Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le sniper, son wok et son fusil

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

À Taïwan, le superintendant Wu doute du suicide d’un officier du Bureau des commandes et acquisitions de l’armée. Un deuxième cadavre d’officier, rejeté par la mer sur la plage des Perles de sable, renforce son intuition.
À Rome, le tireur d’élite Ai Li, dit Alex, s’apprête à dégommer un conseiller en stratégie du président taïwanais sur ordre des services secrets. Mais au dernier moment, tout capote et, menacé, il s’enfuit à travers l’Europe.
De retour à Taipei, Alex croise le chemin de Wu, qui, aidé par son fils hacker en herbe, persiste à enquêter malgré les ordres venus d’en haut. Apparemment, tous deux ont la même personne pour cible…
Sous le signe du riz sauté, la spécialité d’Alex quand il n’est pas en mission, un thriller à cent à l’heure, plein d’humour et gourmand.

Source : Gallimard

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • Michael Fenris 24 janvier 2023
    Le sniper, son wok et son fusil

    Ai Li, dit Alex, un ex tireur d’élite de l’armée taïwanaise, est envoyé à Rome afin d’exécuter un contrat sur la tête d’un conseiller en stratégie militaire. mais l’affaire tourne mal, on tente alors de le tuer à son tour, et il comprend qu’il a été piégé. Poursuivi par ceux qui en veulent à sa vie, il doit regagner au plus vite Taïwan afin d’identifier le ou les coupables. Dans le même temps, le superintendant Wu, qui compte les jours qui le séparent de la retraite, se voit confier une enquête compliquée : deux militaires trouvent la mort, apparemment par suicide, alors que rien ne justifie leur disparition, étant tous les deux plutôt bien notés et en voie de promotion. Leur mort pour rait être liée à un marché d’armes. Wu et Ai Li ne vont pas tarder à se croiser, et à comprendre qu’ils poursuivent le même homme.
    Voilà un polar qu’il faut avoir lu ! Sous la trame d’un roman policier des plus classiques, avec son content d’espions, d’agents troubles et de morts, Kuo-Li Chang fait preuve d’une originalité avec son tueur qui manie aussi bien le fusil que le wok lorsqu’il s’agit de préparer le riz selon la meilleure des recettes possibles. L’ambiance générale n’est pas sans rappeler les romans de Lee Child et son héros Jack Reacher. Une histoire qui tient plutôt bien la route avec des personnages attachants, en particulier le vieux policier pressé d’être en retraite, et l’on referme cet opus avec la satisfaction d’une lecture plaisante, ce qui, lorsqu’on voit la quantité de polars/thrillers qui sortent, et sans aucun doute un gage de qualité.

  • Chineuse Deculture 12 septembre 2022
    Le sniper, son wok et son fusil

    J’aurai tellement aimé lire le livre décrit par mes prédecesseurs mais en aucun cas je n’ai ri... j’avoue que le concept de base de la surenchère d’un sniper se faisant doublé malgré lui m’a alléché mais que tout se perd rapidement dans une profusion de personnages inutiles.

  • Sylvie Geoffrion 9 janvier 2022
    Le sniper, son wok et son fusil

    Et bien et bien, je me suis bien amusée. du connu et du nouveau et du déroutant tout à la fois. Découverte d’un auteur taïwanais traduit en français. Déjà que j’ai choisi cette lecture à cause de son titre...aucun regret. Pourquoi avoir aimé cette lecture ?
    1- Je n’avais jamais rien lu qui se passait à Taïwan ;
    2- Découverte de la ville, d’un mode vie ;
    3- Un récit qui ne s’essouffle pas ;
    4- Une enquête policière sur les assassinats d’un ministre à Rome, du sniper qui voulait tuer le sniper et d’un militaire ;
    5- Des informations distillées graduellement, au fil des recherches, au fil des de l’enquête, on finit par tout mettre bout à bout ;
    6- Que dire des recettes de riz sauté ;
    7- Les personnages nous sont sympathiques tels l’inspecteur principal Wu et son chef Crâne d’oeuf et bien sur notre sniper Alex ;
    8- Une belle relation entre Wu et Crâne d’oeuf teintée d’humour, de complicité et d’ambition ;
    9- Ça se lit comme on regarde un film ;
    10- Dommage que cet inspecteur (Wu) soit parti à la retraite, on en aurait repris.
    Bref un très très bon moment de lecture avec ce polar d’humour et d’action et la plus value de lecture ? J’ai appris à faire un bon riz sauté.

  • wonder_geekette 7 janvier 2022
    Le sniper, son wok et son fusil

    A Taïwan, le superintendant Wu enquête sur la mort de deux militaires, épaulé par son chef, surnommé "Crâne d’œuf".
    A Rome, Alex Lee, sniper taïwanais formé dans une unité spéciale, reprend du service et élimine un ressortissant asiatique à la terrasse d’un café touristique.
    Un lien entre ces trois morts ? Wu devra-t-il suivre les conseils de son supérieur, et ne pas se laisser "embringuer dans d’éventuelles bisbilles chez les barbouzes", à quelques jours de la retraite ?
    Entre les balles qui sifflent, les plats qui font saliver, le sens de la répartie des personnages, l’auteur nous offre un roman policier plein d’humour, sans aucun temps mort, entre l’Europe et Taïwan, le tout avec une écriture très cinématographique !
    Une très bonne surprise !

  • Sylvie Belgrand 13 septembre 2021
    Le sniper, son wok et son fusil

    La recette de base d’une bonne série noire, on la connaît et on adore. Mais ajoutez-y une pincée d’exotisme et une louche de gourmandise, et vous obtiendrez un excellent roman à déguster à vous en lécher les doigts.
    Chang Kuo-Li nous emmène à Taïwan, et un peu partout en Europe, dans le sillage d’un sniper qui doit sauver sa peau. Le garçon, en plus d’être un tireur redoutable est, comme les autres protagonistes de ce polar, un gourmet qui apprécie ce qui est bon.
    L’intrigue est complexe mais parfaitement menée, les personnages sont hauts en couleurs. On est sur un bon rythme du début à la fin.
    Bref, goûtez-moi ce sniper, son wok et son fusil, vous m’en direz des nouvelles.

    #LeSniperSonWokEtSonFusil #ChangKuoLi #SérieNoire #Gallimard #Polar #thriller #lecture #livres #chroniques #Taïwan #Sniper

    Le quatrième de couverture :

    A Taïwan, le superintendant Wu doute du suicide d’un officier du Bureau des commandes et acquisitions de l’armée. Un deuxième cadavre d’officier, rejeté par la mer sur la plage des Perles de sable, renforce son intuition. A Rome, le tireur d’élite Ai Li, dit Alex, s’apprête à dégommer un conseiller en stratégie du président taïwanais sur ordre des services secrets. Mais au dernier moment, tout capote et, menacé, il s’enfuit à travers l’Europe. De retour à Taipei, Alex croise le chemin de Wu, qui, aidé par son fils hacker en herbe, persiste à enquêter malgré les ordres venus d’en haut. Apparemment, tous deux ont la même personne pour cible... Sous le signe du riz sauté, la spécialité d’Alex quand il n’est pas en mission, un thriller à cent à l’heure, plein d’humour et gourmand.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.