Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

De fièvre et de sang - Cédric Sire

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Ils semblent se nourrir de sang. Leurs victimes sont retrouvées exsangues. Eva Svärta et le commandant Vauvert viennent enfin de mettre un terme aux agissements des frères Salaville. Mais les meurtres continuent, défiant toute logique.
Les talents d’Eva, policière albinos dotée d’un instinct hors normes, vont la conduire aux frontières de la rationalité. Là où, à tout instant, votre propre reflet dans le miroir pourrait vous engloutir, où la part d’ombre d’Eva causera sa perte ou lui sauvera la vie…
Source : Éditions Pocket

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • lireencore93420 23 juin 2022
    De fièvre et de sang - Cédric Sire

    Le commandant Vauvert mène l’enquête en compagnie d’une profileuse albinos : Eva Svärta, personnage excentrique. Ils vont tenter de remonter la piste d’un tueur de série qu’ils croyaient mort, ils ne sont pas au bout de leurs surprises.

    Cela commence très fort par une scène d’ouverture assez gore, le ton est donné, c’est seulement mon 3éme livre que je lis de cet auteur, et je ne savais pas qu’il pouvait écrire un livre avec autant de violence, cela m’a pas du tout gêné, au contraire c’est le genre de livre que j’apprécie.

    J’avais déjà croisé le commandant Vauvert dans sa première aventure : l’enfant des cimetières, mais là il y a un plus il est accompagné de Eva : une profileuse qui est pas mal tourmentée, j’aime particulièrement les protagonistes abimer par la vie cela en fait des enquêteurs hors pair et de plus cela donne un petit côté tragique que j’aime bien.

    L’intrigue est vraiment addictive, j’ai craint pour elle, bon c’est vraiment une kamikaze, elle a peur de rien, ça va vraiment à cent à l’heure, il faut bien s’accrocher, âmes sensibles s’abstenir.

    J’avais compris que cet auteur aime bien mélanger le thriller et le fantastique, donc là, notre tueuse de série est fana de la comtesse Bathory, il y a toute une histoire autour de ce personnage, j’ai beaucoup aimé également la trame qui va en découler.

    La partie fantastique est bien présente, mais j’étais tellement passionner par ce récit, emporter par le parcours des vies des protagonistes que franchement cela m’a du tout déranger, bon sur la fin j’ai trouvé cela un peu trop, mais cela allait avec le reste du roman.

  • Nessa Booknlove 8 février 2022
    De fièvre et de sang - Cédric Sire

    Nous entrons dans un univers policier avec une profileuse un peu particulière : Eva, 30 ans, est albinos et excelle dans son métier. C’est une tueuse née et rien ne l’arrête. J’ai rarement vu une femme aussi solide. L’enquête dans laquelle elle va être embrigadée m’a totalement émerveillée et j’ai eu beaucoup de mal à lâcher ce roman tellement il est prenant et addictif.

    Sire Cedric a une plume unique et incroyable. J’ai rarement lu un livre de plus de 500 pages avec autant d’entrain. Les éléments s’enchaînent et on en veut malgré tout toujours plus. Mais que va t il encore se passer maintenant ? Tout au long de ma lecture je me suis posée beaucoup de questions et jamais l’auteur ne nous laisse entrevoir la finalité qui nous tombe dessus avec brio.

    Il s’agit bien d’une enquête policière mais totalement inédite et unique car il y a parallèlement à cela un coté paranormal que j’ai énormément apprécié. Et là, en tant que lecteur tu te poses une seule question : Mais ou va t il trouver toutes ces idées ?

    Revenons en à Eva, notre héroine qui ne lâche rien et qui a un petit don d’empathie car sans elle jamais cette affaire n’aurait été résolue... En effet elle sent les choses et les devine parfaitement. Elle a réussit à m’intriguer et je me suis énormément attachée à elle. Au cours de notre lecture nous en apprenons également sur son passé et ce qui lui a permis de devenir la personne qu’elle est aujourd’hui : pourquoi est elle si hargneuse ? pourquoi est elle sous médoc tout le temps ? On le découvre petit à petit au fil du roman. Un petit parallèle à l’enquête bien appréciable.

