Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La Mort en tête - Sire Cedric

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

8 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
3 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

À Drancy, en Seine-Saint-Denis, la séance d’exorcisme d’un enfant de 8 ans tourne au drame. Appelée sur les lieux, Eva Svärta, policière à la Brigade criminelle, rencontre Dorian Barbarossa, un journaliste à sensation qui vit depuis des années avec une balle calibre 22 dans le crâne. Il a tout filmé, ou presque...
Au cours des jours qui suivent, la policière se sent observée. Elle sait que le danger rôde, même si les mois qui viennent de s’écouler ont été plus doux que d’habitude. Elle est amoureuse... et enceinte d’Alexandre Vauvert.
Très vite, entre Paris et Toulouse, le duo d’enquêteurs se trouve de nouveau sur la brèche. Et cette fois, ils sont eux aussi les proies d’un tueur psychopathe...
Source : Éditions Pocket

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • angelita 30 avril 2022
    La Mort en tête - Sire Cedric

    La mort en tête de Cédric Sire, présentation
    Drancy, un enfant semble posséder par le démon. L’exorcisme est filmé par un journaliste.

    Dorian Barbarossa n’a peur de rien.

    Eva est enceinte de quatre mois. Alexandre passe ses week-ends avec elle. Mais Eva a un sentiment funeste. De plus, les cauchemars tiennent Alexandre éveillé.

    Avis La mort en tête de Cédric Sire
    A ce jour, le seul auteur rencontré plusieurs fois, au moins 3, est Cédric Sire. La dernière a eu lieu à Quai du Polar 2022. Et même s’il me semble avoir tous ses livres, presque tous lus, dont beaucoup dédicacés, j’ai encore une fois patienté pour le rencontrer et avoir des nouvelles. J’ai fait dédicacer, pour ma fille, La mort en tête, même si je l’ai déjà aux Editions Pocket. Cela me permet de clore les aventures d’Alexandre et Eva. Même si ce dernier tome peut se lire indépendamment des autres, je vous conseille de les lire dans l’ordre, ce qui permet de suivre les aventures des deux personnages principaux et de retrouver, également, d’autres personnages, collègues des deux flics, dont l’un est à Toulouse et l’autre à Paris.

    Ici, le lecteur apprend qu’Alexandre vient passer les week-ends chez Eva et qu’ils attendent un heureux évènement. Eva est très fatiguée mais elle continue ses enquêtes. Elle est appelée dans une banlieue où un jeune garçon vient de mourir, victime d’un exorcisme. Sur place, un journaliste connu pour ses reportages au goût de sensationnel. Lors de cette rencontre, Eva aurait souhaité l’interroger beaucoup plus car elle a senti un danger imminent. De son côté, Alexandre est en proie aux cauchemars qui mettent en scène Eva.

    Très vite, Eva est menacée. Elle échappe de peu à la mort, plusieurs fois. Soit elle est seule, soit elle est accompagnée d’Alexandre. Mais qui lui en veut ? Elle ne le sait pas, sauf le lecteur. De son côté, Alexandre doit faire face à une nouvelle enquête. Mais son caractère emporté, violent va encore lui jouer des tours. Même s’il sait qu’il est manipulé, il sait que cela se retournera contre lui. Et plus vite qu’il ne le pense. Qui a toujours un coup d’avance sur Eva et Alexandre, dans leur fuite, dans leur quête de la vérité ? Les morts s’enchaînent autour d’eux, notamment de hauts fonctionnaires, des policiers qui ont travaillé avec Alexandre. Ils sont les principaux suspects, ils ont toutes les forces de police contre eux. Un jeu du chat et la souris qui n’est pas à leur avantage car ils sont profondément manipulés et personne ne les croit. Eva sait vers qui elle doit se tourner pour trouver des informations et faire avancer son enquête.

    De plus, des phénomènes étranges se manifestent. Aussi bien Eva qu’Alexandre ne savent pas à quoi c’est dû. Ils en auront l’explication. Mais cela continue. Car les bébés ne font qu’un avec leurs parents, avec leur mère. Ils réagissent à ses peurs, ses angoisses. Ils semblent avoir énormément de pouvoir. Malgré la fatigue, le stress, cela permettra à Eva de faire ce qu’elle sait le mieux, se mettre, ici, dans la tête du tueur.

