Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Goliat - Mehdy Brunet

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

18 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

La mer des Barents, au large des côtes norvégiennes : Goliat, une plateforme pétrolière en proie aux éléments déchaînés, est le sinistre théâtre d’une série de meurtres odieux.
David Corvin, ex-agent du FBI, va devoir utiliser toutes ses compétences pour stopper l’hécatombe.
Mais au bout du chemin, il risque de perdre son âme...
Et bien plus encore...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • Le Monde de Marie 21 août 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    Une intrigue que l’on va suivre sur plusieurs fronts et qui va nous faire voyager sur plusieurs années. Une manière originale de présenter son récit pour nous expliquer les fondements de la fureur, de cette soif de vengeance qui pousse aux meurtres sanglants.

    Un côté huit-clos très oppressant lorsqu’on se retrouve au coeur de Goliat. Là, l’intensité du récit va prendre toute son ampleur et on va ressentir une réelle urgence. J’ai rapidement découvert l’identité du tueur mais cela n’a pas entaché mon plaisir de suivre le déroulement des évènements. C’est palpitant à souhait et, jusqu’à la dernière ligne, on est tenu en haleine.

    Les personnages ont été très bien travaillés et, mis à part pour les deux agents du FBI, j’ai ressenti une profonde empathie. J’ai été touchée par les drames et j’ai été horrifiée devant la cruauté des homicides. Mon coeur a palpité en même temps que celui des personnages.

    Un récit intense, original et très bien construit à travers lequel l’auteur nous prouve une nouvelle fois son talent.

  • @just_read_darling 27 août 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    Un roman que j’ai apprécié autant pour la profondeur des personnages que pour les crimes odieux.

    Le roman débute par un crash d’avion. De nombreuses victimes à déplorer dont les proches d’un jeune homme.
    Nous suivons ensuite deux agents du FBI qui enquêtent sur une série de meurtres et se lancent sur la piste d’un tueur en série.
    Pour finir,nous découvrons le personnage de David qui nous raconte le drame qu’il a vécu lors de sa mission sur la plateforme pétrolière.

    Le récit est découpé sur plusieurs années et plusieurs faits qui se percutent pour un final simple mais efficace

  • Des plumes et des livres 29 août 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    Chaque nouvelle sortie des Editions Taurnada est souvent une belle surprise, une découverte littéraire. Même si j’ai déjà lu un roman de Mehdy Brunet (Le Fruit de ma Colère en 2018), c’est toujours un plaisir de se plonger dans un thriller.

    Goliat nous embarque pour un huis clos dans une plateforme pétrolière. Au départ, la narration peut déstabiliser car l’auteur alterne les époques (entre 2013 et 2019) et on se demande comment toutes ces situations avec ces personnages différents vont s’imbriquer. Néanmoins, en coupant ses chapitres de manière à garder du suspens à la fin, on ne peut s’empêcher de poursuivre notre lecture.

    Si l’identité du tueur qui sévit en 2014 et 2016 n’est pas une surprise, les raisons de ses actes sont atypiques et plutôt inattendues. En tout cas, je ne les avais pas anticipées !

    Quand à l’ambiance du huis clos, elle est parfaitement angoissante. Une plateforme pétrolière au beau milieu d’un océan déchaîné par une tempête… Quoi de mieux pour installer une atmosphère sombre, où la tension monte petit à petit.

    Goliat est un thriller dont l’ambiance noire s’installe progressivement au même rythme que notre addiction. Mehdy Brunet signe ici un nouveau roman réussi, un huis clos dont il est difficile de s’échapper indemne.

  • LectureChronique 1er septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    Bonjour mes Lecteurs,

    Voici un thriller que je viens vous chroniquer en retour de lecture : "Goliat" de Mehdy Brunet aux éditions Taurnada.

    Merci aux éditions Taurnada de leur confiance. Toujours un vrai plaisir !

