Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Que les murs nous gardent - David Ruiz Martin

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Georges Larsen, Homme d’affaires richissime, acquiert un manoir vieux et y invite des amis ainsi que leurs enfants pour les vacances. Loin d’écouter les ordres du propriétaire, c’est durant une balade nocturne entre ses murs que les trois ados vont mettre la main sur une photo d’un autre âge mais bien familière. Mais leur curiosité va éveiller une chose tapie dans les abysses du manoir... Jusqu’où iriez-vous pour protéger un secret vieux de plusieurs vies ? Quels sacrifices seriez-vous prêts à commettre pour protéger les vôtres ? C’est l’histoire d’un manoir bâti cinq siècles auparavant. C’est l’histoire qu’on à raconter ses murs. Ce sont autant de vies, de naissances et de joies, mais aussi de mensonges, de peines et de drames. Et d’un amour entre deux sœurs... Mais plus que tout, c’est l’histoire d’une famille détruite par la honte.

Vos #AvisPolar

  • Les lectures de Maryline 29 juillet 2019
    Que les murs nous gardent - David Ruiz Martin

    Je tiens là mon premier roman coup de cœur de l’année 2018 ! Et pourtant, je ne m’y attendais pas du tout ! Il y a des fantômes dans ce roman, et je n’aime pas les histoires de fantômes, le surnaturel et tout ce qui concernent les légendes sur les âmes vagabondes ! Mais c’est tellement bien écrit que je me suis prise au jeu ! Bravo à l’auteur !

    Cette histoire est tout simplement géniale, j’avais même l’impression de faire partie de ces amis, je me suis retrouvée dans ce château et je voulais connaitre ce qu’il refermait. Un château a toujours des souvenirs, des histoires à raconter, et en général, on parle de fantômes, de morts, des rumeurs toutes plus folles les unes que les autres... Et pourtant, c’est parfois vrai ! Enfin, moi je n’y crois pas mais tellement de gens écoutent ces rumeurs, ces histoires que finalement, rien ne nous prouve que c’est faux.

    Ici, 3 familles d’amis se retrouvent le temps de vacances bien méritées dans le nouveau manoir acheté par l’un des couples. Mais de drôles de choses se déroulent, les enfants commencent à soupçonner quelque chose, alors que les histoires de famille et de couples viennent perturber leur petit monde si bien organisé, si heureux. On parle de coucheries, on parle d’injures, de méchanceté, d’amitié pas si réelle, et cette gouvernante qui parait... bizarre... Bref, c’est l’horreur ! Ce roman serait terrible adapté en film ! Et je serais la première à le regarder, j’adore frissonner de peur !

    J’ai transpiré, j’ai sué, j’ai souris, j’ai eu peur... Bref, je suis passée par toutes les émotions tout au long du roman et l’intrigue a su me happer du début à la fin. Même le dénouement n’est pas celui que j’attendais, il est grandiose, il est génial tout simplement ! C’est un vrai bon roman qu’il faut lire de toute urgence !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.