Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

L’affaire de l’homme à l’escarpin - Jean-Christophe Portes

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Paris, 1791. Un jeune homme est découvert assassiné dans un quartier populaire. Il est nu, à l’exception d’une paire d’escarpins vernis et cela ressemble à un vol qui a mal tourné. Mais quand on apprend que la victime fréquentait les milieux homosexuels et travaillait pour un journal politique, l’affaire prend une tout autre tournure.

Le gendarme Victor Dauterive découvre que cet assassinat est lié à des intrigues touchant le plus haut niveau de l’État. Depuis la fuite à Varennes, Louis XVI a été suspendu de ses fonctions et, dans l’ombre, le parti du duc d’Orléans fait tout pour s’emparer du pouvoir.

Entre aristocrates et révolutionnaires, Dauterive ne sait plus à qui faire confiance. La corruption, l’avidité et les trahisons sont monnaie courante et le danger est à chaque coin de rue. Surtout quand on s’approche un peu trop près de la vérité...

Une nouvelle enquête de Victor Dauterive dans la France révolutionnaire.

Vos #AvisPolar

  • Les lectures de Maryline 17 décembre 2018
    L’affaire de l’homme à l’escarpin - Jean-Christophe Portes

    Je n’aimais pas beaucoup l’histoire quand j’étais à l’école, ça m’ennuyait. Mais après avoir lu la première enquête de Victor Dauterive dans "L’affaire des corps sans tête", je me suis rabibochée un peu à l’histoire.

    Dans ce deuxième opus, nous nous retrouvons en juillet 1791, juste après la fuite avortée de Louis XVI. Un homme nu est retrouvé sur les bord de la Seine, aucun indice n’est retrouvé à part un escarpin près du corps. L’enquête parait vraiment compliquée Victor Dauterive aura fort à faire pour démêler le vrai du faux.

    Tout comme dans le premier tome, l’auteur est vraiment bien documenté. Des faits historiques réels sont mêlés à la fiction pour donner un roman vraiment riche et intéressant. Même si j’avoue qu’il y a parfois quelques longueurs (je ne suis pas fan de l’histoire et je pense que c’est à cause de cela que je me perds parfois), l’histoire est parfaitement bien menée et le cadre historique aide à rendre une ambiance particulière.

    Victor Dauterive est un personnage que j’aime beaucoup. Peut-être un peu naïf parfois, il se laisse surprendre et il en est très touchant. Je pense qu’il mériterait un peu plus d’être mis en avant, je le trouve discret par sa personnalité mais également dans la façon dont l’auteur le fait vivre.

    Je ne sais pas si une troisième enquête est en cours d’écriture mais Monsieur Portes est un auteur à suivre, c’est sûr !

  • Les Lectures de Maud 15 janvier 2019
    L’affaire de l’homme à l’escarpin - Jean-Christophe Portes

    Une nouvelle enquête de Victor. C’est avec ravissement je me suis replongée dans cette période trouble de notre histoire, le fameux vote de L’Assemblée tant attendu : la destitution ou non du Roi suite à sa fuite à Varenne. Bien sûre accompagnée d’une enquête de Victor. Des meurtres se produisent, qui pourraient s’apparenter à des règlements de compte de mœurs vont mettre en déroute notre jeune enquêteur.

    Victor va encore en voir de toutes les couleurs comme on dit. Il va être destitué, emprisonné, libéré mais le tout n’est-il pas de la poudre aux yeux pour les ennemis du Roi ? Quelle machination va s’organiser afin que l’Assemblée et les gardes réagissent. Les espions sont partout et il ne sait pas vraiment à qui il peut se fier ni en qui avoir pleine confiance. L’ennemi est-il partout ? ou seulement à l’angle de certaines rues ?

    Totalement conquise par l’écriture à la fois dynamique et littéraire de l’auteur. Un excellent cocktail d’intrigues, de suspense, de références historiques. Un ensemble savamment dosé qui rend cette lecture à la fois addictive et touchante. Victor est vraiment un personnage très attachant, on suit ses aventures en espérant à chaque fois qu’il ne lui arrive trop rien de grave. Je me laisserai prochainement emportée par l’opus suivant : La disparue de Saint Maur.

    A lire de préférence dans l’ordre : L’affaire des Corps sans tête, l’Affaire de l’homme à l’escarpin, La disparue de Saint Maur, L’espion des Tuileries. Les histoires sont indépendantes mais préférable pour suivre l’évolution des faits historiques et celle des personnages

  • 1001histoires 11 février 2019
    L’affaire de l’homme à l’escarpin - Jean-Christophe Portes

    L’affaire de l’homme à l’escarpin : avant d’ouvrir ce deuxième tome des enquêtes de Victor Dauterive, je conseille de relire les dernières pages de "L’affaire des corps sans tête", Louis XIV a été arrêté à Varennes-en-Argonne le 21 juin 1791, Jean-Christophe Portes raconte : "Au club des Cordeliers ou aux Jacobins, Robespierre et Marat demandaient que l’on juge le premier fonctionnaire de l’Etat. Danton accusait La Fayette de trahison, réclamant à hauts cris une régence du duc d’Orléans". Il est temps d’ouvrir le deuxième tome, dans ce contexte tourmenté le commissaire Piedeboeuf est appelé pour le meurtre d’un jeune homme, la nuque brisée. Près de son cadavre un escarpin est découvert. Nous sommes en juillet 1791, Paris étouffe sous de fortes chaleurs.