    Goliat, une plateforme pétrolière au large des côtes Norvégiennes, est prise dans une tempête. Impossible pour quiconque d’y accoster comme d’en partir. David Corvin, arrivée depuis peu avec sa femme Abigaël pour y exercer un job de sécurité, va être le témoin de plusieurs meurtres suspects. Il va devoir endosser son costume d’ancien agent du FBI afin de stopper le meurtrier qui multiplie les cadavres.

    Jusqu’où ira-t-il pour que les massacres odieux s’arrêtent ?

    Superbe thriller en huis-clos que nous offre Mehdi. D’entrée, on fait connaissance avec tous les personnages qui tiennent tous une part de responsabilité dans cette histoire.

    J’ai été quelque peu déstabilisée par ce début décousu avec l’apparition de tous ces personnage mais au fil du récit, j’ai vite remarqué que chacun d’eux a pu trouver sa place et gagner en légitimité.

    L’intrigue, aussi glaçante que les eaux de l’antarctique, se déchaîne au même rythme que les éléments qui s’abattent sans relâche sur la plateforme. Aucun répit dans la narration qui enchaîne les rebondissements et engloutie les âmes en perdition. Personne ne sort vraiment indemne de cette épreuve...

    Une fin en apothéose comme je les aime, le point d’orgue de ce magnifique récit qui a tout pour plaire et qui va très certainement trouver son public.

    Je suis ravie d’avoir découvert la plume de cet auteur que je ne manquerai pas de relire à l’occasion. Son style d’écriture est totalement adapté pour ce genre de roman, il a réussi à me transporter dans son univers et à me faire accrocher à son histoire. Tout est tellement addictif !

    Vous pouvez vous jeter à corps perdu dans ce thriller, nul doute que vous en ressortirez conquis !

    Bonne lecture, amis Lecteurs ! D’autres avis lecture sur mon blog —> https://lecture-chronique.blogspot.com

    Extrait : Le bruit caractéristique de la fermeture du sac mortuaire remontant le long du cadavre l’interrompt. Au même moment, et comme un mauvais présage, une nuée d’oiseaux s’envole dans un vacarme trahissant leur affolement. Les trois représentants de la loi ne restent pas plus longtemps sur place.

  • Sylvie Belgrand 2 septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    Il y a un sacré punch dans l’écriture de Mehdi Brunet. Ses mots font mouche et vous emportent dans un tourbillon dont vous ne pourrez sortir qu’à la dernière page, où, contre toute attente après cette succession de meurtres, vous serez pris par l’émotion.
    Très bon bouquin, bien mené, avec des personnages forts.

    #Goliat #MehdyBrunet #Taurnada #thriller #lecture #livres #chroniques #polar #SerialKiller #TueurEnSerie

    Le quatrième de couverture :

    La mer de Barents, au large des côtes norvégiennes : Goliat, une plateforme pétrolière en proie aux éléments déchaînés, est le sinistre théâtre d’une série de meurtres odieux. David Corvin, ex-agent du FBI, va devoir utiliser toutes ses compétences pour stopper l’hécatombe. Mais au bout du chemin, il risque de perdre son âme… Et bien plus encore…

  • Sonia Boulimique des Livres 3 septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    Lors du prologue, nous sommes en 2019, et nous faisons connaissance avec David Corvin, qui boit plus que de raison afin de tenter d’apaiser sa colère. Beaucoup d’interrogations émergent de ce début alléchant.

    Ensuite, les chapitres s’enchainent, le lecteur est propulsé en 2016, où nous retrouvons David qui essaye de sauver son mariage avec Abigäel. On en profite pour apprendre que David s’est fait renvoyé du FBI, mettre un coup de poing dans la gueule de son supérieur ne peut qu’être mal vu en effet😉…Abigäel, quant à elle, est chercheuse en biotechnologie et est affectée à une mission au large de la mer de Barents, sur la plateforme pétrolière Goliat.

    Octobre 2015. Les agents spéciaux Munny et Diaz rejoignent l’Inspecteur Curtis, de la Police de San Francisco, sur une scène de crime glauque et atroce. La victime est dans un sale état. Cinquième meurtre à l’actif d’un serial killer au mode opératoire bien particulier.

