Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Kasso - Jacky Schwartzmann

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

13 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Après des années d’absence, Jacky Toudic est de retour à Besançon. Pour s’occuper de sa mère malade d’Alzheimer. Les vieux souvenirs et copains resurgissent. Les vieux travers aussi. En effet Jacky ne gagne pas sa vie comme les honnêtes gens. Son métier : faire Mathieu Kassovitz. Car Jacky est son sosie parfait, et vu que Jacky est escroc, ça fait un bon combo. Depuis des années, se faisant passer pour l’acteur, il monte des arnaques très lucratives. Ce retour au bercail pourrait être l’occasion de se mettre au vert, mais c’est compter sans sa rencontre avec la volcanique Zoé, avocate aux dents longues, qui en a décidé autrement.

Source : Seuil


" Depuis Regarde les hommes tomber, le film d’Audiard, tout le monde me demande si je suis Mathieu Kassovitz. Un jour, j’ai décidé de répondre oui. Et ça m’a ouvert beaucoup de possibilités." (Jacky Schwartzmann)

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Le Monde de Marie 26 février 2021
    Kasso - Jacky Schwartzmann

    Une lecture qui aura été en demi-teinte pour moi. Alors que je me suis ennuyée durant les 150 premières pages, j’ai pris bien plus de plaisir à partir de la page 159 où l’auteur nous offre un joli rebondissement qui change la donne. Sur 214 c’est pas le top mais cela m’a conforté dans ma décision de ne pas abandonner cette lecture.

    Un avis qui reste très personnel. Je ne dénigre en rien le travail de l’auteur. Disons juste que je n’ai pas été totalement conquise par son humour, par les divers sujets de réflexion des protagonistes que j’ai trouvé assez plats, ainsi que leurs dialogues qui m’ont trop souvent parus sans intérêts. De plus, je ne suis pas parvenue à m’attacher au personnage principal.

    Néanmoins, j’ai pu apprécier le côté louloque des protagonistes et l’insolite de certaines situations (notamment les apéros dans la morgue pour le moins insolites). J’ai ressenti un profond attachement pour la grand-mère Toudic que j’ai trouvé adorable dans ses délires sans filtre. L’auteur dédramatise la maladie d’Alzheimer en la tournant en dérision dans des situations comiques.

    La fin de l’ouvrage est vraiment centré sur l’intrigue et le texte en devient alors palpitant. Une partie de sa résolution est courue d’avance mais j’ai été agréablement surprise par son envergure insoupçonnée. J’ai beaucoup aimé aussi toute la sensibilité qu’on y découvre entre Jacky et sa mère.

    Ce livre aura été pour moi en demi-teinte car beaucoup trop long et plat au démarrage mais avec un bon retournement de situation qui nous entraine sur une dernière partie bien plus intéressante.

  • Killing79 25 février 2021
    Kasso - Jacky Schwartzmann

    Avec toutes les lectures assez sombres que j’ingurgite, j’aime parfois faire une petite pause avec des livres un peu plus ludiques. Et avec ce « Kasso », on peut dire que j’ai réalisé une bonne pioche. Dès le début, j’ai compris que je n’allais pas m’ennuyer. Après seulement quelques pages, j’avais déjà éclaté de rire plusieurs fois. Autant vous dire que question divertissement, ça s’annonçait bien !

    “Un homme qui utilise sa ressemblance avec un acteur pour escroquer les gens”. L’idée de départ était déjà singulière. Mais en plus, quand à chaque coin de chapitre, celui-ci croise des autres personnages toujours plus loufoques les uns que les autres, le résultat en devient décapant. Tout ce petit monde a des réactions tellement improbables que l’enchaînement des évènements devient imprévisible. Dans cette aventure, rien n’est attendu, on est constamment surpris. En tant que lecteur, embarqué dans ce navire sans capitaine, on lâche le gouvernail et on savoure ce véritable plaisir de lecture sans filet.

    Le destin des protagonistes n’est pas réjouissant et même plutôt désespérant mais l’humour emporte tout sur son passage. Grâce à une écriture enlevée et à une grande répartie, l’auteur nous entraîne dans des scènes et des dialogues mémorables. A l’instar des romans de J.M Erre, Benoît Philippon ou Sophie Henaff, l’aventure et la facétie se marient à merveille pour nous offrir une lecture distrayante, le sourire aux lèvres.

