Leona : la fin justifie les moyens - Jenny Rogneby

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Découvrez la recette du saumon gravlax, emblématique de la Scandinavie, terre d’adoption d’une auteur de thriller remarquée…
La prometteuse auteur de thrillers suédoise Jenny Rogneby revient avec Leona 2, La fin justifie les moyens. Six mois après la résolution de l’affaire des braquages qui lui fit miroiter une existence enfin libérée de toute contrainte, Leona Lindberg, l’inspectrice à la froideur implacable, est dépressive et harcelée par un banquier français à qui elle doit une somme astronomique. Pour s’acquitter de ses dettes, elle va faire ce pour quoi elle est la plus douée : organiser un nouveau braquage. Passera-t-elle une fois de plus entre les mailles du filet ?
Il vous faudra attendre le 2 mars pour le découvrir ! En attendant, en association avec les éditions Solar, nous vous proposons une expérience sensorielle qui vous mettra l’eau à la bouche… La recette du saumon gravlax, tout droit sorti des froides rues de Stockholm, théâtre de la double vie de Leona Lindberg !

Galerie photos

Vos avis

  • 1001histoires 27 avril 2018
    Leona : la fin justifie les moyens - Jenny Rogneby

    C’est le deuxième titre d’une série d’une auteure aussi atypique que son héroïne.

    Jenny ROGNEBY est née en 1974 en Ethiopie et a été adoptée à l’âge d’un an par un couple de suédois travaillant pour l’armée. Elle a passé son enfance dans le nord de la Suède. Douée pour la musique et la danse, elle a connu un grand succès dans le milieu des années 2000 avec le groupe de quatre chanteuses Cosmo 4 ( allez écouter Peek-A-Boo sur YouTube ).

    Elle quitte le monde de la chanson pour suivre des études qui lui tenaient à coeur, le droit, la sociologie, la psychologie et la criminologie. Son diplôme obtenu, elle travaille comme inspectrice à la section criminelle de la police de Stockholm, ce qui lui permet d’acquérir de l’expérience et sans doute beaucoup de souvenirs propices à imaginer des romans policiers.

    Au bout de sept ans, elle quitte la police de Stockholm et part s’installer à Malte pour écrire. Un an après, son premier roman est publié. Il met en scène l’inspectrice Leona Lindberg de la police de Stockholm. Leona est une héroïne comme je n’en connaissais pas, adorable et malhonnête et avec qui l’expression "la fin justifie les moyens" prend tout son sens. C’est une mère de famille un peu dérangée, ses enquêtes sont menées borderline. Leona ne réagit jamais comme on l’attendrait de la part d’une femme, d’une mère et encore moins de la part d’une inspectrice de police. C’est elle qui est la narratrice des romans. Cela permet grâce à une fine étude psychologique de Jenny Rogneby d’explorer les motivations de son comportement très atypique.

    La série "Leona" compte à ce jour trois titres, les deux premiers ont été traduits en français et sont publiés aux Presses de la cité.

    - Leona - Les dés sont jetés ( Suède 2014 - France 2016 )

    - Leona - La fin justifie les moyens ( 2016 - 2017 )

    - Troisième titre paru en Suède en 2017.

    http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2018/04/jenny-rogneby.html

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.