    Juillet 2013. Maggie attend le retour de son mari avec impatience pour lui annoncer qu’elle est enceinte. Franck se rend à l’aéroport accueillir sa femme et sa fille. La vie des ces deux familles va basculer inexorablement vers l’horreur.

    Bon, c’est à ce moment-là que j’ai pris des notes, par peur de me perdre dans l’espace temps et dans tous ces personnages, et que j’ai commencé à craindre le pire. J’avoue avoir du mal avec les constructions de ce type. J’ai donc continué ma lecture avec tous mes préjugés.

    J’ai bien vite laissé de côté mes idées reçues, car le plaisir de lecture a été bien présent. Le changement régulier d’époque évite la monotonie, et nous donne des indices, nous permettant de comprendre et de poser les bases de notre réflexion. J’ai découvert assez rapidement l’identité du tueur, mais j’ai pris un réel plaisir à suivre le jeu de piste de l’auteur. Toute la partie sur la plateforme pétrolière transforme le récit en un huis-clos oppressant et totalement anxiogène. Un courant d’air glacé nous parcourt l’échine, l’atmosphère devient lourde, le huis-clos nous étouffe.

    J’ai dévoré ce roman en un après-midi, tellement j’étais bien entre ses pages. Il faut dire que Mehdy sait y faire ! Une plume accrocheuse et très énergique, des rebondissments à la pelle, des cadavres comme s’il en pleuvait, un rythme de dingue. Comment captiver son lectorat malgré un début qui dévoile tout ou presque ? Lisez « Goliat », et vous aurez la clé. C’est juste du grand art.

    Quant à la fin, elle m’a trucidée. La dernière scène d’action était tellement photographique que j’en ai eu la chair de poule. L’épilogue m’a serré la gorge. Les larmes n’étaient pas bien loin, c’est certain.

    Je remercie les Éditions Taurnada et Joël Maïssa pour cette lecture.

    #Goliat #MehdyBrunet #Taurnada

  • L’atelier de Litote 3 septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    2016, un couple qui va mal David et Abigael, un travail offshore sur la plateforme pétrolière le Goliat en pleine mer de Barents et cela pendant une super tempête, ça secoue ! Mais il semble que cela soit leur façon de prendre un nouveau départ. Très vite on est immergé dans un huis-clos, angoissant et tendu, d’autant plus que les morts font surface, les uns après les autres. Il semblerait qu’un tueur en série soit à bord. La construction du roman nous invite à prendre connaissance des différentes histoires des personnages, l’auteur apporte un soin particulier à leur densité. Pour cela il n’hésite pas à faire des parenthèses en forme de flashbacks sur des éléments du passé qui nous serviront à la compréhension du présent. Il y a plusieurs temporalité exploitées et c’est bien imaginé car je ne me suis pas sentie perdu entre deux agents du FBI en 2014 qui enquête sur un tueur en série pour lequel ils n’ont pas grand-chose à se mettre sous la dent et le crash d’un avion de la compagnie Asiana Airlines lors de son atterrissage à San Francisco en 2013. Les seuls chapitres qui en dévoilent un peu trop, trop vite sont ceux sur David en 2019, on perd un peu d’intérêt à connaître déjà son point du vue. Je reste admirative de cette intrigue rondement menée en à peine 250 pages, tout y est et ma lecture a été captivante grâce aux rebondissements qui viennent surprendre et toucher le lecteur en plein cœur. Car ne vous y trompez pas le thème abordé est fort et universel, il s’adresse à chacun d’entre nous et joue sur les émotions. Un excellent moment de lecture où tous les fils se trouvent reliés et un final qui ne tient qu’à un fils si j’ose dire. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2020/09/03/38478357.html

  • Lectures noires pour nuits blanches 3 septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    Ce thriller m’a déstabilisée dès le départ. Sa construction particulière, avec plusieurs temporalités et une multitude de situations avec différents personnages, a fait que j’ai eu du mal à rentrer dans cette histoire. Le tout m’a semblé un peu décousu.
    J’ai été également surprise d’entrevoir d’emblée comment ça allait se finir, mais je me suis dis que le suspense était ailleurs et j’ai poursuivi ma lecture.