    J’ai passé des moments exquis en compagnie de cette équipe d’énergumènes. Je me suis marré tout au long de cette drôle d’histoire. Je vous conseille donc chaudement ce livre un peu barré, si vous voulez vous vider la tête et mettre le sérieux de côté quelques heures !

    Je ne connaissais pas Jacky Schwartzmann. Sa verve m’a conquis et il faut maintenant que je m’y intéresse !

    https://leslivresdek79.com/2021/02/18/627-jacky-schwartzmann-kasso/

  • Lectures noires pour nuits blanches 25 février 2021
    Kasso - Jacky Schwartzmann

    Jacky a un métier plutôt original et peu commun, il fait Mathieu Kassovitz. Etant son sosie parfait, il monte des arnaques en se faisant passer pour l’acteur.

    Le pitch m’a tout de suite intriguée, ça avait l’air drôle et original. Et ça l’a été. Ce roman à l’humour noir et décapant m’a bien fait rire par moments. L’écriture est très particulière, ironique, parfois acerbe. Tout ne m’a pas plu, j’ai plusieurs fois levé les yeux au ciel mais en général c’est plutôt bien passé.

    Les personnages sont déjantés et nous font vivre des situations complètement barrées. Jacky a de la répartie et certains dialogues sont hilarants. A travers son personnage, l’auteur en profite pour critiquer et égratigner la société, les bobos parisiens, le politiquement correct,... Tout le monde en prend pour son grade.
    J’ai adoré les scènes avec la maman atteinte d’Alzheimer. C’est surréaliste par moment mais c’est une manière sympa et légère d’aborder ce thème.

    On nous vend ce livre comme du polar, je n’ai pas trop compris pourquoi. C’est drôle, piquant, décalé, une sorte d’ovni littéraire.

    Un roman surprenant et atypique qui m’a bien diverti. Sans être le livre de l’année, il m’a fait passer un bon moment de lecture. Si vous aimez l’humour noir et grinçant je vous le recommande.

  • Mes Carnets Litteraires 24 février 2021
    Kasso - Jacky Schwartzmann

    Dans ce roman brut et décapant, l’auteur nous emmène dans l’univers très particulier de Jacky, personnage beauf et détestable.
    Le style est très particulier. L’auteur écrit comme parle son personnage.
    Ce polar humoristique condense tout ce que je n’aime pas lire habituellement : un humour caustique, des personnages caricaturaux et des rebondissements peu croyables. Mais malgré tout, j’ai beaucoup aimé cette lecture avec cette histoire originale, cette écriture et ces références ultra modernes.
    La force de ce roman est qu’il n’est pas très long, ce qui rend l’ensemble assez punchy et rend la lecture très agréable.

    ▶️ Un roman étonnant et atypique !

  • Emilie Chloé Trigo 23 février 2021
    Kasso - Jacky Schwartzmann

    J’ai découvert ce roman grâce à @bepolar.fr que je remercie !
    Le pitch du roman m’avait dans un premier temps laissée sceptique : le personnage principal (dont le prénom n’est autre que Jacky, comme l’auteur !) est le sosie parfait de Mathieu Kassovitz et bien évidemment, il vit de petites escroqueries dont sa ressemblance avec « Kasso » est l’origine.
    Jusqu’à ce qu’il rencontre Zoé qui va le pousser à changer de « Level » et à imaginer l’escroquerie du siècle !
    Va-t-il réussir ? Vous le découvrirez en lisant le roman.
    Mais ce que je peux en dire de manière claire, c’est à quel point le plaisir de la lecture se trouve dans l’humour décalé et un peu noir de l’auteur.
    Très pince sans rire, avec des personnages secondaires hauts en couleur, nous prenons un malin plaisir à avancer dans ce semi polar un sourire narquois aux lèvres !
    Maintenant, je me demande... Jacky (Schwartzmann) ressemble t’il à Kasso ?!
    .

  • eva94 21 février 2021
    Kasso - Jacky Schwartzmann

    L’arnaqueur arnaqué, un scénario prévisible, le fait d’être le sosie parfait d’une personne assez connue, permet à Jackie Toudic de vivre une vie facile, celle de Mathieu Kassovitz, qui n’en rêve pas ?
    Sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer, le ramène dans sa ville natale, il y retrouve ses anciens amis. La rencontre avec Zoé lui procure un sentiment de puissance, pour l’épater il va l’écouter et mettre en place une autre arnaque à la Mathieu Kassovitz. Elle va l’aider à plumer un scénariste.
    Mais qui va berner qui ?
    Une histoire prévisible sans compter sur le retour de Zoé dans la vie de Jackie, car elle aussi s’est fait avoir par son complice de longue date.
    Mais elle ne veut pas rester sur le carreau.
    ils vont reformer un couple dont elle va devenir le cerveau et repartir sur l’exploitation de la ressemblance entre Jackie et Mathieu...

