Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le retour d’Arsène Lupin - Frédéric Lenormand

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

1908. Arsène Lupin a entamé une thérapie pour soigner son addiction au cambriolage. Hélas pour lui, son médecin exige qu’il cesse de voler pendant toute la durée de la cure. Le voilà contraint de trouver un moyen honnête de payer les séances dont il espère sa guérison. Pour cela, il ouvre une agence de détectives, l’agence Barnett. Sa première cliente, la très riche Mme Bovaroff, se plaint qu’on lui a dérobé un inestimable autoportrait de Delacroix, L’Homme au gilet vert. Surprise ! Voilà que l’œuvre réapparaît comme par magie sur le mur d’où elle avait disparu, tandis que tous ceux qui l’ont eue entre les mains sont assassinés les uns après les autres.
On rencontre au milieu de tout cela une ensorcelante danseuse orientale nommée Mata Hari, dont le charme sera l’un des obstacles les plus dangereux que Lupin-Barnett aura à surmonter.

Dans les fastes de la Belle Époque, à travers une intrigue riche en rebondissements, Frédéric Lenormand nous offre un Arsène Lupin ivre d’astuce et de rouerie.

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 20 mars 2019
    Le retour d’Arsène Lupin - Frédéric Lenormand

    Le retour d’Arsène Lupin  : décidément lorsqu’un auteur met en scène le gentleman-cambrioleur c’est pour immédiatement lui passer les menottes ! Arsène Lupin est né sous la plume de Maurice Leblanc dans cette délicate situation, c’était en 1905. Frédéric Lenormand raconte une nouvelle arrestation d’Arsène Lupin survenue en février 1908. Lupin arrêté, Lupin emprisonné mais Lupin évadé ! Un jour cela finira mal mais comment faire passer une névrose cambrioleuse cyclothimique ? Le Dr Kloucke réussira-t-il à guérir cet esprit de son addiction au vol ? Rien n’est moins sûr, lorsque Arsène ouvre une agence de détectives, l’agence Barnett et Cie, ce n’est que pour aller fouiner chez les gens, riches de préférence. C’est bien là le problème, on ne vole que les gens riches.

    La riche Mme Bovaroff s’est fait voler une perle noire d’une valeur inestimable. Retrouver la perle, un travail sur mesure pour Jim Barnett qui a une longueur d’avance sur les autres enquêteurs, inutile de soupçonner Arsène Lupin ... L’hôtel Bovaroff est une véritable galerie d’art, un paradis pour cambrioleur. Un paradis où trône un faux Delacroix. Barnett-Lupin voit rouge et devient le prince Rénine pour retrouver le vrai ( Delacroix bien sûr, soyons précis, l’affaire est complexe ).

    Pas de doute possible, c’est bien le vrai Arsène Lupin que Frédéric Lenormand fait revivre pour notre plus grand plaisir. Son roman est parsemé de clins d’oeil à l’oeuvre de Maurice Leblanc, l’agence Barnett en est un, "un détective Anglais en pèlerine écossaise, une grosse pipe en bruyère aux lèvres" en est un autre, Ganimard et Théodore Béchoux jouent leur propres rôles. Mais c’est bien la main de Frederic Lenormand qui nous offre cette enquête du plus célèbre des voleurs. Humour subtil, mots habilement choisis et références historiques érudites sont au détour des 25 chapitres aux titres impertinents. Les portraits sont truculents, souvent décalés comme ceux parfois peints par Picasso.

    Lisez l’Arsène Lupin de Frédéric Lenormand ! Lisez-le attentivement pour y découvrir toutes les subtilités dissimulées pour mieux faire revivre le temps de la littérature populaire. Lisez-le pour rêver. Si ça se trouve, c’est Arsène Lupin qui a pris l’identité de Lenormand, cela s’est déjà vu ...

    "Le retour d’Arsène Lupin", aux Editions du Masque, il fallait y penser.