    Malheureusement, l’identité du tueur nous est vite dévoilée et j’ai rapidement compris ses raisons et soupçonné le reste. Il n’y a que la toute fin que je n’ai pas anticipé.

    Je m’attendais à un huis-clos mais finalement on tarde à se rendre sur la plateforme pétrolière. Un décor atypique, original et intéressant pour un thriller qui n’est pas assez exploité.
    La tension également s’installe trop tardivement pour que je puisse la ressentir pleinement. Il n’y a vraiment que les derniers chapitres qui m’ont semblé tendus et palpitants.

    C’est dommage, cette construction ne m’a pas du tout emballé et surtout dévoile toute l’intrigue qui pour moi perd en intérêt. Trop de retours passé-présent, une tension et une ambiance qui tardent à s’installer, ont fait que je suis passée à côté.

    J’ai été néanmoins ravie de découvrir la plume de cet auteur que je voulais lire depuis un moment.
    Ca ne l’a hélas pas trop fait avec moi mais ce livre ravira j’en suis sûre d’autres lecteurs. N’hésitez pas à vous faire votre propre avis.

    Merci à Joël de Taurnada pour sa confiance.

  • valmyvoyou lit 3 septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    L’histoire se déroule sur quatre périodes différentes. 2019 est l’année qui ouvre le livre et le conclut. David Gorvin affronte une énorme gueule de bois. Il confie que sa vie a tourné au cauchemar. Pour appuyer ses propos, il remonte en 2016, alors que sa femme et lui, intègrent une plateforme pétrolière : Goliat. Lors d’une tempête, une série de crimes horribles sont commis. Ancien agent du FBI, David enquête pour stopper le tueur. En parallèle, en 2013, nous suivons deux personnes, apprenant le crash de l’avion, dans lequel voyagent leurs proches. Il s’agit du Boeing 777, de la compagnie Asiana Airlines. Nous ressentons leur angoisse, quand ils écoutent les informations. Leur famille, fait-elle partie des rescapés ? Enfin, en 2015, nous sommes aux côtés de deux inspecteurs qui enquêtent sur un tueur en série laissant des scènes de crimes macabres. Au début de ma lecture, je me suis un peu perdue dans les prénoms, mais une fois, mes marques prises, le récit a été d’une grande fluidité.

    Quatre périodes différentes, quatre lieux n’ayant rien en commun, des personnages qu’on ne retrouve que l’année qui les concerne, mais quel est le dénominateur commun entre ces éléments ? Je reconnais que je n’avais pas réussi à le trouver. Dans plusieurs avis, j’ai lu que les lecteurs l’avaient vite découvert. Cela n’a pas été mon cas, j’ai eu la sensation de comprendre au bon moment, pour que mon intérêt reste éveillé. Pour cela, il a fallu que l’auteur décide de lâcher un gros indice. A partir de cette révélation, le suspense a pris une autre dimension. En effet, le danger s’est révélé plus perceptible et, une fois mêlé au déchaînement de la nature, l’atmosphère est devenue oppressante.

    Au cœur de l’intrigue, se pose un débat de société important. En évoquant les deux possibilités, l’auteur montre la difficulté du choix et les conséquences pour ceux que cela implique. Sans prendre parti pour une opinion ou l’autre, il a le mérite de faire réfléchir et de nous montrer la souffrance engendrée pour la personne qui doit décider et pour celle qui dépend de ce choix. Une situation que je n’espère jamais vivre, mais, que j’ai approchée grâce à Mehdy Brunet. Un des rôles de la littérature est de nous faire réfléchir et d’ouvrir le cheminement de notre pensée, pour nous positionner, en toute liberté, sur des sujets essentiels. Même si l’essence de ce livre est un thriller, Goliat remplit cette mission et je salue cet axe choisi par l’auteur. Enfin, la conclusion de ce suspense haletant est chargée d’émotion et évoque un autre sujet sensible.

