Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Justin Case : Bons baisers de Moscou

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Il y a la loi… et il y a la justice.
Je parcours le monde pour rétablir la seconde,
parfois au mépris de la première.
Mon nom est Case.

JUSTIN CASE.

Résumé :

Étrange message que ce SMS codé en provenance de Russie…

Matthew Slides, l’ancien avocat d’affaires, est rattrapé par son passé : Allistair Quinn, un ami perdu de vue depuis des lustres, l’appelle au secours. Le malheureux risque d’être condamné pour espionnage… ou assassiné sans que quiconque ait vent de sa terrible situation.
Seule solution pour lui venir en aide ? Embarquer pour Moscou et découvrir de quoi il retourne. Ce que Justin Case n’hésite pas à faire.

Destination ?
L’ancien paradis des espions !

Format

140 x 210 mm

Prix

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 18 janvier 2020
    Justin Case : Bons baisers de Moscou

    Ados et jeunes adultes, cette série est pour vous. Lecteurs plus âgés, faîtes comme moi et n’hésitez pas, lisez la aussi car Jean-Luc Bizien réussit tout : voir ICI sa bibliographie.

    Les trois premières aventures de Justin Case sont parus en 2013. Il est de retour depuis novembre 2019 grâce à French Pulp éditions.

    Vous ne connaissez pas le monde de Justin Case ? Vous n’avez pas encore lu les récits de ses aventures ? Peu importe, Jean-Luc Bizien a tout prévu, en préambule il donne la parole à Justin pour se présenter, lui et ses proches ( Helena, Sonny Boy, Matthew Slides et Luciano ). Justin peut compter sur une belle brochette d’ami-e-s, dévoué-e-s et aux compétences multiples. Une véritable garde rapprochée !

    L’Irlandais, ancien militaire d’élite, appelle à l’aide son ami et ancien compagnon d’armes Matthew Slides. Il est en danger, à Moscou, menacé de mort par une mafia aux ramifications internationales, à moins que ce ne soit par les services de renseignements russes qui ont gardé leurs habitudes héritées de l’ex-URSS. Dans la première moitié de ce roman, le lecteur voit Matthews, sympathique dandy, et son ami s’enliser dans une affaire qui au départ semblait louche avant qu’elle n’apparaisse comme un trafic menaçant la sécurité internationale.

    Jean-Luc Bizien privilégie l’action. Ses descriptions sont brèves mais précises, très visuelles, un peu comme les perçoit un jeune qui se balade sur la Place Rouge ou dans Manhattan, les écouteurs MP3 rivés aux oreilles ( en écoutant du metal rock, le groupe mongol HU par exemple ). Le récit est alerte et prenant, instructif juste ce qu’il faut avec les notes de bas de pages ( en 3 ou 4 lignes un jeune lecteur peut se familiariser avec les Spetsnaz ou prendre conscience du coût des études aux Etats-Unis ).

    Et Justin Case dans tout ça ? Et bien il entre en scène lorsque tout semble perdu en héros fascinant auréolé d’un peu de mystère. Secondé par Helena aussi belle qu’efficace, sous le regard protecteur de Sonny Boy, hacker de génie les yeux rivés à ses écrans d’ordinateurs, Justin Case nous réserve une folle course-poursuite dans les rues de Moscou, à la manière de James Bond, puis dans les airs avec un combat aérien époustouflant et à l’issue surprenante mais crédible. Avec Justin Case, la justice et la vérité triomphent toujours.

  • Booksnpics 5 février 2020
    Justin Case : Bons baisers de Moscou

    Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Justin Case a une aversion pour les erreurs judiciaires. La vingtaine, richissime, il aime venir en aide « à ceux qui en ont besoin, ceux que la justice a oublié ». Loin de se la jouer « super héros », il peut compter sur Helena et Sonny Boy pour l’assister.

    Comme le titre l’indique, l’auteur nous emmène à Moscou où Allistair Quinn, un ancien militaire américain, surnommé « L’Irlandais », est poursuivi par les services russes et la mafia, rien que ça…. Autant dire qu’il s’est mis dans de sales draps…

    Son seul espoir… Contacter, son ancien frère d’armes, Matthew Slides, qui n’est autre que le parrain de Justin…

    Entre roman d’espionnage et roman d’aventures, « Justin Case : Bons baisers de Moscou » nous plonge en pleine course poursuite dans les rues de Moscou. Jean-Luc Bizien nous offre un récit très bien construit, documenté et parsemé de notes de bas de pages – sans tomber dans l’approche trop didactique – ce qui rend le récit accessible même à de très jeunes adolescents. le style est fluide, direct, sans surenchères. J’ai passé un très bon moment de lecture et je suis sûre qu’il plaira à un large public.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.