comme pour n’importe quelle enquête policière où on suivrait un inspecteur chevronné. Cependant, tout est plus compliqué que cette seule mort mystérieuse. Le lecteur est en droit de douter de son raisonnement. A-t-il véritablement cette intuition de flic qui le pousse à chercher un meurtrier, ou la raison de son obsession se trouve-t-elle ailleurs ? Est-ce vraiment un meurtre, ou un prétexte pour continuer à faire son job ? Après tout, pourquoi s’obstiner, pourquoi perdre le temps qu’il reste à travailler d’arrache-pied, quand de toute façon le meurtrier mourra dans 6 mois, comme tout le monde, lorsque l’astéroïde percutera la Terre ? Est-ce son moyen à lui de ne pas sombrer dans la folie et la dépravation comme tant d’autres ? Ou y a-t-il vraiment une histoire derrière ce cadavre qui mérite une enquête approfondie ? Tant de questions qui nous font douter de tout, et surtout du protagoniste. Et alors que le temps file et lui échappe, la situation empire, et ceux qui pouvaient l’aider dans ses recherches disparaissent. Et l’inspecteur se met à douter à son tour.

    Autant l’enquête en elle-même peut sembler banale, autant le décor est inhabituel. Le monde voit ses codes bouleversés par la catastrophe imminente et absolue. Les cartes sont redistribuées, les atouts allant à ceux capables de s’adapter et de survivre. L’originalité de ce roman réside ainsi dans l’anticipation de l’auteur, dans sa description de la société telle qu’elle le deviendrait si un astéroïde devait arriver droit sur nous, sans échappatoire possible. Chacun se retrouve seul face à lui-même, chacun doit décider quoi faire du temps imparti. Et l’heure tourne alors il faut choisir vite.

    Au-delà de la trame du roman, j’ai bien aimé me perdre dans les réflexions de l’inspecteur Palace. La narration se fait à la première personne, ce qui permet au lecteur de suivre les indices relevés ainsi que les conclusions qui en sont tirées. Un œil attentif peut en plus capter les détails qui auraient échappé à Hank. J’avais d’ailleurs remarqué certains signes avant lui à travers le ton employé par ses suspects.

    En bref, j’ai beaucoup aimé l’univers et son côté réel, ou tout au moins potentiel, et crédible. L’enquête en elle-même est bien écrite mais n’a cependant rien d’inédit. Si le personnage de Hank peut d’abord nous sembler distant de par le professionnalisme qu’il s’évertue à appliquer à tous les aspects de sa vie, ses réflexions lucides le rapprochent de nous et de notre regard extérieur, nous invitant par la même occasion à lui faire confiance et à le suivre sur des traces que lui seul semble voir. Mais qui sait, peut-être aurait-il raison finalement ? Peut-être y a-t-il bien un meurtrier ?

  • Gael Tomaz 11 septembre 2020
    Dernier meurtre avant la fin du monde - Ben. H WINTERS

    Vous allez… Non ! Nous allons tous mourir, et pas plus tard que dans six mois. Mais la faute à qui donc, allez-vous me demander. Une bonne petite guerre nucléaire, l’effondrement tant attendu par certains, un cousin plus ou moins éloigné du covid ? Non, un bon vieux géocroiseur. Un de ces astéroïdes qui tournent autour du soleil et ne semblent n’avoir rien d’autre à faire que jouer au billard à trois bandes avec la terre. Voilà pour la trame de Dernier meurtre avant la fin du monde de ben H.Winters. Et… ah oui, le polar dans tout cela ? Rien que de très convenu, un meurtre…Euh, non un suicide qui n’en est pas un, du moins c’est ce que pense Hank Palace, jeune inspecteur particulièrement opiniâtre qui va s’attacher à résoudre cette affaire envers et contre tous.
    Ce roman policier m’a sacrément accroché. J’ai eu, bien entendu, plaisir à suivre Hank Palace. À tenter de résoudre avec lui cette affaire si particulière, mais je dois vous avouer que parfois l’enquête est passée au second plan, tant je n’ai pu m’empêcher de penser comme l’auteur à ce que je ferais… Je ne veux entendre aucun soupir, aucun rire ! Posez-vous la question et répondez honnêtement.
    Je …continue à travailler comme Hank Palace. Je plaque tout pour mettre fin à mes jours. Je finis ces quelques mois avec ma famille, mes amis. Je bois jusqu’à plus soif en écoutant mes morceaux de jazz préférés. Je découvre les paradis artificiels. Je jouis de la vie en bravant plus ou moins les interdits, jusqu’à devenir un délinquant ou un meurtrier pour les assouvir ?
    Tout est posé. À vous maintenant. Bonne lecture.
    PS : C’est le premier d’une série de trois tomes.

