Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Meurtre au Ritz - Michèle Barrière

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Alors que l’affaire Dreyfus bat son plein, César Ritz est sur le point d’ouvrir les portes de son nouveau palace parisien, dont les cuisines ont été confiées au grand chef Auguste Escoffier. Quel n’est donc pas le choc ressenti lorsque, à quelques jours de l’inauguration, le cadavre d’une jeune femme est retrouvé pendu dans une chambre froide du Ritz. Pour ne pas ébruiter l’affaire, l’enquête est confiée au filleul d’Auguste Escoffier, Quentin Savoisy, jeune journaliste gastronomique au Pot-au-Feu. Épaulé par sa fiancée aristocrate et féministe de la première heure, Quentin est loin d’imaginer qui se cache derrière ce terrible meurtre.
En exclusivité au Livre de Poche, Michèle Barrière, la reine du polar « historico-gastronomique », signe ici une nouvelle intrigue captivante de la saga Savoisy, où la grande Histoire se mêle avec brio aux mets les plus fins de l’hôtellerie de luxe.

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 9 juillet 2019
    Meurtre au Ritz - Michèle Barrière

    Meurtre au Ritz : Quentin Savoisy est journaliste gastronomique à la revue Pot-au-feu. En ce mois de mai 1898, toute son attention est concentrée sur les préparatifs de l’inauguration du Ritz qui bientôt sera le symbole parisien du luxe et de la modernité. César Ritz, son fondateur, veut atteindre la perfection comme il l’a fait dans d’autres villes européennes : le Savoy à Londres, le Sacher à Vienne, le Grand Hôtel des Thermes à Salsomaggiorre, le Kaiserhof à Wiesbaden ... L’inauguration est prévue le 5 juin 1898 et dans les cuisines Auguste Escoffier, le parrain de Quentin, et ses quatre-vingts aides sont fin prêts. Il ne reste plus qu’à choisir les menus !

    Michèle Barrière sait parfaitement reconstituer cette époque, une fin de siècle résolument tournée vers la modernité mais agitée par l’affaire Dreyfus et tourmentée par les attentats des anarchistes qui se sont proclamés seuls défenseurs des ouvriers.

    Le cadavre d’une jeune femme est découvert dans la chambre froide des cuisines du Ritz, elle avait passé un entretien d’embauche pour être femme de ménage mais sa candidature n’avait pas été retenue. Pour César Ritz il est hors de question de dévoiler cette histoire criminelle. A quelques jours de l’inauguration, cela ferait une publicité catastrophique. Le cadavre est dissimulé dans Paris et entre deux chroniques culinaires, Quentin enquête officieusement.

    Un roman policier gastronomique de Michèle Barrière c’est comme un grand repas. La bonne humeur est au détour de chaque page, le cadre compte autant que l’histoire. Le lecteur est surpris, il fait des découvertes inattendues, il est ému et curieux de croiser Sarah Bernhardt, Marcel Proust, Santos-Dumont ou l’Aga Khan. L’auteure nous parle cuisine mais pas seulement, ce n’est pas indigeste, c’est léger, distrayant et instructif.

    Quentin est aidé par sa compagne, la pétillante et intrépide Diane. L’enquête s’oriente vers les milieux anarchistes qui ont envoyés des lettres de menaces dans tous les palaces d’Europe. Le luxe est menacé ! Et puis les nationaliste s’en mêlent. Va-t-on devoir renoncer à certains plats comme les hors d’oeuvre à la Russe ou aux écrevisses Rothschild sous prétexte que le banquier était juif ? Une quiche lorraine doit-elle être proposée au menu comme symbole de la revanche attendue contre l’Allemagne ? Un menu national doit-il être proposé au Ritz-Paris ?

    La lecture de ce roman est facile et agréable. Il se déguste lentement et calmement. Et à la fin on a envi de se mettre au fourneau pour essayer les recettes révélées par Michèle Barrière.

    Ce roman suit le titre "Meurtre au café de l’Arbre Sec"

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.