    Il est vrai que Sire Cedric (et on m’avait prévenue) a une plume trash et un peu gore car lorsqu’il nous détaille les scènes de crimes, j’ai quelques fois poussé des "oh, eurghh, ahhh", bref les détails sont là et il ne faut pas être trop "précieuse" pour lire ce genre de thriller. Cela ne m’a pas dérangée du tout mais il faut le savoir avant de commencer sa lecture. L’enquête est gore, il y a du sang et on se salit les mains autant que nos enquêteurs de chocs.
    J’ai eu beaucoup d’empathie pour tous les personnages, aussi pourris soient ils....

    Ce que j’ai vraiment aimé, ce sont les paragraphes courts car ca donne un rythme, une tension, une angoisse supplémentaire et il n’y a aucune longueur dans ce roman. Quand je vous dis qu’il est impossible de lâcher le livre, je suis sincère. Ce livre est un page turner incroyablement bon.

    C’est sanglant, c’est flippant, c’est addictif, c’est haletant, c’est...dois je rajouter pour vous faire comprendre que WOW il faut lire du Sire Cedric....

  • angelita 24 juillet 2021
    De fièvre et de sang - Cédric Sire

    Présentation De fièvre et de sang de Sire Cédric
    Eloïse, 16 ans, sait qu’elle va mourir. Elle a perdu beaucoup de sang. Elle a été enlevée par Claude et Roman Salaville qui ont la trentaine et vivent seuls, reculés de tout.

    Alexandre et Eva travaillent ensemble sur une enquête. Ils se ressemblent. Ils ont un passé fait de ténèbres.

    Avis De fièvre et de sang de Sire Cédric
    Pourquoi laisser passer autant de temps avant de me plonger dans les anciens romans de Sire Cédric, maintenant Cédric Sire ? J’en avais acheté pas mal lors d’une séance de dédicaces et ils m’attendent sagement dans ma PAL. Je me plonge, très vite, dans chacune de ces dernières parutions. Et il me tarde le prochain. J’ai eu la chance de le rencontrer, à nouveau, à Quai du Polar à Lyon. J’ai acheté, même si j’ai le grand format, le format poche de son dernier roman, juste pour avoir la dédicace. Et puis, c’est un tel plaisir d’échanger quelques mots avec lui, de le rencontrer à nouveau. Un romancier très proche de ses lecteurs, que ce soit sur les réseaux sociaux ou en face à face. Bref, un petit résumé qui annonce que j’ai aimé, adoré, le roman que j’ai lu et retrouvé avec délices le commandant Alexandre Vauvert qui travaille à Toulouse et qui a fort à faire avec toutes ces morts horribles. En cela, il est assisté d’une jeune femme, commandant à Paris et profiler, Eva.

    Alexandre et Eva mettent le point final à une enquête en donnant l’assaut dans une ferme isolée. Des jeunes filles ont disparu. Ils découvrent un véritable charnier avec du sang partout, de la peau… Ils semblent avoir des hallucinations en voyant des sortes de loups. Pour eux, ces deux hommes, aux nombreux problèmes psychologiques, ont semé la terreur pendant plus d’un an. Mais Alexandre et Eva ont comme un goût d’inachevé. Après cette enquête, ils prennent des nouvelles l’un de l’autre mais ils ne se disent pas tout.

    Le temps passe et Eva, après une absence de deux mois, mise en congés forcés, revient au travail suite à la découverte d’un corps. Si elle a la confiance de son chef, il lui adjoint un commandant avec qui elle ne s’entend pas. Cette nouvelle enquête fait ressurgir des souvenirs pas si vieux que ça, mais également des souvenirs de plus de 20 ans. Eva cache un sombre secret. Elle ne s’est jamais confiée à quiconque même si ses collègues en connaissent quelques bribes. Sur sa route, sur cette enquête, elle va retrouver Alexandre.