    Goliat est un thriller à l’atmosphère oppressante que je vous recommande vivement.

  • VALERIE FREDERICK 4 septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    « En remontant plus loin encore, je me rappelle m’être accolé au zinc d’un bar de San Francisco et, en même temps que les verres se succédaient, une colère grondait. Froide, sourde. Elle s’est répandue en moi comme un cancer jusqu’à ce qu’on ne fasse plus qu’une seule et même entité. »

    2019. San Francisco. David Corvin, ex du FBI, a la gueule de bois. Il a bu plus que de raison pour oublier… Oublier quoi ? Une terrible histoire que Mehdy Brunet va vous conter de sa plume addictive.

    Le début du roman s’avère un peu complexe car les chapitres courts alternent plusieurs périodes : 2013, 2015, 2016 et 2019. Mais très vite, les liens entre ces années et les personnages qui y évoluent s’imbriquent et les tenants de l’enquête deviennent perceptibles. Et dès que la liaison se forme entre tous ces éléments, l’intrigue devient captivante !

    « Comme une feuille de papier buvard en contact direct avec un stylo- plume, les blouses blanches s’imbibaient d’un liquide poisseux qui s’étalait pour former de grandes rosaces pourpres... »

    L’hémoglobine est présente dans ces pages. Estomac sensible s’abstenir… ou pas. L’auteur a la délicatesse de nous raconter juste ce qu’il faut des mutilations subies sur les cadavres.

    Les traumatismes du passé des divers personnages vont remonter à la surface et emmêler les pinceaux des divers enquêteurs : ancien du F.B.I., ancien des Forces spéciales, ancien des tribus indiennes ou des quartiers portoricains ; chacun se met en action avec ses forces, ses faiblesses et sa culture. Tous se rejoignent sur un lieu des plus austère : une plateforme pétrolière dans les mers australes. Sur Goliat se déroule en effet, au milieu des éléments naturels déchainés, une série de crimes abominables. Lequel de ces personnages fracassés a perdu la tête ?

    Ce roman se dévore, même si quelques scènes de description du site pétrolier et de son fonctionnement se révèlent un peu complexes. J’ai vraiment aimé la construction de l’intrigue, la construction psychologique des personnages et la plume de l’auteur qui nous pousse à élaborer divers plans de résolution de l’enquête. On croit en tenir le fil, et puis viennent les derniers chapitres : eux seuls vont livreront le fin mot de l’histoire !

  • Sharon 5 septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    Troisième roman de Mehdy Brunet, troisième roman que je lis de cet auteur, et troisième roman que j’apprécie. Je dirai donc pour commencer : carton plein.
    Dans ce roman, l’auteur joue sur la temporalité du récit. Nous découvrons tout d’abord David Corvin, de nos jours, quasiment (en 2019). L’homme est au bout du rouleau, il se noie dans l’alcool, littéralement. Pourquoi ? Nous le retrouvons trois ans plus tôt, et si tout n’était pas parfait dans sa vie, David Corvin, ex agent du FBI, était pourtant en bien meilleure condition physique, et surtout, il mettait tout en oeuvre pour sauver son couple avec Abigaël. Pour faire un couple, il faut être deux, et la jeune femme était bien décidée elle aussi à oeuvre dans la même direction que David. Que s’est-il donc passé ? Et quel est le lien avec une autre affaire, qui nous renvoie encore une année en arrière, aux Etats-Unis, entre enquête sur un tueur en série, et accident d’avion qui, emportant des vies, brisa plusieurs familles ? Trois époques, dans laquelle le lecteur navigue avec fluidité - jusqu’à gagner Goliat.
    Goliat, c’est le nom d’une plateforme pétrolière, cet univers toujours présenté dans l’imaginaire collectif comme essentiellement masculin. Et pourtant, c’est là qu’Abigaël va travailler, en tant que chercheuse en biotechnologie. Les plateformes pétrolières dérangent, un peu, beaucoup, il est donc nécessaire de prouver que tout va bien. Il est aussi nécessaire de les protéger, parce que les menaces sont prises au sérieux : David est engagé lui aussi sur cette plateforme pour assurer la sécurité. La plateforme est un monde où faire confiance aux autres est essentiel, un huis clos quasi permanent. Peut-il arriver pire encore que ce que les éléments déchaînés peuvent provoquer ? Oui.
    Le roman contient des scènes sanglantes, et cela m’ennuie presque de devoir le préciser, parce que cela me paraît logique lorsque je lis un thriller. De même, je ne veux pas évoquer l’ensemble des thématiques, parce que cela en dirait trop sur le roman et gâcherait la lecture. Je vous dirai simplement que l’épilogue est absolument poignant.

