La nature des choses - Charlotte Wood

Notez
Notes des internautes
2
commentaires
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Dix femmes emprisonnées au milieu du désert australien. Dix femmes au crâne rasé, vêtues d’habits étranges. Trois geôliers, vicieux et imprévisibles, pour les surveiller. Un jour, la nourriture vient à manquer. Pour elles comme pour eux. Et les proies se changent en prédatrices.

Vos avis

  • slymageaz 19 septembre 2017
    La nature des choses - Charlotte Wood

    séquestration, angoisse, kidnapping, sont des thèmes largement abordés dans l’univers du livre. la nature des choses est bien plus que ça ! ce livre exploite toutes les peurs primitives de la femme tout cela est exacerbée par la nature hostile où ses captives sont séquestrées !
    les tortionnaires y sont décrit de façon fine et peu banale. ce livre a été une véritable claque littéraire ! une oeuvre forte, moderne, féministe et qui force le lecteurs à réfléchir au sens du combat, de ses erreurs et de l’acceptation.
    le style très rythmé de Charlotte WOOD rend se livre encore pus anxiogène, plus étouffant ! on ressent vraiment l’hostilité et la rudesse du climat australien.
    j’ai eu la chance de rencontrer Charlotte WOOD grâce à BePolar et j’ai aimé discuté avec cette dame simple et d’une gentillesse rare.

    je le dis souvent mais ne pas lire ce livre est une faute grave ! c’est LE BOUQUIN DE LA RENTREE

  • Louison Lit 13 octobre 2017
    La nature des choses - Charlotte Wood

    Je referme mon livre avec un sentiment de frustration et d’inaboutis et ma première pensée est « tout ça pour ça ? ». Vraiment passer à côté d’un roman à ce point quel dommage. Pourtant le sujet en lui-même était on ne peut plus prometteur. Dix femmes retenues prisonnières dans le désert Australien, dans des conditions inhumaines, rasées, assoiffées, battues et j’en passe, il y avait matière à nous sortir un scénario infernal, une intrigue puissante et bien que nenni, tel n’a pas été le choix de l’auteure. Charlotte Wood c’est contenté non sans un certain talent d’explorer la longue descente aux enfers de ces femmes, d’un point de vue psychologique. On va suivre leur pensées, décousues au début à cause des drogues qu’elles ont reçues puis de plus en plus réalistes et terre à terre face à leur volonté de survivre à tout prix. Leur transformation est lentement décrite en trois grandes saisons Eté, Automne, Hiver. Les trois odieux geôliers qui sont chargés de leur garde vont s’avérer dépourvus lorsque la nourriture vient à manquer. C’est ce qui nous est dit dans la quatrième de couverture donc on attend avec hâte d’arriver à ce moment là pour savoir de quelles façons cela va maintenant influencer les choses. Malgré cela le scénario reste d’une lenteur désespérante, on n’avance pas, on ne trouve aucune réponse à nos questionnements et pire, il n’y a même pas de suite en vue, pas le moindre tome 2 pour rattraper le coup. On ne sait pas comment elles ont été choisies ni pourquoi ? Qui est l’énigmatique Hardings que l’on attend désespérément ? Je ne dis pas qu’il n’y a pas de bons passages, ceux où la nature du bush est décrite semblent presque poétiques, les descriptions sont du grand art et la plume fluide de l’auteur se lit aisément mais cela est resté insuffisant à mon goût pour me faire apprécier ma lecture, je reste avec une profonde insatisfaction et quand j’apprend qu’il y a une adaptation cinématographique en vue , je me dit que je n’irai certainement pas voir ce film si c’est pour qu’il se finisse en queue de poisson comme le livre. Si j’ai pu aller jusqu’au bout de ma lecture c’était parce que j’attendais un dénouement qui n’est jamais venu aussi je laisse ce livre à ceux et celles qui aiment les fins énigmatiques, ce qui vous l’aurez compris n’est pas mon cas. Bonne lecture.

Avis Babelio Babelio

  • 13 octobre, par Lalitote

    Je referme mon livre avec un sentiment de frustration et d'inaboutis et ma première pensée est « tout ça pour ça ? ». Vraiment passer à côté d'un roman à ce point quel dommage. Pourtant le sujet en ...

    Lire la suite

  • 2 octobre, par Sophie_Bazar

    Dix très jeunes femmes sont retenues prisonnières dans ce qui parait être une ancienne ferme, au fin fond du bush australien. Le crâne rasé, vêtues et coiffées à l'ancienne, elles sont gardées et litt...

    Lire la suite

  • 1 octobre, par coquinnette1974

    Merci à Net Galley et aux éditions J.C. Lattès (Le masque) de m'avoir permis de découvrir ce roman. Petite déception en ce qui me concerne car je m'attendais à un thriller psychologique haletant, et ...

    Lire la suite

  • 29 septembre, par sonfiljuliesuit

    Premier roman de l'auteur à être publié en France par les éditions du Masque que je remercie pour ce livre arrivé dans mon escarcelles grâce à Babelio que je remercie également. J'étais ravie de déco...

    Lire la suite

  • 26 septembre, par puchkina

    Yolanda et Verla se réveillent à moitié droguées dans une pièce vide, habillées de vêtements de toile. Un homme les emmène dans une autre salle où son acolyte leur rase la tête. Elles rejoignent ensui...

    Lire la suite

  • 25 septembre, par RickyFabinou

    On ne va pas y aller par quatre chemin... Ce livre écrit à la manière d'un journal intime est une véritable hécatombe à mon sens. Ennuyeux, mal écrit - sujet de base mal étudié - il n'y a aucun jeu d...

    Lire la suite

  • 25 septembre, par TheBookCarnival

    Je remercie les Éditions du Masque et la Masse Critique Babelio pour cette lecture. La nature des choses de Charlotte Wood a été pour moi une lecture en demi-teinte, pourtant prometteuse et épousto...

    Lire la suite

  • 22 septembre, par LeaTouchBook

    La Nature des choses est un thriller extrêmement surprenant et atypique. Le lecteur va tout de suite entrer dans le vif du sujet. Aucune transition, pas réellement de début sans même une véritable ...

    Lire la suite

  • 17 septembre, par chadik

    Un livre que j'ai découvert dans le cadre d'un masse critique de Babelio, je ne connaissais pas l'auteur et je lis peu de roman australien, j'étais contente de cette découverte. Le style est fluide,...

    Lire la suite

  • 17 septembre, par Fifibrinda

    Dans les pas de Yolanda, nous nous trouvons au milieu de nulle part … le cri des kookaburras nous situe dans le bush australien. Mais qu'est-ce que cet environnement de bois rugueux, cette robe râpeus...

    Lire la suite

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?