  • l’oeil de sauron 20 février 2021
    Kasso - Jacky Schwartzmann

    Le résumé me tentait bien, ça avait l’air drôle… voilà voilà voilà…. soyons franc, je n’ai rien aimé dans ce livre, ni l’écriture, ni l’histoire.

    L’histoire, c’est celle de Jacky, sosie parfait de Matthieu Kassovitz, arnaqueur de petite envergure qui profite de cette ressemblance et qui, en rentrant à Besançon pour s’occuper de sa mère, retrouve ses potes et rencontre Zoé, et là, c’est le drame…Je ne vous en dis pas plus, ce serait vous dévoiler la fin. Oui, le livre est court mais il m’a semblé très long. J’ai envie de dire, ça ferait un bon film, bien sympa (faut dire que l’auteur est scénariste) mais ça n’en fait du tout un livre agréable à lire.

    C’est assez creux au niveau des personnages, ce n’est que de la façade, il faut rester en surface. L’écriture ne m’a du tout faite rire, même pas arrachée un sourire, juste de profonds soupirs. On n’écrit pas comme on parle, ça ne fonctionne pas. Ça donne juste un roman avec de la vulgarité en veux tu en voilà et je n’apprécie pas. Bref, vraiment pas l’extase…

    https://loeildesauron190081932.wordpress.com/2021/02/20/kasso-de-jacky-schwartzmann/

  • alexandra 19 février 2021
    Kasso - Jacky Schwartzmann

    Livre reçu grâce à l’opération VIP.
    Eh ben je suis ravie de cette découverte livresque ! Un livre intelligent mais où l’humour n’est jamais bien loin même dans des situations pas drôles à la base (une vieille dame en Ehpad avec Alzheimer c’est pas drôle mais là... par moments je me marrais tout seule et à peine la dernière page tournée je l’ai conseillé à mon mari.
    Bref Kasso c’est l’histoire d’un type qui la chance (ou la malchance) d’être le sosie parfait de Mathieu Kassovitz.
    Oui oui le vrai acteur, celui de la Haine et celui du Bureau des Légendes.
    Jackie Toudic est donc le sosie de Mathieu et en a fait son gagne pain de façon pas vraiment honnête. Jusqu’au jour où il doit retourner à Besançon pour s’occupe de sa mère qui est atteinte d’Alzheimer.
    Il retrouve d’anciens potes mais surtout il rencontre Zoé. Et là... tout part en free style. Leur projet : tourner La Haine 2. Rien que ça !
    J’ai vraiment ri ! C’est bourré de références culturelles et ciné très actuelles mais qui parleront à tout le monde. Jacky est un anti-héros fort sympathique, caustique, ironique, parfois désabusé mais très lucide. Il se fait ensorceler pat Zoé, son plan cul Tinder. Les personnages secondaires font le job (Yann, Parrain, Elder, Guy... le coup de L’apero à la morgue - Elder et ses réflexions totalement perchées) ça fait parfois bande de potes, bandes de bracasse mais si on lit entre les lignes c’est un livre intelligent, subtile dans sa réflexion, C’est l’histoire de l’arroseur arrosé.
    A lire pour passer un vrai bon moment de lecture !
    Je ne sais pas si Mathieu Kassovitz a lu ce livre mais s’il a le sens de l’humour ça devrait lui plaire😉

  • colorandbook 19 février 2021
    Kasso - Jacky Schwartzmann

    Je pense sincèrement que ce livre ne plaira pas à tout le monde. C’est un petit OVNI littéraire. À travers ce polar hilarant, sur un petit escroc qui se fait passer pour Mathieu Kassovitz, l’auteur dépeint parfaitement, avec finesse et subtilité, la société actuelle. Les dialogues et le fond sont remplis d’humour noir, c’était tordant !