    Bibliographie de l’auteur ICI

  • polacrit 26 juin 2019
    Le retour d’Arsène Lupin - Frédéric Lenormand

    Le retour d’Arsène Lupin a été publié par les éditions du Masque en 2018. Tout comme dans la série consacrée à Voltaire, le ton est léger, un tantinet ironique : "Le docteur avait dans sa clientèle un charcutier qui lui apportait des saucisses et du lard au kilo, mais les autres utilisaient en général les billets du bon Etat français en bon papier-monnaie dont la valeur était garantie par la réserve d’or de la Banque nationale." (Page 21). Les dialogues sont savoureux, notamment entre Lupin et l’inspecteur Ganimard : "-Vous ne m’avez pas arrêté, Ganimard : vous m’avez permis de commettre ce vol. -Un peu moins de prétention, Lupin ! Tu t’es fait serrer, c’est tout ! Depuis quand les perdants réécrivent-ils l’histoire ? -Depuis que les gagnants ne voient pas qu’ils ont perdu." (Pages 12-13).Reconstitution de l’époque : reconstitution subtile esquissée à travers des détails disséminés çà et là : le téléphone à manivelle de Lupin, les communications par l’intermédiaire des standardistes téléphoniques, les immeubles qui ne disposaient pas tous de l’eau courante à chaque étage...Le retour d’Arsène Lupin se dévore comme une gourmandise, en seulement quelques bouchées : le ton aussi léger qu’une plume, les scènes cocasses, les dialogues savoureux, l’originalité du scénario, tout concourt pour faire de ce roman un joyau du polar humoristique et vaudevillesque...Vous y retrouverez un Arsène Lupin au mieux de sa forme, toujours à défier et ridiculiser les forces de police, à se lancer dans des aventures rocambolesques. En ces temps moroses, décontraction, délassement et plaisir de lecture garantis. A offrir ou à se faire offrir !!!

  • polacrit 1er juillet 2019
    Le retour d’Arsène Lupin - Frédéric Lenormand

    Arsène Lupin, le gentleman cambrioleur bien connu, qui a ouvert une agence de détectives "pour avoir un prétexte pour fouiner chez les gens, essaie de soigner sa névrose cambrioleuse cyclothymique par une thérapie : "Pouvait-on le guérir de son addiction au crime ? car, enfin, à quoi bon échapper au bagne si l’on reste prisonnier de ses pulsions ?" (Page 22).
    L’inspecteur Bréchoux lui propose un marché : Lupin retrouve une perle noire, appartenant à une dame Bovaroff, garde la récompense pour lui, tandis que Béchoux en récolte les lauriers pour son avancement. Le mystère autour de cette disparition reste entier : aucune demande de rançon, aucune réapparition sur le marché. Mais, de la part de Béchoux, mettre le plus célèbre cambrioleur de la place parisienne sur le coup n’est-ce pas un peu trop tenter le diable ?
    Lupin/Barnett se rend sur les lieux où l’on constate la substitution d’un Delacroix authentique par une très belle copie. dès lors, la mission de Lupin/Barnett prend une autre tournure. Qui a volé le tableau ? La secrétaire jalouse ? Le fils compassé, dépendant totalement de l’argent maternel ? La maîtresse de maison elle-même ? Qui que soit le responsable, comment une telle substitution a pu se faire alors que le tableau trône sur le palier ? Mystère, mystère...
    Le retour d’Arsène Lupin  se dévore comme une gourmandise, en seulement quelques bouchées : le ton aussi léger qu’une plume, les scènes cocasses, les dialogues savoureux, l’originalité du scénario, tout concourt pour faire de ce roman un joyau du polar humoristique et vaudevillesque...Vous y retrouverez un Arsène Lupin au mieux de sa forme, toujours à défier et ridiculiser les forces de police, à se lancer dans des aventures rocambolesques. En ces temps moroses, décontraction, délassement et plaisir de lecture garantis. A offrir ou à se faire offrir !!!

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.