#Mafia : « Cosa Nostra : l’histoire de la mafia sicilienne » de John Dickie

N°29 au palmarès des meilleurs livres du crime organisé selon BePolar

L’histoire :

C’est l’organisation criminelle la plus secrète, la plus violente et la plus célèbre du monde. Découvrez les liens entre l’Etat italien et la Mafia, le laxisme des gouvernements successifs, voire de la collusion de nombre de leurs représentants avec une criminalité aussi cruelle que lucrative depuis cent cinquante ans. Du code des premiers "hommes d’honneur" au XIXe siècle dans les champs de citronniers de la Sicile aux dernières arrestations spectaculaires, ce livre nous révèle les mystères des initiations cachées et immuables, le trafic de l’héroïne, l’ascension sanglante de la célèbre famille de Corleone et la naissance de la mafia américaine. Il nous raconte l’omerta trahie par les mafieux repentis comme Tommaso Buscetta, le maxi-procès de 1987, l’assassinat brutal en 1992 de Giovanni Falcone, figure de proue du pôle antimafia italien, qui indigna l’Italie ; et toujours cette violence des rafales de mitraillette en pleine rue, ces meurtres dans l’obscurité, ces corps dissous dans l’acide, jetés à la mer ou découpés et donnés aux cochons…

Pourquoi ce livre est important :

Ce livre est indispensable à tout lecteur intéressé par le phénomène de crime organisé car il est considéré comme l’un des plus complets et une référence sur l’organisation qui influença grandement à la fois d’autres associations mafieuses mais aussi romans et films. Il se lit comme un document mais possède les caractéristiques d’une fiction tant la réalité dépasse parfois ce qui est décrit dans les œuvres.

Nourri de sources multiples (enquêtes, témoignages de repentis, d’hommes de police et de justice etc.), il aborde à la fois le contexte de naissance de l’organisation, son emprise sur la vie politique et sociale, son activité économique et bien sûr ses nombreux crimes, qui nous gardent assez rapidement de toute fascination.

On y découvre que c’est le contexte sicilien de l’époque qui forgea sûrement l’esprit de la mafia, entre émergence d’une agriculture capitaliste organisée et réaction sociale à l’unification italienne (entre 1860 et 1880), entre gangstérisme endémique et opposition à l’Etat. On apprend également que l’image d’hommes d’honneur associée à la Mafia vient en partie de propagande orchestrée par des hommes… proches de Cosa Nostra !

Ce qu’il faut retenir (pour briller en société) :

1. Le terme de « Mafia » désignait originellement Cosa Nostra jusqu’à ce qu’on apprenne le nom que lui donnaient eux-mêmes les mafiosi grâce à un « pentito » (un repenti). Ce nom aurait commencé à être utilisé après la Seconde Guerre Mondiale, quand l’organisation renaissait de ses cendres après les coups portés par le régime fasciste (pourtant bien plus ambivalent que ce qui est souvent décrit) et la désorganisation liée à la défaite.

2. Si pour vous la Sicile c’est Cosa Nostra, sachez qu’il existe une autre organisation mafieuse sicilienne, rivale de la plus connue des mafias : la Stidda qui répond tant à des antagonismes historiques et géographiques dans l’île qu’à des oppositions au sein de Cosa Nostra. Moins centralisée, cette mafia italienne méconnue est reconnaissable chez ses affiliés grâce à un tatouage de cinq points situé entre le pouce et l’index.

3. Organisation la plus connue, Cosa Nostra n’est a priori plus la mafia italienne la plus puissante suite à sa confrontation frontale avec l’Etat italien sous la houlette du capo di tutti capi (chef, parrain) Toto Riina. Elle a été largement supplantée en termes d’ampleur par la mafia calabraise, la ‘Ndrangheta.

4. Vous voulez connaître l’envers de la Mafia Sicilienne via l’un de ses ennemis les plus farouches ? On ne vous conseille que trop le témoignage du juge Giovanni Falcone, assassiné en 1992 Cosa Nostra : le Juge et les hommes d’honneur, malheureusement épuisé (disponible d’occasion).

Galerie photos

spip-bandeau

Votre commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.