    Les + :

    * L’histoire en elle-même est agréable à lire. J’ai adoré suivre les aventures de Jacky. Mais j’ai également apprécié découvrir tous les thèmes sous-jacents que l’auteur soulève, comme l’amitié ou la maladie d’Alzheimer.

    * J’ai trouvé les personnages attachants et rudement bien travaillés. Ils paraissent très réalistes. Ce sont clairement des personnes que l’on pourrait croiser dans notre vie.

    * Le style d’écriture est rudement efficace. C’est un humour noir très particulier, mais qui est super bien passé.

    Les - :

    * Parfois cela manquait légèrement de profondeur.

    * Légèrement trop court ! J’en voulais plus moi !

  • Killing79 18 février 2021
    Kasso - Jacky Schwartzmann

    Avec toutes les lectures assez sombres que j’ingurgite, j’aime parfois faire une petite pause avec des livres un peu plus ludiques. Et avec ce « Kasso », on peut dire que j’ai réalisé une bonne pioche. Dès le début, j’ai compris que je n’allais pas m’ennuyer. Après seulement quelques pages, j’avais déjà éclaté de rire plusieurs fois. Autant vous dire que question divertissement, ça s’annonçait bien !

    “Un homme qui utilise sa ressemblance avec un acteur pour escroquer les gens”. L’idée de départ était déjà singulière. Mais en plus, quand à chaque coin de chapitre, celui-ci croise des autres personnages toujours plus loufoques les uns que les autres, le résultat en devient décapant. Tout ce petit monde a des réactions tellement improbables que l’enchaînement des évènements devient imprévisible. Dans cette aventure, rien n’est attendu, on est constamment surpris. En tant que lecteur, embarqué dans ce navire sans capitaine, on lâche le gouvernail et on savoure ce véritable plaisir de lecture sans filet.

    Le destin des protagonistes n’est pas réjouissant et même plutôt désespérant mais l’humour emporte tout sur son passage. Grâce à une écriture enlevée et à une grande répartie, l’auteur nous entraîne dans des scènes et des dialogues mémorables. A l’instar des romans de J.M Erre, Benoît Philippon ou Sophie Henaff, l’aventure et la facétie se marient à merveille pour nous offrir une lecture distrayante, le sourire aux lèvres.

    J’ai passé des moments exquis en compagnie de cette équipe d’énergumènes. Je me suis marré tout au long de cette drôle d’histoire. Je vous conseille donc chaudement ce livre un peu barré, si vous voulez vous vider la tête et mettre le sérieux de côté quelques heures !

    Je ne connaissais pas Jacky Schwartzmann. Sa verve m’a conquis et il faut maintenant que je m’y intéresse !

    http://leslivresdek79.com/2021/02/18/627-jacky-schwartzmann-kasso/

  • Polars urbains 10 février 2021
    Kasso - Jacky Schwartzmann

    Jacky Toudic, sosie de Matthieu Kassovitz, vit d’arnaques à la fausse identité depuis plusieurs années. Revenu à Besançon, la ville de son enfance, pour s’occuper de sa mère atteinte d’un début de maladie d’Alzheimer, il y retrouve quelques copains de jeunesse et rencontre, via Tinder, Zoé, une avocate fiscaliste esseulée. Encore quelques escroqueries et il espère bien finir sa vie sous les cocotiers… Mais Zoé à de l’imagination et pense qu’il faut voir plus grand.

    Le coup de la fausse production cinématographique qu’elle imagine est relativement simple, du genre « prends l’oseille et tire-toi », et facile à monter. Cela traîne quand même un peu, le récit, à la première personne, paressant entre la préparation de l’affaire, des réflexions sur le monde tel qu’il va (pas très bien) et la société française (qui ne va pas mieux), des considérations sur la maladie de la mère de Jacky, etc. Cela permet à l’auteur de flinguer un peu à tout va : les bobos du 9e (« tellement cozy, tellement Paris »), les vieux babas qui écoutent du Graeme Allwright, la vie provinciale, les militants (de tous bords), France Culture (beaucoup), les black blocs (un peu), le complotisme tout comme le politiquement correct. La liste est longue…

    Bien qu’un peu lent - il faut attendre plus de 150 pages avant que les choses ne s’emballent un peu - Kasso est un roman agréable à lire, d’un humour souvent féroce, parfois un peu chic et choc (tendance culture pop vue par Canal Plus), avec des personnages qui se veulent déjantés (l’apéro à la morgue) mais qui ne sont finalement que des types qui s’ennuient dans une ville de province. On retiendra quand même la figure de la mère de Jacky, joyeusement iconoclaste, libre, et peut être un peu malhonnête. Comme quoi, les vieux, c’est plutôt sympa… Plus que les jeunes pleins d’idées en tout cas.

