Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Clan : une série à la fois sardonique et jubilatoire

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Les sœurs Goethals sont très proches et forment un véritable clan. Mais depuis que l’une d’elles s’est mariée à l’ignoble Jean-Claude Delcorps – surnommé « La Couille » – le lien s’étiole. Les quatre autres planifient alors le meurtre de cet homme qui a tout bouleversé.

Pendant l’enterrement du dénommé Jean-Claude, dit "La Couille", l’homélie rend les honneurs habituels, tandis que chacun des proches est confronté à ses propres souvenirs qui démentent le joli panégyrique du curé. Parmi les présents, il y a les sœurs Goethals, dont le contentieux avec le défunt constituera l’enjeu de cette série flamande placée sous le signe de l’humour noir. Comment en est-on arrivé là ?

Le récit rembobine le film pour nous expliquer la manière dont une machination familiale se met en branle contre un immonde individu, modèle de beaufitude éhontée, qui ne s’interdit aucune remarque désagréable, aucune attitude déplacée, aucun chantage pour asseoir son pouvoir (l’une des protagonistes en subira les conséquences), aucun mensonge générateur de situations fictionnellement comiques, surtout lorsque l’affreux décide de contrefaire sa voix, aux fins de duper son voisin qu’il déteste, ou de laisser croire qu’il utilise son vélo d’appartement par un système ingénieux. Le repas du Nouvel-An donne le ton de toute la série et génère l’idée d’un complot pour se débarrasser du bonhomme.

JPEG - 86.3 ko

Construit sur l’enquête consécutive à la mort de Jean-Claude et des analepses qui nous permettent de comprendre les linéaments du conflit, l’histoire fonctionne sur le mode du jeu de massacre, avec plusieurs running gags : les mauvais tours que Delcorps imagine pour se venger des gens qu’il n’aime pas (à peu près tout le monde) et les plans fomentés par les sœurs Goethals, désireuses d’envoyer l’infâme ad patres, en ne lésinant sur aucun moyen (de l’incendie à la tentative d’empoisonnement).
Qui a assassiné le protagoniste ? Potentiellement, beaucoup de gens, capables de lui en vouloir au point d’attenter à sa vie...
Le mauvais goût traverse cette série flamande et ne manque pas d’évoquer la comédie à l’italienne des années 60 et 70. La série réserve quelques moments jubilatoires, en dépit de certaines longueurs.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En VOD, SVOD ou Streaming

En DVD ou Blu-Ray

Galerie photos

spip-bandeau
spip-slider

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.