    Une enquête menée tambour battant, un véritable thriller qui mêle psychologie mais aussi surnaturel. Une très grande maîtrise dans l’écriture, une très grande maîtrise au niveau des explications et une énorme recherche sur les mythes qui peuvent faire froid dans le dos. Avec son grand sens du détail, l’auteur va vraiment au fond des choses, notamment dans l’étude des caractères de ses personnages. Alexandre et Eva sont deux grands accidentés de la vie. Ils ne vivent que pour leur travail. Le premier est insomniaque depuis ses plus jeunes années. La seconde cache un drame familial qui va ressurgir au fur et à mesure de l’enquête. Va-t-elle arrêter d’éprouver de la culpabilité envers ce qui s’est passé et le fait qu’elle n’a pas su protéger sa soeur ? Qu’ils soient blessés, suspendus, Alexandre et Eva doivent sauver des femmes, arrêter cet assassin et tenter de comprendre ce qu’il se passe, même si cela dépasse l’entendement et au mépris de leurs vies. Eva, très professionnelle et reconnue dans son métier, se met à la place des tueurs. Par contre, lorsque cela concerne des enfants, elle voit rouge comme ses yeux, qu’elle doit absolument protéger car la particularité d’Eva, entre autre, est qu’elle est albinos.

    Avec Sire Cédric, il ne faut vraiment pas avoir peur de ce qui se passe dans ses romans. L’estomac et le coeur doivent être bien attachés. Les souffrances subies font mal au lecteur, mais de mon côté tout est bien passé. C’est également très visuel.

    Vous l’aurez compris, ce roman est un coup de coeur pour moi.

  • DesLivresEtMoi7 1er juin 2021
    De fièvre et de sang - Cédric Sire

    Sire Cédric, c’est le roller coaster du thriller français… Frissons et montée d’adrénaline garantis dès le résumé… Vous savez que ça craint… Et pourtant vous ne pouvez vous empêcher d’ouvrir ce bouquin comme si vous montiez à bord du train, de tourner la première page comme si vous attachiez votre harnais de sécurité, de retenir votre respiration à la lecture des premières lignes comme lors de la montée fatidique avant la descente, la chute… Et les hurlements de peur et de plaisir, prisonnier de ce piège dont vous avez vous-même cadenassé les chaînes…
    Car l’auteur ne prend ni temps ni gants pour plonger son lecteur au cœur même de l’action, vous présentant une malheureuse demoiselle en bien fâcheuse posture, dénudée et ligotée sur un lit ensanglanté, sachant pertinemment qu’elle va elle-même y passer… Vous n’étiez pas prêt ? C’est dommage : la puissante et intense intrigue est déjà lancée ! Dès lors le lecteur ne peut que se laisser embarquer aux confins du réel et de l’horreur, en immersion totale au cœur de la débordante et inquiétante imagination de l’auteur, littéralement sous le dangereux charme qu’a lancé ce dernier. Sous le coup d’une tension de tous les instants, soumis à un effroyable suspense renforcé par tant de rebondissements, le lecteur ne peut que tourner frénétiquement les pages, les dévorer tel un zombie littéraire jamais rassasié, succombant inéluctablement au machiavélisme de l’auteur dont le talent n’est décidément plus à démontrer. Le lecteur va souffrir parce qu’il vit littéralement l’histoire… Et il va en redemander, maso qu’il est !
    Parce que les personnages en compagnie desquels il vient de passer ces chapitres sont particulièrement bien croqués et… Tout simplement irrésistibles de complexité. On retrouve bien évidemment notre cher commandant Vauvert, son imposant physique et son caractère bourru, abîmé par ce qu’il a déjà pu voir et vivre au cours de sa carrière et de sa vie. Seulement il n’est plus seul, désormais épaulé par la profileuse Eva Svärta… Vous dire qu’elle est fort déconcertante est un euphémisme : son physique atypique vous attire, sa force de caractère vous convainc, son passé vous séduit, ses failles vous conquièrent. S’ils sont foncièrement attachants, ils ne sont pas seuls dans cette galère, et une fois encore les personnages secondaires ne sont pas en reste et apportent beaucoup à l’affaire, donnant du sens et du rythme au récit tandis que les chapitres défilent…
    Et ils défilent d’autant plus vite qu’ils sont servis par une plume d’une imparable efficacité, d’une incroyable intensité, un style d’écriture particulièrement soigné et captivant, qu’ils sont courts et percutants, donnant là aussi du rythme au récit qui se lance, s’emballe et se cabre face à un lecteur d’ores et déjà subjugué…

    (Chronique complète : https://deslivresetmoi7.fr/2017/06/chroniques-2017-de-fievre-et-de-sang-de.html)

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.