  • jeanmid 14 avril 2020
    Dernier meurtre avant la fin du monde - Ben. H WINTERS

    Bon autant le dire tout de suite ce livre est excellent ! Une véritable découverte pour moi que cet auteur et cet éditeur et un véritable plaisir de lecture en prime . Je vous dresse brièvement le tableau : un astéroïde de plusieurs kilomètres de diamètre a la mauvaise idée de vouloir croiser la Terre dans sa course inexorable ; les meilleurs scientifiques ayant confirmé la probabilité d’impact entre les deux astres à 100 % c’est vers une mort quasi certaine que ce dirige les protagonistes de ce roman et notamment l’inspecteur Palace ; contre vents et marée celui-ci va s’évertuer à démontrer que cette banale affaire de pendu sur laquelle il est chargé d’enquêter est en fait un meurtre . Outre un scénario extrêmement original l’auteur américain Ben H.Winters nous dresse avec brio le portrait d’une société en perdition d’où l’espoir a disparu , dans laquelle tout se déglingue à vitesse grand V comme un grand bond en arrière technologique . Dans cette atmosphère sombre et chaotique quelques hommes décident malgré tout d’affronter leur destin . Les personnages ( de premier plan comme les seconds rôles ) sont a la hauteur du scénario : avec beaucoup de relief et d’originalité ; l’intrigue parfaitement tissée de fausses pistes en rebondissements , l’humour reste présent malgré le contexte et le suspens reste entier jusqu’au dernier moment . Ce livre , premier tome d’une trilogie est plus qu’un roman policier : c’est une véritable question d’ordre philosophique qu’il nous pose : que ferions – nous si nous étions face à cette terrible situation ?

  • Matildany 21 août 2019
    Dernier meurtre avant la fin du monde - Ben. H WINTERS

    Ce roman commence comme un polar classique. Un homme est retrouvé pendu dans des toilettes publiques, on conclut au suicide, sauf un jeune flic, Henry Palace, promu inspecteur récemment, qui investiguera selon l’angle d’un meurtre...

    Mais....la fin du monde est proche, un astéroïde géant devant entrer en collision avec la Terre d’ici 6 mois...

    Cela change complètement la donne pour une enquête classique. Nous sommes dans un monde désabusé, déboussolé, les privations sont nombreuses, les excès également, dans une société qui n’a presque plus rien à perdre, puisque dans six mois elle sera annihilée.

    Un flic attachant, nommé inspecteur presque par hasard, mais soucieux de bien faire, un homme conscient de l’importance des actes de chacun dans un monde qui se délite . Certains abandonnent leurs postes pour jouir des derniers moments de leur vie, d’autres craquent et le suicide est devenu commun, les théories de complot gouvernemental foisonnent, mais Henry, lui, s’obstine simplement à trouver un coupable.

    Un style simple et clair, une ambiance particulière, vu le contexte, c’est le premier volume d’une trilogie que j’aurai plaisir à continuer.... je n’aurais pas craché sur un peu plus de descriptions, car j’aime les romans de ce genre bien étoffés, et ici il n’y a que 345 pages.

    https://instagram.com/danygillet

  • Maks 11 février 2019
    Dernier meurtre avant la fin du monde - Ben. H WINTERS

    Un polar sympa.
    Sympa oui mais pas plus, je pense que j’en attendais beaucoup après avoir entendu à droite et à gauche que c’était un roman génial et du coup je reste sur ma faim.

    Une enquête somme toute assez classique qui se déroule assez lentement, l’ambiance due à la menace de fin du monde est bonne et c’est le point fort de l’histoire avec également l’inspecteur Palace qui lui aussi est intéressant et assez atypique, un peu naïf mais qui en veut et ne se décourage jamais même entouré de pessimistes.

    Là où j’ai été déçu c’est sur l’écriture un peu soporifique qui fini par nous lasser sur les 100 dernières pages, d’ailleurs je me suis endormis 2 fois, ce qui n’est pas dans mes habitudes.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.