    Dans les autres romans de Cédric Sire, je n’ai pas vu une suite à ce roman. Pourtant, cela le mériterait, il me semble. En effet, on dirait qu’Eva n’en a pas fini avec son passé. Je ne pourrai pas dire quel est le meilleur tome de la série d’Eva et Alexandre. Celui-là tient une grande place, car ils sont amoureux, ils font leur vie ensemble, celle-ci est menacée.

    Franchement, pour moi, c’est un véritable bonheur de me plonger dans les romans de Cédric Sire. La plume est réellement maîtrisée, les rebondissements nombreux, les personnages bien étudiés, on se prend d’affection pour certains d’entre eux. Et le lecteur, enfin moi, tourne avidement les pages.

    A l’heure actuelle, il me reste juste un roman de Cédric Sire à lire ainsi que les deux recueils de nouvelles. Donc je pense que j’aurai le temps avant une prochaine parution.

  • Nessa Booknlove 8 février 2022
    La Mort en tête - Sire Cedric

    Après avoir lu le second opus de cette série de Sire Cédric, il m’a fallu me plonger dans le tome 3 très rapidement car j’avais hâte de connaître la suite et c’est sans regret.

    J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver Eva Et Alexandre, nos deux protagonistes que j’aime suivre et dont la vie m’intéresse beaucoup. Car outre l’histoire de fond de ce livre, nous suivons nos héros depuis le premier tome et j’aime beaucoup suivre l’évolution de leurs aventures. Ces deux héros sont des êtres humains à part : physique atypique tant pour l’un que pour l’autre, caractère hors norme, personnalité très forte. Ils font la paire et j’adore les suivre. Je ne vous raconte pas ici ce qui leur arrive dans leur vie privée pour ne pas vous spoiler mais c’est juste magnifique.

    Sire Cedric nous emmène avec lui dans une réelle descente aux enfers comme j’en ai rarement lu car plus on avance dans le roman plus les évènements s’aggravent et plus on se demande comment ils vont réussir à s’en sortir... Ce qui leur arrive est complètement dingue et tout au long de ma lecture je me suis mise à la place de l’auteur..Mais ou va t il chercher tout cela ?

    Comme habituellement, le style est prenant, addictif et l’envie de me ronger les ongles fut très intense car j’ai eu une boule au ventre pendant les 555 pages. Rarement un livre ne m’a mise dans un tel état d’émotions. L’ambiance de ce livre est vraiment oppressante et d’un autre coté agréable.
    Le "méchant" est complètement dingue. La description qu’en fait l’auteur est affreuse. En parlant avec ma partenaire de lecture, elle me disait justement que rien que de lire son sourire elle avait froid dans le dos et c’est exactement cela. On le lit et on le voit aussitôt et c’est très effrayant.

    Ce "méchant" poursuit nos protagonistes et malgré leur expérience et leur qualité de flics, ils ont beaucoup de mal à survivre à cet homme. Il va les traquer par des méthodes folles et impensables. Les scènes sont détaillées et très "noires". Les morts sont nombreuses et on pourrait facilement avoir un peu de recul si on aime pas ce genre de lecture mais ces évènements ont apporté un caractère à ce personnage, un caractère de psychopathe asociale que j’ai aimé suivre. Dire que de telles personnes existent dans la vraie vie.

    Le coté paranormal m’a à nouveau beaucoup plu, cela permet au lecteur d’aller fantastique et thriller et j’apprécie vraiment cette nouveauté en matière de lecture. Je découvre ce genre avec Sire Cédric et cela me plait énormément. Le coté flic à quoi on ajoute une touche spéciale rend le roman intéressant et flippant à la fois. Etant férue de phénomènes paranormaux, ses romans étaient faits pour moi. Néanmoins dans cet opus, le côté thriller est beaucoup plus mis en avant par rapport aux précédents romans. J’avoue que cela m’a un peu manqué mais malgré tout je reste une grande amatrice du style de l’auteur qui est pour moi, unique.

    J’étais persuadée qu’il s’agissait d’une trilogie mais en lisant la dernière phrase du livre, j’ai un gros doute. Monsieur Sire Cédric aurait encore envie de mettre en avant ce duo de choc ? Va t on bientôt retrouver Eva et Vauvert ? Vais je avoir le plaisir de les suivre encore ?

    Le petit plus non négligeable des romans de cet auteur sont les chapitres courts qui rendent la lecture encore plus agréable et haletante.