  • Matildany 5 septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    2019. David Corvin, se réveille seul, désespéré, dans une chambre d’hôtel, du côté de San Fransiscco.
    2015. Deux agents du FBI, Munny et Diaz, arpentent les routes des États-unis à la recherche d’un tueur qui abandonne des cadavres mutilés et éviscérés.
    2013. Un crash aérien fait de nombreuses victimes à son atterrissage à San Francisco
    2016. Goliat, une plate-forme dans la mer de Barents, en proie aux éléments déchaînés, accueille une chercheuse scientifique en biotechnologie, Abigaël, et son compagnon, David, qui travaille dans l’équipe de sécurité des lieux.
    Lorsqu’un meurtre s’y produit, l’enquête doit se mener sans aide extérieure.

    Petit à petit, les pièces de ce puzzle s’assemblent, et nous entraînent sur le cheminement d’une vengeance, née de la douleur. Le rythme est soutenu, l’action dans ce lieu original accentue le côté oppressant du huis- clos. C’est un thriller rapide, et comme les jalons sont posés dès le départ, il y a donc moins de suspense quand à la conclusion du roman, et le peu de personnages peut aiguiller vers le tueur.

    Le récit aurait peut-être mérité un peu plus de longueurs, et les lieux être encore mieux exploités. Pas un coup de cœur pour moi qui lit beaucoup de thrillers, mais il se lit bien, et reste cohérent jusqu’à la fin.
    Ma note 3,5/5

    https://instagram.com/danygillet

  • Solène246 6 septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    Je tenais tout d’abord à remercier les Taurnada Editions pour leur confiance envers moi ainsi que le service presse numérique de @Mehdi Brunet, un auteur que je découvre avec ce livre et croyez je vais vite découvrir son 1er roman "sans raison"
    Dans ce thriller, nous allons suivre l’aventure d’un couple David et Abigaël qui vont confronté à des horreurs.
    L’auteur passe par plusieurs phases (passé, présent) pour tous les protagonistes de ce livre afin de savoir ce qui s’est réellement passé sur cette plateforme pétrolière.
    Dés les premières pages, vous êtes envoutés et il vous tient en haleine jusqu’à la fin, tout ceci dans une ambiance anxiogène, avec du suspens, de l’action.
    J’ai passé un très bon moment de lecture.
    Le livre de Mehdi Brunet est sorti le jeudi 3 septembre, vous pouvez donc vous le procurer

  • lireencore93420 6 septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    David et Abigaël sont un couple passionné quand il s’apprête à rejoindre la plate- forme pétrolière Goliat, mais ils ne sont pas au bout de leurs surprises

