Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

L’homme aux lèvres de saphir - Hervé Le Corre

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Paris, 1870. Une série de meurtres sauvages semble obéir à une logique implacable et mystérieuse qui stupéfie la police, fort dépourvue face à ces crimes d’un genre nouveau. Le meurtrier, lui, se veut " artiste " : il fait de la poésie concrète, il rend hommage à celui qu’il considère comme le plus grand écrivain du XIXe siècle, Isidore Ducasse, comte de Lautréamont, dont il prétend promouvoir le génie méconnu. Dans le labyrinthe d’une ville grouillante de vie et de misère, entre l’espoir de lendemains meilleurs et la violence d’un régime à bout de souffle, un ouvrier révolutionnaire, un inspecteur de la sûreté, et deux femmes que la vie n’a pas épargnées vont croiser la trajectoire démente de l’assassin. Nul ne sortira indemne de cette redoutable rencontre.

Vos #AvisPolar

  • jeanmid 24 avril 2020
    L’homme aux lèvres de saphir - Hervé Le Corre

    Hiver 1870 : Napoleon III et l’Empire vivent leurs derniers mois de règne . C’est à ce moment – là que débarque à Paris , de sa campagne tourangelle , Etienne trainant derrière lui sa charrette . Etienne l’un des rares témoins des crimes qui agitent depuis quelque temps la capitale . Ce meurtrier récidiviste c’est Henri Pujols fraichement débarqué lui aussi de sa Province et qui mime les crimes ignobles commis par Maldoror , personnage principal du roman d’Isidore Ducasse . A sa poursuite le jeune inspecteur Letamendia qui se débat comme il peut pour y voir clair dans ces meurtres à répétition commis par un fou suprêmement intelligent et expert en déguisements en tout genre .
    Les personnages d’Hervé le Corre sont des témoins privilégies de cette période trouble où se côtoient décadence d’un régime et misère sociale . Mi roman historique mi roman policier « L’homme aux lèvres de saphir » réussit le pari de nous proposer à la fois un récit palpitant , dans lequel l’émotion est au rendez-vous en même temps ainsi qu’une belle chronique sociale qui reconstitue fidèlement le combat des ouvriers contre l’oppression et les injustices commises par le régime , prélude à la Commune de Paris .

  • IsaVP 1er août 2020
    L’homme aux lèvres de saphir - Hervé Le Corre

    Les poètes ont de tous temps inspiré des illuminés, envoûtés par leurs mots et la puissance de leurs pensées. Ainsi c’est un impitoyable assassin qu’inspire Isidore Ducasse, Comte de Lautréamont, avec ses machiavéliques Chants de Maldoror.
    Nous suivons sa trace dans le Paris de 1870 où le Second Empire vit ses derniers instants et où se fomentent les insurrections de la Commune avec la montée de l’Internationale Ouvrière Socialiste.
    C’est à la lueur des becs de gaz, dans des rues sombres, sales et dangereuses que sévit ce tueur sordide, animé de pensées meurtrières et psalmodiant les poèmes de Lautréamont, un de cette « nouvelle race d’assassins sans mobile » que l’on appelle aujourd’hui les serial killers.
    Avec ce roman social, historique et policier, l’auteur nous offre une histoire passionnante qui au delà du suspens haletant des errances maléfiques du tueur, nous faire découvrir le Paris du XIX e siècle, avec la rude vie des ouvriers et le calvaire des femmes tombées dans la prostitution.
    Dans un style presque cinématographique, André LE CORRE nous entraîne dans une histoire haute en humanisme, digne de Zola et confirme son talent d’écrivain. Un grand roman noir !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.