  • DesLivresEtMoi7 7 mai 2021
    La Mort en tête - Sire Cedric

    Aucun répit ne vous sera laissé en vous plongeant dans cette lecture : D’emblée l’intrigue se fait aussi haletante que captivante, bien vite l’action se fait prenante, le suspense devient intense… Et tel le grand sorcier des mots qu’il est, Sire Cédric vous fait basculer dans le cauchemar sans crier gare, plaçant notre duo d’enquêteurs dans le viseur d’un redoutable psychopathe avant de les pousser à fuir pour éviter d’être attrapés par… La police ?! Votre taux d’adrénaline grimpe à la vitesse de l’éclair, dès lors impossible pour vous de lâcher ce bouquin avant de l’avoir terminé… Alors on lit, on lit comme si on se lançait dans une course folle, on lit à perdre haleine et on a le souffle coupé d’assister à tant de rebondissements… Et quand on vient à croire que c’est terminé, l’auteur nous assomme et continue à se jouer de nous, nous menant par le bout d’un nez désormais ensanglanté, faisant de nous ses marionnettes à l’instar de ses malheureux personnages qui ne sont décidément pas au bout de leurs peines…
    En effet, si nous sommes particulièrement heureux de retrouver nos amis – Oui car bien plus que simples personnages, il s’agit désormais de NOS amis tant nous nous sommes attachés à ces derniers au fil des aventures – Force est de constater que Sire Cédric est suffisamment machiavélique pour ne rien leur épargner… On sent qu’Eva n’est pas sereine, alors nous non plus… On sent qu’une menace plane sur eux, alors nous aussi… Autrement dit l’auteur mène si bien son intrigue qu’on la vit plus qu’on ne la lit. Dès lors on ressent chaque sentiment, chaque émotion au fil des pages comme si nous y étions… Mais si ça marche pour nos deux enquêteurs, cela fonctionne aussi pour notre dangereux prédateur dont on suit les gestes, dont on pénètre les pensées… Et ça met le trouillomètre à zéro, c’est moi qui vous le dis…
    Parce qu’elle n’appartient qu’à lui, on retrouve la plume de l’auteur toujours aussi nerveuse et percutante, ce style toujours aussi vif et addictif, pour un plaisir de lecture sans égal. C’est brillamment pensé, construit, l’aspect fantastique s’allie parfaitement aux armes du thriller pour rendre cette lecture crédible… Donc d’autant plus inquiétante… Outre ces chapitres courts qui apportent du rythme à l’histoire, il est important de souligner que l’auteur joue cependant avec nos nerfs, tout au long du roman mais encore plus avec cet épilogue qui nous fait rager de ne plus disposer de la suite de leurs aventures…

    (Chronique complète : https://deslivresetmoi7.fr/2017/12/chroniques-2017-la-mort-en-tete-de-sire.html)

  • Sweethydark 22 septembre 2020
    La Mort en tête - Sire Cedric

    Comme toujours un excellent roman. Difficile d’abandonner la lecture avant la fin. L’écriture de Sire Cédric est riche, fluide, maîtrisée, la touche de fantastique particulièrement légère dans ce 3ème volume. Alexandre Vauvert et Eva Svarta sont inoubliables ! Je les ADORE

  • Sylvie Belgrand 26 avril 2019
    La Mort en tête - Sire Cedric

    Je sais, c’est moche, mais je n’avais encore jamais lu un roman de Sire Cedric (même si j’en avais envie depuis un moment)
    J’ai donc lu "La mort en tête".
    Apparemment, je n’ai pas commencé par le premier, mais ça ne fait rien parce que ça se lit très très bien quand même.
    ça tient du thriller, avec un soupçon de fantastique, et ça se dévore en 3 jours bien que ça fasse quand même 700 pages.
    Le méchant est odieux, les gentils sont coincés dans un scénario de plus en plus catastrophique... Bref, c’est jubilatoire.
    Pour tout vous dire, ça m’a rappelé un certain Stephen King, c’est vous dire la référence (Même si King est LE maître et le sera à jamais)
    Le quatrième de couverture :
    Un enfant meurt au cours d’une séance d’exorcisme. Présent sur les lieux pour son émission, un journaliste a tout filmé, ou presque. Eva Svärta, enceinte d’Alexandre Vauvert, est chargée de l’enquête. Depuis, elle se sent observée et à juste titre : elle est la cible du psychopathe…

  • Les Lectures de Mystic 17 mars 2019
    La Mort en tête - Sire Cedric

    Tout d’abord je tiens à préciser que j’adore la plume de cet auteur, c’est l’un de mes préférés 🤩

    Dans le dernier roman de cette trilogie , nous retrouvons la policière Eva Svärta et le commandant Alexandre Vauvert, qui forment désormais un couple malgré la distance qui les séparent. Elle à Paris et lui à Toulouse.
    Une enquête très complexe amènera nos deux enquêteurs à devenir les proies d’un dangereux psychopathe.
    Les traqueurs deviendront les traqués et n’auront malheureusement aucun répit dans cette pure folie !!