    Que s’est-il passé au lendemain de Varennes ? Jean-Christophe Portes a choisi d’approfondir ces quelques jours pendant lesquels Paris a failli s’enflammer. Que va décider l’Assemblée Constituante, déchéance ou inviolabilité du Roi ? L’auteur emmène le lecteur dans les pas de Victor d’Hauterive, dégradé et chassé de la Gendarmerie pour mieux s’insinuer dans le parti d’Orléans qui veut prendre le pouvoir. La Fayette est convaincu que Louis-Philippe, duc d’Orléans, premier prince de sang et cousin du roi va être imposé comme régent par un coup de force. Choderlos de Laclos ( dont j’ignorais le rôle politique ) secrétaire particulier du duc agit en secret en manipulant une bande de mercenaires de la pire espèce.

    Ce récit est d’une incroyable richesse historique : portraits sans concession ( Choderlos de Laclos "un homme lisse comme la surface d’un lac"), visites approfondies ( comme le Palais-Royal, luxueux édifice où sont données des réceptions fastueuses ) , joutes verbales entre les Jacobins de Robespierre et les Cordeliers de Danton, les femmes s’expriment, donnent leur avis, proposent ( Olympe de Gouges rédige une déclaration des droits de la femme et de la citoyenne ). Il y a également l’ambiance bruyante et malodorante du Paris de l’époque où les citoyens s’affairent, le lecteur est invité dans l’intimité d’une échoppe, dans l’atmosphère feutrée d’un salon particulier, dans des tavernes sombres où se trament des complots.

    Victor Dauterive est désormais aidé par Joseph, un jeune orphelin livré à lui même, rusé et débrouillard. Infiltrer une conspiration, c’est entamer une dangereuse partie de poker menteur avec les grands du royaume, ou de la république, à l’époque on ne sait pas trop. C’est aussi se faire accepter par des brigands sans foi ni loi. Un complot est-il en préparation ? Une machination s’apprête-t-elle à mettre fin à la Révolution ? Des ambitions personnelles ne vont-elles pas naître parmi les conjurés ? Que vient faire l’homme à l’escarpin dans cette intrigue complexe à souhait ? Les évènements se précipitent, Victor Dauterive ne dispose que de quelques jours. Comme dans son premier roman, l’auteur termine cette nouvelle enquête sur un fait historique, la tragique fusillade du Champ-de-Mars du dimanche 17 juillet 1791. Il ne s’est passé que quelques jours depuis la découverte du cadavre de l’homme à l’escarpin.

    Mais où Jean-Christophe Portes va-t-il chercher cela ? Dans l’Histoire de France tout simplement et c’est passionnant !

    http://mille-et-une-feuilles.over-blog.com/2018/05/jean-christophe-portes-suite.html

  • polacrit 1er juillet 2019
    L’affaire de l’homme à l’escarpin - Jean-Christophe Portes

    Le corps d’un jeune homme est repêché dans la Seine seulement vêtu d’une chemise, d’une culotte et d’un escarpin portant des traces de sang, sans aucun autre moyen d’identification. Crime, somme toute, qui revêt toutes les apparences d’un crime crapuleux. Mais quand il apparaît que le mort fréquentait les milieux homosexuels et que, en sus, il travaillait pour un journal politique, l’affaire prend une tournure autrement sérieuse.
    Pendant ce temps, Dauterive, injustement dégradé, se voit confier une mission par son mentor et ami Lafayette : infiltrer le milieu d’Orléans, ennemi du général, afin de découvrir comment Orléans et ses hommes vont procéder pour prendre le pouvoir. Pour cela, le jeune lieutenant doit entrer en contact avec l’écrivaillon Choderlos de Laclos.
    Une enquête complexe et extrêmement délicate commence alors lorsque Dauterive découvre que l’assassinat du jeune journaliste pourrait être lié aux intrigues visant à s’accaparer le pouvoir chancelant. Pourquoi la chambre du mort a-t-elle été dévastée ? Que cherchait-on ? Et qui est cet homme tout de noir vêtu qui suit Dauterive, lequel va devoir déjouer les innombrables pièges qu’on lui tend ?

    Jean-Christophe Portes ne se contente pas de décrire le Paris révolutionnaire. Il montre les nombreuses facettes de la capitale : les quartiers populaires et, aux antipodes,un autre univers, le Paris des "salons", qui faisaient fureur depuis le règne de Louis XV : "Tous étaient présidés par des femmes, mais seuls les hommes y participaient. C’était, pour quiconque rêvait d’une carrière d’artiste ou d’écrivain, l’un des plus sûrs moyens d’exister aux yeux du monde (...)A Paris, une poignée de sociétés se livrait une concurrence acharnée, chacune bataillant pour recevoir un certain soir de la semaine." (Page 108).
    L’affaire de l’homme à l’escarpin est un excellent polar historique, extrêmement bien documenté, remportant haut la main l’incroyable défi de reconstituer, dans une analyse intelligente, les dessous politiques de cette période trouble et agitée. Tout y est juste : le ton, les personnages, les lieux, les intrigues, les machinations, les rues populaires, l’atmosphère électrique et surchauffée, la détresse et la misère... Une lecture passionnante mêlant subtilement enquête policière et événements historiques, offrant aux lecteurs distraction, instruction, réflexion...Que demande le peuple !!

  • fanchloua 11 juin 2020
    L’affaire de l’homme à l’escarpin - Jean-Christophe Portes

    Excellent polar historique qui nous fait revivre le PARIS de la Révolution. C’est bien écrit, richement documenté, je vous le recommande.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.