Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Cérémonies barbares - Elizabeth George

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Le collège de Bredgar représente le comble du chic et de la bonne éducation. Comment cet établissement discret est-il devenu un lieu de supplice pour le jeune Matthew Whateley ? Par quel enchaînement d’humiliations, de cruauté, ce dernier a-t-il fini par être assassiné ?
Barbara Havers et Thomas Lynley rassemblent les indices et découvrent que d’inquiétantes cérémonies se déroulent derrière les murs centenaires de Bredgar. Une enquête éprouvante où le couple de policiers risque de perdre son sens de l’humour.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • angelita 18 septembre 2021
    Cérémonies barbares - Elizabeth George

    Cérémonies barbares d’Elizabeth George, présentation
    Pats et Kev sont les parents de Matthew qui est en pension. Pats s’inquiète car elle n’a pas de nouvelles de son fils. Son mari tente de lui donner des conseils. Ils apprennent que leur fils a disparu de l’école pendant le week-end.

    Linley est toujours malheureux depuis le départ d’Helen. Il reçoit quelques cartes postales, notamment de Grèce. Il se tue au travail pour essayer de penser.

    Avis Cérémonies barbares d’Elizabeth George
    Petit à petit, je me mets à jour, dans l’ordre des romans d’Elizabeth George et donc de la série Linley et Havers. C’est peut-être long mais j’essaie d’en lire un par mois. Cela me permet de connaître l’évolution des personnages.

    Un homme, ancien condisciple de Linley, se rend à Scotland Yard, pour signaler la disparition d’un enfant. Cet homme, professeur dans une école privée et chef de maison, annonce qu’il n’a pas fait son travail en surveillant les élèves. Cette disparition dépend de la police locale. Mais elle deviendra l’affaire de Scotland Yard lorsque Deborah, la femme de Simon, va découvrir le cadavre d’un enfant près d’une église. Ce sera donc au tour de Linley et Havers d’enquêter.

    Elizabeth George, tout en romançant, nous détaille les us et coutumes en place dans ces écoles privées britanniques. Rien ne doit filtrer, les élèves doivent suivre un code d’honneur et ne jamais dénoncer qui que ce soit. Même si ce sont des brimades, des bizutages, des fêtes ou encore là, des sévices sexuels. Le prestige d’un rôle tenu est très important pour ces élèves de terminale qui deviennent préfet. Ils doivent montrer le bon exemple. Mais quand on est jeune, on veut faire la fête, sortir, rencontrer des filles pour les garçons et inversement. Toutefois, si la personne se fait prendre, cela peut aller jusqu’au renvoi pur et simple et adieu les études dans les plus grandes universités. Linley connait à fond ce code d’honneur mais comment fera-t-il pour faire parler ces élèves ? Par contre, Barbara, qui a toujours horreur de ces privilèges, pourra contrebalancer les hésitations de Linley. Ce dernier se retrouve dans la position de protéger un ancien condisciple et quelle décision devra-t-il prendre si cet homme est responsable de cette disparition et de ce meurtre ? Malgré les interrogatoires, tout le monde se ferme, mais les corps se trahissent plus ou moins et peuvent faire orienter l’enquête. Ils ont tous quelque chose à cacher, ils sont tous plus ou moins malheureux mais cela dépend de leur passé ou de ce qu’ils vivent. Des parents qui mettent une pression énorme sur leurs enfants, qui ne les aiment pas forcément, cela n’aide pas à construire.

    Un directeur d’une école qui doit rendre des comptes à son conseil d’administration, qui doit redorer le blason d’une école dont le prestige n’est plus aussi grand et dont les bâtiments subissent le temps et ne sont jamais remis en état. Et surtout l’école ne doit pas être tenue pour responsable.

    L’enquête est vraiment bien menée, comme toujours. Linley apprend également de ses précédentes erreurs. Trouver le coupable de la mort d’un enfant et surtout connaître les faits, le déroulement de ce meurtre, s’interroger également sur des phrases qui peuvent prendre toute leur importance. Il faut également essayer d’oublier l’horreur subie par cet enfant.

    Il ne faut pas oublier la douleur des parents qui perdent un enfant, qui n’ont pas su l’écouter, qui ont observé un changement chez lui mais qui ne sont pas allés au fond des choses.

    Le duo fonctionne toujours à merveille. Il y a énormément de respect l’un envers l’autre, une amitié qui ne demande qu’à éclore, mais la différence de milieu fait son travail, surtout pour Barbara, pourtant très à l’aise avec Simon et Deborah et éventuellement avec Lady Helen. Linley est toujours aussi malheureux depuis le départ d’Helen. Il souhaite la reconquérir. Barbara cache toujours ses difficultés familiales, la déchéance de ses parents, du lieu où elle vit. Tout comme Linley, elle fuit ses problèmes dans le travail. Mais elle devra affronter un drame également. Simon et Deborah tentent d’avoir un enfant, mais les essais ne sont pas concluants et ils s’éloignent l’un de l’autre car Deborah ne veut pas avouer la vérité à Simon. Un triangle qui était amoureux. Est-ce que l’amour sera le plus fort ?

  • Eli Zabeth 22 mars 2019
    Cérémonies barbares - Elizabeth George

    Le collège de Bredgar, à une heure de Londres, représente le comble du chic et de la bonne éducation. Comment cet établissement discret pour privilégiés est-il devenu un lieu de supplice pour le jeune Matthiew Whateley ? Par quel enchaînement de chantage et d’humiliation, de cruauté et de violences sexuelles a-t-il fini par être assassiné ? Pourquoi son corps a-t-il été retrouvé si loin de l’école ? Barbara Havers et Thomas Lynley rassemblent les indices et découvrent que d’inquiétantes et barbares cérémonies se déroulent derrière les murs centenaires de Bredgar. Une enquête éprouvante où le couple de policiers le plus attachant de Scotland Yard – l’aristocrate et la célibataire endurcie – risque de perdre son flegme et son sens de l’humour.

    Dans cette école privée britannique, dont les murs recèlent une multitude de secrets, s’est produit le tragique meurtre de Matthiew Whateley, âgé de 13 ans. Des sévices, des règles et des pratiques imposées ou influençant les élèves, le tout dans une ambiance étouffante, au suspens insoutenable et aux découvertes tonitruantes, Lynley et Harvers mènent l’enquête comme ils savent si bien le faire… Ce 3ème opus d’Elizabeth George s’attache à dévoiler un peu plus la relation « complexe » que vivent St James et Déborah… Beaucoup de personnages, un environnement aux décors assez délabrés (le comble pour une école à la réputation chic) mais une enquête pleine de rebondissements, cousue de main « Elizathaine Georgienne »… de maître.

    https://littelecture.wordpress.com/...

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.