    C’est l’histoire d’abord d’un couple au bord de la tourmente, mais qui se battent pour leur amour, c’est vraiment prenant, qui vous baladent sur différentes émotions : de la peur, évidemment mais aussi de l’admiration par rapport à leur ténacité.
    Et puis il y a le méchant de l’histoire, l’auteur nous dépeint son histoire, ses motivations, ca donne de l’intensité au récit et surtout énormément d’addiction, les pages se tournent toute seule.
    J’ai adoré la construction du récit, sur quatre temporalités, justement pour qu’on comprenne tous les protagonistes de la trame.
    Il y a évidemment beaucoup d’action et de rebondissements comme doit être un excellent thriller mais il y a un gros plus, c’est leur couple, leur faille et leur force, sans aucun doute c’est un gros coup de cœur.
    J’aime le mélange des genres, après il faut savoir doser, et là c’est vraiment abouti, il y a énormément d’émotions sans oublier, le suspens, et aussi des meurtres jalonnant le parcours de ce couple
    Merci à Taurnada de nous offrir d’excellentes publications qui nous surprenne toujours et qui nous font passer un excellent moment de lecture

  • unevietoutesimple 6 septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    Je découvre Mehdy Brunet avec cette lecture et c’est un auteur que j’ai envie de connaitre un peu plus.

    Au début, j’ai été un peu perdue dans les allers-retours entre les 3 périodes et donc les 3 histoires, enfin surtout les personnages que j’avais tendance à avoir du mal à différencier. Je me demande si la chaleur qui sévissait pendant ma lecture n’avait pas quelque peu englué mon cerveau. Et petit à petit, j’ai fini par bien dissocier les différents protagonistes.

    A partir de la moitié du livre, tout s’accélère et les pièces commencent à s’imbriquer, même si dès le départ on se doute qu’il y a un lien entre ces 3 récits. La partie se situant sur la plateforme est la plus oppressante car tout le monde pourrait être coupable d’où une situation anxiogène.

    J’ai beaucoup aimé le personnage d’Abigael, c’est une femme forte qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et a de la répartie.

    Quant au tueur, son nom a été une vraie surprise pour moi, honnêtement, je ne serais jamais allée chercher cette personne (bon point pour l’auteur que de me surprendre ainsi).

    Par contre, avec ce qu’explique le personnage de David Corvin, j’aurais vu une fin différente, du coup je suis un peu déçue de ce côté là mais ce n’est que mon avis.

    Comme régulièrement avec les romans parus chez Taurnada, c’est rythmé et j’ai passé un bon moment lecture. Auteur à suivre.

  • Liliaza 14 septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    Posons les bases immédiatement : j’ai dévoré ce livre qui m’a beaucoup émue. Il m’a presque tiré les larmes ce qui est extrêmement rare.

    Notre histoire débute par le récit d’un homme brisé. Pourquoi est-il ainsi ? Quelle est son histoire ? Et nous voilà partis dans les souvenirs d’un drame. Un drame qui a bouleversé plus d’une vie. Ce qui est étonnant c’est que nous suivons plusieurs personnes. J’aurai pensé qu’un récit qui commence ainsi nous amènerait à suivre un personnage. Mais voilà que plusieurs protagonistes se mêlent à la fête...enfin plutôt à ce drame. Car au-delà du thriller nous suivons le destin de plusieurs personnes chacun vivant différemment la même tragédie. Je ne pourrais même pas dire que je préfère un personnage à un autre ou que je suis plus d’accord avec les raisons de l’un plutôt que l’autre (lisez le roman et vous comprendrez !).

    Les thèmes abordés sont durs. On les trouve rarement dans un polar. Rien que d’y penser j’en ai presque les larmes aux yeux. Peut être que je m’identifie trop aux personnages...