    Mon avis : j’ai adoré 😍

    Dès le début, nous sommes plongés au cœur d’une enquête horrible car il s’agit d’une séance d’exorcisme sur un enfant de 8 ans qui tourne au drame.

    L’auteur ne nous laisse pas le temps de reprendre notre souffle que nous replongeons de nouveau dans l’action.

    Cette course poursuite est haletante, effrayante, en effet on ne compte pas le nombre de morts laissés par le tueur tout au long de ce thriller.

    Pour les personnages, j’ai été ravie de retrouver la mystique Eva et le très veinal Alexandre, c’est un duo d’enquêteurs hors du commun et très écorchés vifs.
    L’évolution de leur relation est intéressante, on ressent leurs indéfectibles liens qui les unit surtout lors de cette traque sans merci.

    Puis il y a ce tueur tellement bien imaginé, il est fou, dangereux, machiavélique et sans pitié.
    Mais incroyablement intelligent, tout est réfléchi, cadré, millimétré... En ayant toujours un coup d’avance.

    J’ai eu énormément de mal à lâcher mon livre !!
    Cette enquête était palpitante, je voulais absolument connaître le dénouement de cette course contre la mort.

    Sire Cedric m’a encore bluffé avec son style si percutant et addictif, grâce à des chapitres courts et directs.
    C’est une trilogie mais j’espère retrouver un jour notre couple si attachant dans un prochain tome.
    Sait-on jamais ??

  • eTemporel 7 février 2019
    La Mort en tête - Sire Cedric

    Je me souviens de la toute première apparition d’Alexandre Vauvert dans L’enfant des cimetières. A l’époque, j’écrivais : « Les personnages sont formidables, avec un spécial coup de cœur pour Alexandre Vauvert, ce flic désabusé, anti-héros par excellence qui va devoir accepter de croire, lui aussi. » Depuis, je n’ai pas lu d’autre ouvrage de Sire Cédric, non pas par manque d’envie car j’avais bien aimé cette première intrusion dans son univers, mais tout simplement parce que l’occasion ne s’est pas présentée, ou plutôt que je n’ai pas su la créer.

    Je me suis donc lancée dans La mort en tête à la fois avec l’envie de découvrir ce qu’il était advenu du commandant Vauvert, mais aussi en ayant bien conscience d’avoir raté un certain nombre d’épisodes de sa vie ! J’ai constaté avec plaisir qu’il s’était trouvé une compagne à la personnalité forte, mais je n’ai pas vraiment eu le temps de faire connaissance, car les événements s’enchaînent à une allure incroyable dans ce roman. Eva et Alexandre sont poursuivis par un fou furieux assez difficile à cerner, mais dont on sent bien qu’il ira jusqu’au bout de sa folie.

    Fou furieux, Dorian Barbarossa l’est, aucun doute là-dessus, mais il fait aussi preuve d’une intelligence effroyable et d’une détermination implacable qui font toutes deux froid dans le dos. Les chapitres sont courts, la tension omniprésente, les rebondissements incessants... On se surprend à tourner les pages sans plus pouvoir s’arrêter, tant est grande l’envie de savoir comment tout cela va se terminer. Et comme dans L’enfant des cimetières, il y a cette touche de surnaturel qui ajoute encore plus de mystère à l’ensemble, que l’on croit à ces phénomènes ou pas. J’aurais d’ailleurs bien aimé que cette histoire de « voleurs de rêves » soit davantage développée.

    Je craignais un peu la fin, je dois bien le reconnaître. Après tout ce qui s’était passé, il fallait qu’elle soit vraiment à la hauteur, quitte à sacrifier un de nos deux héros pour conserver un minimum de crédibilité. Mais craindre un dénouement à l’eau de rose, c’est bien mal connaître Sire Cédric, je m’en suis à nouveau rendue compte... Je n’en dévoilerai pas davantage, lisez ce livre et faîtes comme moi, consumez-vous d’impatience dans l’attente du suivant !

  • jcjordhan@gmail.com 10 février 2018
    La Mort en tête - Sire Cedric

    j’adore cette auteur

    des livres à ne manquer je lai lu aussi LA MORT EN TÈTE
    un livre plein de suspense
    A LIRE

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.