    Ce qui pêche par contre c’est l’histoire elle-même : l’intrigue est minimaliste, les péripéties sont un peu téléphonées, il n’y a pas un grand suspense et la conclusion est un peu facile. On sait que dans les œuvres, littéraires ou autres, dont le thème principal est l’escroquerie, tout se réduit le plus souvent à deux possibilités : soit l’escroc est un petit génie (Millenium, L’Arnaque) et on se délecte de le voir plumer les riches et les naïfs, soit il trouve finalement plus fort que lui (Au revoir là-haut) et l’on ressent comme une frustration. Aux lecteurs de juger. Mais certains seront un peu déçus en découvrant que Kasso, présenté comme « noir », est plus un roman de formation, même si le « héros » n’est plus très jeune, qu’un thriller.

    Merci aux éditions du Seuil et à Be Polar pour leur confiance.

  • ju_se_livre 10 février 2021
    Kasso - Jacky Schwartzmann

    "- Tu préfères qui toi, Michael Jackson ou Prince ?
    - Ben je sais pas, je fais. Y en a un qui était pédophile et l’autre Témoin de Jéhovah, alors...
    - Ah. Et c’est quoi le pire ?
    - Ça dépend de ton âge, je réponds."

    J’ai découvert Jacky Schwartzmann avec Demain c’est loin. J’avais bien accroché avec son style d’écriture qui change de ce que je lis habituellement. Kasso, c’est le genre de livre difficilement classable. Et moi j’aime bien quand ça rentre pas dans des cases. Une histoire un brin déjanté, loufoque avec ce petit côté grinçant que j’aime tant. Je suis fan de son humour noir, de cette manière de raconter cette histoire qui donne envie d’aller au bout.

    Et puis, il y a son personnage principale, que vous connaissez sous le nom de Jacky Toudic ou bien Mathieu Kassovitz selon qu’il essaye de vous arnaquer ou non. Parce que c’est ça son metier : faire Mathieu Kassovitz, mais pas de manière très honnête. Son retour dans sa ville natale pour s’occuper de sa mère atteinte d’alzheimer ne va pas être de tout repos. Et une chose en entraînant une autre, ça va partir dans tous les sens.

    En bref, j’adhère totalement à ce type de polar où il y a juste à se laisser porter. Je n’ai pas vu le temps passer auprès de Jacky Toudic. Si vous avez envie de vous marrer un coup, Kasso est fait pour vous.

  • bonne_heure_litteraire 8 février 2021
    Kasso - Jacky Schwartzmann

    Jacky Toudic est un type qui ne fait rien de sa vie à proprement parler, si ce n’est qu’il est l’exact sosie de Matthieu Kassovitz, acteur de "La haine" et voila 25 ans qu’il exploite ce filon.
    Enfin, il ne joue pas le sosie, au gré de ses rencontres, il est Kassovitz lui même en repérage pour un nouveau film. Grâce à ça il a quasiment toutes les filles qu’il veut, quand il veut et il utilise ce nom pour arnaquer les gens et leur gratter de l’argent...en 25 ans, 400 000 euros récoltés, envoyés au Luxembourg et donc défiscalisés.
    Et puis un jour, retour à Besançon sa ville natale car il apprend que sa mère, ancienne prof de phylo doit être placée en Ehpad car atteinte d’Alzheimer.
    Elle ne le reconnait plus, le prend pour son médecin, fume des joints et à la verve fleurie comme un charretier... il fait ensuite la connaissance de Zoé, avocate fiscaliste sur Tinder et là, sa vie va prendre une toute autre tournure...
    Voila pour le postulat. Parlons un peu du reste. Ce livre est pour moi un objet littéraire non identifié. Un peu inclassable, entre le satirisme et l’humour noir, une écriture singlante et parfois crue. Un personnage assez rebelle et borderline qui dénonce des faits de société et qui ne rentre dans aucune case si ce n’est celui de l’arnaqueur voire de l’arroseur arrosé...mais tout de même un petit côté attachant. Et tout ça, vous donne envie de découvrir sa vie et son histoire, d’enchainer les pages et en connaitre le fin mot

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.