    L’enquête en tant que telle est facile à deviner. Mais cela n’enlève rien au tragique de la situation ni à l’attrait du roman. Je l’ai dévoré en 3 heures lors de ma pause déjeuner. Je n’arrivais pas à m’arrêter. Mais vraiment je n’y arrivais pas. C’est aussi pour ça qu’un des reproches que je fais à ce livre c’est que je le trouve trop court. En rentrant chez moi je n’ai pas pu m’empêcher de raconter tout le roman et notamment cette fin à mon mari. Il fallait que je partage ça avec quelqu’un.

    http://l-entre-deux-mondes.e-monsite.com/pages/dark-fantasy/goliat.html

  • ReadLookHear 19 septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    Alors qu’ai-je pensé de Goliat, ce thriller à la couverture glaçante ? Et bien pour tout vous dire, même si je l’ai dévoré j’ai été un peu déçu. Déjà, une raison à cela… Je deviens je pense très exigent sur les thrillers que je lis et celui-ci ne m’a pas surpris ni engendrer le moindre frisson. C’est dommage car l’environnement choisi par l’auteur était très prometteur.

    Dans Goliat, nous avons droit à deux lignes temporelles distinctes. Dans la première nous suivons deux agents du FBI à la poursuite d’un tueur en série éviscérant ses victimes et dans la seconde, il s’agit de David Corvin, lui ex-agent du FBI avec sa femme s’embarquant sur une plateforme pétrolière en pleine tempête dans la mer de Barents. J’ai trouvé très intéressant ce choix fait par l’auteur, cela emmène du peps et rend la lecture fluide même si l’identité du tueur n’est pas un mystère. Cela à également un défaut à mon sens, effectivement cela nous éloigne régulièrement de la plateforme et pour ma part m’a empêché de ressentir l’angoisse ou l’atmosphère oppressante du lieu, je ne me suis jamais senti dans un huis clos.

    Plusieurs petites choses m’ont dérangées, tout d’abord, des touches d’humour un peu trop présentes et qui ne font pas naturelles dans les dialogues, je retrouve de plus en plus ce petit défaut dans mes lectures et franchement cela ne sert à rien et cela n’apporte rien, en plus ici nous sommes dans un thriller qui se veut glaçant. L’autre chose qui m’a fortement déplue c’est les facilités et les préjugés présents tout du long de ce roman, les relations tendues entre le FBI et … bah tout le monde, les traits étaient trop forcés c’était pénible. Et pourquoi ces jugements sur les deux agents ? L’un hispanique et l’autre d’origine amérindienne, le nombres de clichés, j’ai trouvé cela abusé et limite du racisme… Quel dommage.

    Bref, vous l’aurez compris, vraiment une lecture en demi-teinte pour moi.

    https://readlookhear.wordpress.com

  • bookliseuse 20 septembre 2020
    Goliat - Mehdy Brunet

    2019 – David Corvin, est alcoolisé. Il faut faire un retour en arrière pour comprendre ce qui lui arrive.

    2016 – David ancien agent du FBI et son épouse Abigaïl sont à bord d’un bateau au large des côtes norvégiennes sur la mer des Barents. Ils se rendent sur une plateforme pétrolière où Abigaïl est affectée à une mission de recherche en biotechnologie. David, afin de suivre celle-ci a accepté un poste de vigile. Leur couple était au bord du gouffre quand ils ont décidé de se redonner une seconde chance.

    Octobre 2015 – les agents spéciaux Murnny et Diaz enquête sur une série de meurtres où les victimes sont atrocement mutilées.

    Juillet 2013 – Franck, veilleur de nuit et ancien militaire à hâte de retrouver son épouse et sa fille. Il se hâte d’aller à l’aéroport pour les accueillir.

    3 époques différentes, plusieurs intervenants qui, à priori, n’ont rien en commun et qui pourtant vont voir leurs destins liés.

    L’auteur tisse son histoire comme une toile d’araignée, étape par étape, tranquillement pour nous emmener à l’histoire centrale qui se déroule de nos jours.

    Aucun temps mort dans ce thriller. Les personnages sont parfaits, chacun ayant son importance pour donner de la cohérence à cette histoire.

    Petit à petit, l’auteur nous dévoile comment en une minute une vie peu basculer dans la folie. Un thriller noir, où l’on se questionne sur la folie humaine et combien un rien peut nous faire basculer dans l’horreur. Au final, nos vies ne tiennent pas à grand chose.

    Un thriller sombre qui ne laissera personne indifférent.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.